Yamaha et Toprak Razgatlioglu se séparent

Toprak Razgatlioglu a décidé de quitter Yamaha pour relever un nouveau défi. Le pilote turc, titré en WorldSBK il y a deux ans, a un temps été pressenti en MotoGP avec le constructeur d'Iwata, mais un récent test l'a quelque peu échaudé.

Toprak Razgatlioglu, Pata Yamaha WorldSBK

Il y a quelques semaines encore, on disait Toprak Razgatlioglu candidat à un possible transfert en MotoGP, où la place de Franco Morbidelli dans l'équipe officielle Yamaha est menacée. Mais contre toute attente, le pilote turc va quitter le groupe d'Iwata.

La nouvelle a été annoncée ce lundi par le constructeur, qui a remporté le Championnat du monde Superbike avec Razgatlioglu en 2021, mettant fin à l'époque au règne sans partage de Kawasaki avec Jonathan Rea. Voilà quatre ans que le Turc court au guidon de la R1 et cette histoire prendra fin à l'issue de la saison en cours. Le pilote explique avoir décidé de "relever un nouveau défi" en 2024.

"Nous serons désolés de voir Toprak quitter Yamaha à la fin de cette saison", regrette Andrea Dosoli, responsable du programme des courses sur circuit pour Yamaha Motor Europe, qui ne cache pas que le constructeur souhaitait conserver son pilote star. "Nous avons fait ce que nous pensions être une offre qui reflétait bien la valeur de Toprak en tant que pilote et ambassadeur de Yamaha, ainsi que la compétitivité de notre package et de notre stratégie en WorldSBK. Cependant, avec l'avancée des négociations, il est devenu évident pour les deux parties que Toprak était motivé par l'idée de relever un nouveau défi en 2024 et nous respectons sa décision."

"Pas la même connexion avec la MotoGP"

Toprak Razgatlioglu assume ce choix, conscient du changement majeur que cela va représenter dans sa carrière, mais aussi de l'opportunité dont il se prive de potentiellement rejoindre les Grands Prix. Seulement, le test qu'il a récemment réalisé au guidon de la MotoGP de Yamaha semble avoir éclairci ses projets en lui montrant qu'il avait tout intérêt à rester en Superbike.

"Pour la saison prochaine, je sens que j'ai besoin d'un nouveau défi", explique le pilote de 26 ans. "Bien qu'il y ait eu une opportunité en MotoGP, je n'ai pas ressenti la même connexion avec la MotoGP que celle que j'ai avec la Superbike. Mais si je dois rester en WorldSBK, j'ai besoin d'un nouvel objectif, d'une nouvelle ambition."

Lire aussi :

"Je veux adresser à toute la famille Yamaha un très grand merci pour l'amour et le respect qu'ils ont montrés à mon égard. Gagner le Championnat du monde était mon rêve quand j'ai signé chez Yamaha, et nous avons atteint cet objectif ensemble", ajoute le pilote turc. "Je suis désolé de quitter Yamaha, qu'il s'agisse de la marque et des personnes, car notre relation est très bonne, mais le changement fait partie de tout sport et il est normal pour tout professionnel. Je remercie donc Yamaha Motor Company, Yamaha Motor Europe, Yamaha Motor Turkiye, l'équipe Pata Yamaha Prometeon WorldSBK et surtout mon team, qui a travaillé tellement dur pour moi."

Pilote Yamaha le plus victorieux du WorldSBK avec 31 succès à ce jour (il avait précédemment décroché un doublé à Magny-Cours en 2019, avec Kawasaki), Toprak Razgatlioglu occupe actuellement la deuxième place du championnat, celle qu'il a déjà obtenue l'année dernière. Maintenant que son départ est acté, la marque n'entend pas tirer un trait sur ses ambitions pour la saison en cours, malgré l'avance importante déjà prise par Álvaro Bautista sur sa Ducati.

"Au nom de Yamaha mais aussi personnellement, je tiens à remercier Toprak pour sa contribution inestimable à notre projet WorldSBK", ajoute Andrea Dosoli. "Son premier titre de Champion du monde en 2021 a été une juste récompense pour lui mais aussi pour toutes les personnes qui ont travaillé tellement dur depuis notre retour en WorldSBK en 2016 afin que ce projet soit un succès. C'est un souvenir que tout le monde chez Yamaha chérira."

Alors que Yamaha ne dispose que d'une équipe d'usine en MotoGP et ne devrait pas retrouver de team satellite avant 2025, le transfert de Toprak Razgatlioglu restait très hypothétique à court terme. Cette séparation avec le constructeur met désormais une croix sur ce projet et, au vu des propos tenus par le Turc, c'est bel et bien en Superbike que son avenir semble devoir s'écrire.

Franco Morbidelli, lui, a fait savoir que ses négociations avec Yamaha avaient débuté en vue d'une prolongation de contrat, mais le nom de Jorge Martín continue de circuler depuis l'hiver dernier, au point que Ducati a rappelé ces derniers jours ce que l'Espagnol perdrait en rejoignant une marque actuellement en grande difficulté.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Petrucci "à moins d'une seconde" du rythme de course pour sa pige MotoGP
Article suivant Toprak Razgatlioglu officialisé chez BMW à partir de 2024

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France