Réactions
Formule 1 GP d'Autriche

Coulthard : Norris "doit apprendre à se battre" avec Verstappen

Présent au Grand Prix d'Autriche, l'ancien pilote de Formule 1 David Coulthard s'est exprimé au sujet de la bataille en piste opposant Max Verstappen à Lando Norris. L'Écossais a évoqué le pilotage musclé du Néerlandais et l'adaptabilité dont le Britannique devra faire preuve pour espérer l'emporter face au Champion du monde en titre.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, devant Lando Norris, McLaren MCL38

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Entre McLaren plus constant que jamais et Red Bull qui a perdu de sa superbe, la bataille entre Lando Norris et Max Verstappen, les pilotes les plus performants de leurs écuries respectives, devait se produire à un moment ou à un autre de la saison. De plus, la baisse de régime de Ferrari depuis la victoire de Charles Leclerc à Monaco a laissé les deux écuries se bagarrer seules pour les victoires en piste.

Cette rivalité naissante a tapé dans l'œil de tous et notamment dans celui de David Coulthard, ancien pilote de F1 passé notamment par McLaren et Red Bull entre 1996 et 2008. L'Écossais qui a eu l'occasion de batailler en course contre ses coéquipiers Mika Häkkinen et Kimi Räikkönen ou Michael Schumacher, était présent au Red Bull Ring pour y interviewer les trois premiers de la course. Il a donné son avis sur la bataille entre les deux premiers pilotes du championnat.

"J'ai vu juste après l'arrêt au stand, [quand] Lando est allé à l'intérieur, [et qu'il] était à la radio en train de dire que Max avait fermé la porte", a déclaré Coulthard au micro de Motorsport.com. "Et puis je crois qu'il y a eu d'autres choses après ça, mais je n'ai pas vu. Alors pour être honnête, je suis un peu dans le flou !"

"Je l'ai toujours dit, les qualifications sont les qualifications et Max a été exceptionnel, mais la course se joue surtout sur l'état des pneus à certains moments. Lorsque Lando a gagné à Miami, il avait l'avantage des pneus, parce que la voiture de sécurité est arrivée au bon moment. Là encore, Lando avait un train neuf alors que Max n'en avait pas. Je pense que [Red Bull] s'attendait à ce qu'ils utilisent les nouveaux pneus durs plutôt que les mediums. Mais c'est à ce point que c'est serré cette année. C'est donc une bonne opportunité pour les autres, mais c'est évidemment frustrant pour ces deux gars."

Max Verstappen et Lando Norris à la bataille en Autriche.

Max Verstappen et Lando Norris à la bataille en Autriche.

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Malgré la grande expérience de Norris en Formule 1, se battre pour la victoire reste nouveau pour lui au vu du niveau de performance affiché par McLaren les saisons précédentes. Rappelons que le Britannique a décroché sa première victoire dans la discipline après 116 courses et 15 podiums en mai dernier, lors du Grand Prix de Miami. Pour Coulthard, Norris doit apprendre à s'adapter, psychologiquement et en piste, au style de pilotage musclé de Verstappen.

"C'est la première fois que Lando combat Max à ce niveau", a ajouté le vice-Champion du monde 2001. "Nous savons que Lewis [Hamilton] et Max se sont battus [de la même manière en 2021] et c'est ce qui nous a permis de voir leur niveau. Quant à Lando, il est encore dans cette position... Lando est encore en train d'apprendre à se battre comme ça avec Max. Et inévitablement, ils trouveront tous les deux leur position, mais une chose est sûre : personne ne devrait être surpris par le fait que Max est sacrément rapide, qu'il est un pilote acharné et qu'il ne reculera devant rien. Et à bien des égards, quand on connaît le personnage, il est plus facile de savoir ce que l'on fait. Lando doit donc continuer à faire ce qu'il fait et essayer de le faire sans contact."

"[Norris] est une personne très ouverte sur sa psychologie et sur son parcours de pilote de Formule 1 [et qui peut être très critique de lui-même]. D'un côté, c'est très bien. D'un autre côté, il ne s'agit pas d'un concours de personnalité. Il s'agit d'une compétition de vitesse. C'est un concours pour être le premier au drapeau à damier. C'est là que l'on juge les gens. Donc, quelle que soit la façon dont Max fait ce qu'il fait, il devrait continuer à le faire, parce qu'il le fait bien. Lando, quant à lui, doit tirer le meilleur de lui-même et si c'est en se tapant dessus, alors c'est ce qu'il doit faire. Après tout, nous désignons les vainqueurs quand ils passent sous le drapeau à damier."

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Adidas devrait débarquer en F1 chez Mercedes
Article suivant Norris "ne changerait pas" sa manœuvre sur Verstappen en Autriche

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France