EL1 - Pérez entame en tête le tout premier GP de Styrie

Sergio Pérez (Racing Point) a signé le meilleur temps des Essais Libres 1 du Grand Prix de Styrie 2020 de F1, de peu devant Max Verstappen (Red Bull). Les Mercedes sont troisième et quatrième et les Ferrari loin dans le classement.

EL1 - Pérez entame en tête le tout premier GP de Styrie

Esteban Ocon est le premier pilote en piste pour ce tout premier Grand Prix de Styrie de l'Histoire, suivi par de nombreux pilotes dont les Ferrari qui vont avoir du pain sur la planche pour tester leurs évolutions. Du côté des troisièmes pilotes, on retrouve Jack Aitken dans la Williams à la place de George Russell et Robert Kubica dans l'Alfa Romeo à la place d'Antonio Giovinazzi.

Carlos Sainz est le premier pilote à signer un temps, en 1'07"1 puis 1'06"8 et 1'06"4 (durs). Alexander Albon se hisse par la suite aux commandes en 1'06"3 (mediums). Après 25 minutes, Max Verstappen réalise 1'06"0 (mediums). Au virage 3, Sebastian Vettel subit un gros blocage du pneu avant droit. Peu avant la demi-heure de roulage, Nicholas Latifi immobilise sa Williams à l'endroit où Russell avait arrêté la sienne lors du GP d'Autriche, dans l'intérieur du virage 4, avec un problème technique, semble-t-il lié à la boîte de vitesses. Après quelques minutes sous Virtual Safety Car, le drapeau rouge est finalement déployé.

Lire aussi :

La séance reprend avec 55 minutes restantes. Dans le stand Ferrari, on travaille sur la monoplace de Vettel qui est montée sur tréteaux, sans doute pour procéder à un changement de pièces ; il est à noter que c'est Charles Leclerc qui a testé les nouveautés en début d'EL1, contrairement à ce qui était attendu. Verstappen abaisse sa marque, en 1'05"8 puis 1'05"7 (mediums). Il est rappelé aux pilotes Red Bull d'éviter d'aller sur les boudins jaunes au large dans les virages 6 et 7. Chez Haas, la voiture de Kevin Magnussen est également montée sur tréteaux.

En pneus tendres (rouges), Leclerc se hisse au second rang, à 0"077 de la Red Bull #33. Quelques minutes plus tard, Valtteri Bottas signe le meilleur temps en 1'08"3 mais cela ne tient que quelques secondes puisque Lewis Hamilton inscrit 1'05"2 ; les deux Mercedes sont en mediums. Lance Stroll échoue à 0"003 du Britannique (en tendres) mais son temps est annulé pour dépassement des limites au virage 10. 

Sergio Pérez passe en tête, en 1'04"8 (tendres). Sur les mêmes gommes, Verstappen se rapproche à 0"096, à 25 minutes de la fin de séance. Vettel semblait en passe de reprendre la séance mais finalement il doit descendre de sa voiture : il y a visiblement un problème sur la SF1000 de l'Allemand. Il est toutefois de courte durée puisqu'il peut repartir à quelques instants du drapeau à damier. Entre-temps, Bottas s'est quant à lui plaint d'avoir un objet non identifié derrière une de ses pédales et doit rentrer au stand.

La fin de séance est marquée par un tête-à-queue sans gravité pour Kvyat au virage 3 et aucune amélioration notable.

Austria Grand Prix de Styrie - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Mexico Sergio Pérez Racing Point 32 1'04.867  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 31 1'04.963 0.096
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 31 1'05.089 0.222
4 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 29 1'05.120 0.253
5 Canada Lance Stroll Racing Point 36 1'05.396 0.529
6 Thailand Alexander Albon Red Bull 28 1'05.483 0.616
7 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 40 1'05.602 0.735
8 France Pierre Gasly AlphaTauri 27 1'05.698 0.831
9 Australia Daniel Ricciardo Renault 31 1'05.769 0.902
10 Germany Sebastian Vettel Ferrari 25 1'05.770 0.903
11 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 28 1'05.815 0.948
12 Monaco Charles Leclerc Ferrari 28 1'05.837 0.970
13 France Esteban Ocon Renault 35 1'05.874 1.007
14 United Kingdom Lando Norris McLaren 25 1'05.908 1.041
15 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 23 1'06.441 1.574
16 France Romain Grosjean Haas 31 1'06.446 1.579
17 United Kingdom Jack Aitken Williams 35 1'06.768 1.901
18 Poland Robert Kubica Alfa Romeo 31 1'06.797 1.930
19 Canada Nicholas Latifi Williams 6 1'09.598 4.731
20 Denmark Kevin Magnussen Haas 3    
partages
commentaires
Protocole sanitaire : Bottas dédouané par la FIA

Article précédent

Protocole sanitaire : Bottas dédouané par la FIA

Article suivant

Horner persiste et signe : Vettel chez Red Bull, c'est non

Horner persiste et signe : Vettel chez Red Bull, c'est non
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021