Valentino Rossi se voit rester en GTWCE en 2023

Valentino Rossi se voit rester en GT World Challenge Europe la saison prochaine après une première année en endurance auto qu'il juge satisfaisante.

Valentino Rossi se voit rester en GTWCE en 2023
Charger le lecteur audio

Sitôt son casque de motard raccroché, Valentino Rossi s'est tourné vers une autre carrière, cette fois sur quatre roues. Actuellement engagé en GT World Challenge Europe, il dispute à la fois les manches endurance et sprint avec le team belge WRT.

En marge des 24 Heures de Spa qui se déroulaient le week-end dernier (une course à revoir en vidéo ici), Rossi a indiqué qu'il espérait confirmer sa présence dans la discipline en 2023. "Je pense que l'année prochaine aussi, je courrai dans ce championnat", a-t-il déclaré. "C'est le programme à l'heure actuelle. Ce sera le cas à 90% − il est certain que je courrai dans ce championnat."

À 43 ans, Valentino Rossi n'a donc toujours pas l'intention de profiter d'une retraite pleine, lui qui n'est pas resté inactif bien longtemps après avoir quitté le MotoGP après plus de deux décennies de carrière.

Son meilleur résultat à ce stade de la saison du GTWCE est une cinquième place, obtenue au mois de juin aux 1000 km du Paul Ricard (une course endurance de six heures), alors associé à Frédéric Vervisch et Nico Müller, puis lors d'une course sprint d'une heure à Misano début juillet, toujours avec Vervisch. Dix-septième à Spa le week-end dernier, pour ce qui était sa première épreuve de 24 heures, il doit encore courir à Hockenheim, Valence et Barcelone, pour un championnat qui se conclura début octobre.

S'il se dit satisfait de la saison qu'il mène, le champion italien se voit encore en phase d'apprentissage : "Je suis plutôt content. C'est plus ou moins ce à quoi je m'attendais parce que le niveau est très élevé et qu'il y a beaucoup de pilotes rapides. En ce qui concerne ma vitesse dans la voiture, je ne suis pas si mauvais. Il est certain que je dois progresser, et en ayant engrangé des kilomètres au cours de la saison, je dois comprendre comment mieux piloter la voiture."

L'Audi R8 LMS GT3 Evo II du team WRT

Outre la maîtrise de l'Audi R8 LMS GT3 Evo II qu'il pilote actuellement, Rossi doit aussi intégrer les subtilités de son championnat et de la course auto, et il est en conscient : "Je dois travailler dur, car beaucoup de choses sont nouvelles pour moi. La stratégie, les pitstops et toutes les règles, qui sont assez strictes."

Probablement pas de 24 Heures du Mans en 2023

Son objectif à terme reste de participer aux 24 Heures du Mans, cependant il est peu probable que cela puisse se faire dès 2023. "À l'heure actuelle, je ne pense pas que je vais courir au Mans l'année prochaine, mais ce n'est pas sûr", a-t-il déclaré. "Je pense qu'il serait très intéressant de participer une fois à cette course : pourquoi pas à l'avenir ?"

L'équipe pour laquelle il court va cependant connaître un changement majeur à la fin de l'année, en stoppant un partenariat de 13 ans avec Audi pour se lier à BMW. Le team WRT mènera ainsi le programme LMDh du constructeur bavarois pour son retour en WEC en 2024, et il devrait également pouvoir aligner les GT de la marque en 2023.

Vincent Vosse, team principal de WRT, a exprimé son souhait de poursuivre l'aventure avec Valentino Rossi, sans pouvoir le confirmer pour le moment. "Nous n'avons rien de fixé, mais je pense que ça fonctionne bien entre nous. Je ne vois pas pourquoi nous devrions changer quoi que ce soit", a-t-il indiqué.

Voir aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

En progrès, Rossi vise une efficacité plus immédiate

Valentino Rossi va disputer les 12 Heures de Bathurst