Essais Phillip Island, J2 : Bautista confirme, Sykes surprend

partages
commentaires
Essais Phillip Island, J2 : Bautista confirme, Sykes surprend
Par :
19 févr. 2019 à 09:55

Le pilote espagnol a conclu le dernier test de pré-saison en tête, après avoir mené chacune des quatre séances. Derrière lui, Sykes a créé la surprise, tandis qu’Haslam a devancé son coéquipier Rea, beaucoup moins dominateur qu’à son habitude.

Álvaro Bautista avait été l’homme fort du premier jour de test qui s’est tenu sur le circuit de Phillip Island, et il a de nouveau terminé en haut du classement de chacune des séances de ce deuxième jour. Mettant ses adversaires à presque une demi-seconde le matin, il a finalement terminé avec une avance de plus de deux dixièmes.

Lire aussi :

Ducati et BMW, à la fois leaders et en difficulté

L'Espagnol s'est concentré sur des essais de réglages châssis qu’il n’avait pas pu tester jusqu’à présent, et ces derniers semblent lui convenir, d’autant plus que les ingénieurs Ducati sont parvenus à rendre sa moto plus facile à faire tourner dans les virages, un élément clé pour gagner en confiance et se montrer plus rapide. Bautista conclut donc ce test avec un meilleur temps de 1’30"303, soit plus de quatre dixièmes de mieux qu’hier. Il sera sans aucun doute un prétendant à la victoire ce week-end au guidon de sa V4 R.

La très bonne surprise de ce test est également venue de Tom Sykes, qui termine juste derrière Bautista, après s’être maintenu depuis la seconde séance de la veille dans le top 4. Pour son retour en tant que constructeur, BMW a travaillé dur pour mettre au point une machine performante, et les résultats du Britannique tendent à montrer que l’objectif de revenir aux avant-postes a été atteint.

Pour leurs coéquipier respectifs, cela a en revanche été plus compliqué. Chez Ducati, Chaz Davies doit retrouver ses sensations après avoir peu roulé durant l’hiver suite à différentes blessures. Victime, de plus, d’un problème technique hier, le Gallois a vu sa progression quelque peu entravée. Il a néanmoins progressé d’une seconde par rapport à son temps du premier jour, mais ne termine qu’en 14e position. Les deux autres pilotes de la marque italienne, Eugene Laverty et Michael Ruben Rinaldi, courant respectivement dans les teams GoEleven et Barni Racing, ont terminé 16e et 17e.

Du côté de BMW, Markus Reiterberger a été ralenti par une blessure à l’épaule contractée la veille, mais a malgré tout pu mener à bien, comme Sykes, deux simulations de course et se concentrer sur divers éléments du châssis de sa BMW S1000RR. L’Allemand a fini le test à la 12e place.

Lire aussi :

Kawasaki et Yamaha complètent le top 10

Hormis la Ducati de Bautista et la BMW de Sykes, l’intégralité du top 10 est ensuite composé de Kawasaki et de Yamaha, avec tout d'abord Leon Haslam au troisième rang. Après avoir adapté les réglages de son coéquipier à son style, il a réalisé pas moins de 106 tours qui ont confirmé sa bonne adaptation à la ZX-10RR. De son côté, Jonathan Rea a terminé juste derrière lui et n’a pas été aussi dominateur que lors des autres tests.

On retrouve ensuite, en cinquième position, Marco Melandri, qui termine meilleur pilote Yamaha. Auteur d’un doublé lors du week-end de course l’an dernier, l’Italien est toujours aussi à l’aise sur le tracé australien. Les pilotes Kawasaki Toprak Razgatlioglu, sixième, et Jordi Torres, dixième, encadrent les trois autres pilotes Yamaha, Michael van der Mark, Sandro Cortese et Alex Lowes. Ce dernier, pourtant aux avant-postes depuis le premier test de l’année, a connu une journée difficile en chutant à deux reprises.

C’est pour l’instant toujours plus compliqué pour Honda dont le meilleur représentant, Leon Camier, pointe au 13e rang, à 1"140 de Bautista. Il s’est néanmoins hissé dans le top 10 le matin.

En Supersport, ce sont une nouvelle fois les coéquipiers Randy Krummenacher et Federico Caricasulo, qui ont terminé en haut du classement avec leurs Yamaha. Ils devancent Raffaele De Rosa et sa MV Agusta, ainsi que les coéquipiers français du GMT94, Jules Cluzel et Corentin Perolari, qui terminent quatrième et cinquième, juste devant Lucas Mahias.

Lire aussi :

Les pilotes retrouveront la piste dès vendredi, pour le lancement de la saison à Phillip Island.

Australia Essais Phillip Island - Classement à l'issue de la seconde journée

Pos.
Pilote
Moto
EL1
EL2 Temps/Écarts
Spain Álvaro Bautista
Ducati 1'30.303 1'30.326 1'30.303
2 United Kingdom Tom Sykes
BMW 1'30.777 1'30.539 +0.236
United Kingdom Leon Haslam
Kawasaki 1'30.947 1'30.668 +0.365
Italy Marco Melandri
Yamaha 1'30.760 1'31.588 +0.419
United Kingdom Jonathan Rea
Kawasaki 1'30.761 1'30.722 +0.457
Turkey Toprak Razgatlioglu
Kawasaki 1'31.445 1'30.840 +0.537
Netherlands Michael van der Mark
Yamaha 1'30.911 1'31.293 +0.608
Germany Sandro Cortese
Yamaha 1'31.077 1'31.344 +0.774
United Kingdom Alex Lowes
Yamaha 1'31.272 1'31.168 +0.843
10  Spain Jordi Torres
Kawasaki 1'31.808 1'31.224 +0.921
11  Argentina Leandro Mercado Kawasaki 1'31.942 1'31.328 +1.025
12  Germany Markus Reiterberger
BMW 1'31.376 1'31.824 +1.073
13  United Kingdom Leon Camier
Honda 1'31.443 1'31.477 +1.140
14  United Kingdom Chaz Davies
Ducati 1'31.796 1'32.089 +1.493
15  Japan Ryuichi Kiyonari Honda 1'31.860 1'32.388 +1.557
16  Ireland Eugene Laverty
Ducati 1'31.986 Pas de temps
+1.683
17  Italy Michael Ruben Rinaldi
Ducati 1'32.428 1'32.083 +1.780
18  Italy Alessandro Delbianco Honda 1'32.979 Pas de temps
+2.676
19  Australia Troy Herfoss Honda 1'33.130 1'33.953 +2.827
 
Article suivant
Essais Phillip Island, J1 : Bautista domine, Rea chute

Article précédent

Essais Phillip Island, J1 : Bautista domine, Rea chute

Article suivant

Tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2019 du WSBK

Tout ce qu’il faut savoir sur la saison 2019 du WSBK
Charger les commentaires
Be first to get
breaking news