EL1 - Verstappen frappe le premier, Hamilton en retard

Max Verstappen signe le meilleur temps de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Abu Dhabi. Le coleader du championnat compte plus de trois dixièmes d'avance sur son rival Lewis Hamilton.

EL1 - Verstappen frappe le premier, Hamilton en retard

Le départ de la course ne sera donné que dimanche après-midi mais dès cette première séance d'essais libres du Grand Prix d'Abu Dhabi, tous les regards sont braqués sur Max Verstappen et Lewis Hamilton. Les deux prétendants au titre comptent le même nombre de points au championnat, 369,5 unités, et doivent en découdre pour la toute dernière fois de l'année sur le circuit de Yas Marina.

L'an dernier, Verstappen s'était imposé aux Emirats mais entre-temps, le circuit a changé : la section lente du premier secteur a été profondément modifiée, la suite de chicanes du deuxième secteur a été remplacée par une longue courbe à gauche inclinée, l'angle des virages de l'hôtel ont été agrandis et les vibreurs ont été remplacés par ceux vus au Qatar. Les pilotes titulaires, exceptionnellement accompagnés par Jack Aitken (dans la monoplace de George Russell) ce matin, découvrent donc un nouveau circuit !

Lire aussi :

Après quelques tours de reconnaissance, Hamilton est le premier à dégainer. Le Britannique s'empare du meilleur temps provisoire en 1'27"148 avec les pneus tendres. La marque est ensuite abaissée à 1'26"463, toujours avec les tendres, par Verstappen. Hamilton puis Fernando Alonso améliorent, le double Champion du monde occupant la tête au bout d'un quart d'heure de roulage avec un chrono de 1'26"271.

La gomme tendre est la plus populaire dans cette première séance. Celle-ci offre les meilleures performances mais son comportement est capricieux : par deux fois, Valtteri Bottas tire tout droit au premier virage et Esteban Ocon manque d'embrasser le rail à la sortie du virage 14, en passant sous l'hôtel. Beaucoup de pilotes sont également sortis de la piste dans le dernier virage, ce qui a provoqué l'annulation de leur temps. 

En dépit d'un problème avec sa colonne de direction, Verstappen est le premier pilote à rouler dans les 85 secondes (1'25"602 puis 1'25"300). À sa poursuite, Hamilton échoue à battre ces deux meilleurs temps, accusant à chaque fois un retard de deux dixièmes. 

Le circuit redevient silencieux peu avant la mi-séance. Le top 10 provisoire voit Verstappen en tête, Hamilton, Pérez et Bottas, Alonso, Tsunoda, Ocon, Vettel, Gasly et Stroll à sa poursuite. Lando Norris remonte ensuite dans les dix meilleurs tandis que les pilotes Ferrari sont à la traîne. Selon Carlos Sainz, la direction prise dans les réglages est la mauvaise.

Au terme d'un nouvel effort, Hamilton améliore son temps mais, encore une fois, c'est moins rapide que la marque de Verstappen. Le Néerlandais finit par enfoncer le clou avec des secteurs en violet et un nouveau meilleur temps (1'25"009). Après cela, les pilotes se concentrent sur les longs relais.

Verstappen rentre donc au garage avec le meilleur temps de la séance. Ce n'est pas Hamilton qui le suit mais Bottas, avec deux dixièmes de retard. Hamilton n'est que troisième, à plus de trois dixièmes. Pérez et Tsunoda, quatrième et cinquième, accusent un retard similaire. Alonso, Gasly, Leclerc, Sainz et Vettel complètent le top 10.

La séance a été relativement calme concernant les incidents. Kimi Räikkönen, qui tire sa révérence ce week-end, est parti en tête-à-queue au nouveau virage 9 sans endommager sa monoplace. Même chose pour Sebastian Vettel, cette fois-ci au virage 15. Ocon a quant à lui connu quelques problèmes avec son moteur et sa boîte de vitesses, qui est restée bloquée au point mort pendant quelques secondes.

United Arab Emirates Grand Prix d'Abu Dhabi - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 23 1'25.009  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 27 1'25.205 0.196
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 25 1'25.355 0.346
4 Mexico Sergio Pérez Red Bull 24 1'25.363 0.354
5 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 23 1'25.378 0.369
6 Spain Fernando Alonso Alpine 26 1'25.625 0.616
7 France Pierre Gasly AlphaTauri 28 1'25.822 0.813
8 Monaco Charles Leclerc Ferrari 20 1'25.846 0.837
9 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 26 1'25.886 0.877
10 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 26 1'26.007 0.998
11 France Esteban Ocon Alpine 25 1'26.025 1.016
12 United Kingdom Lando Norris McLaren 26 1'26.123 1.114
13 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 25 1'26.189 1.180
14 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 25 1'26.409 1.400
15 Canada Lance Stroll Aston Martin 26 1'26.608 1.599
16 Australia Daniel Ricciardo McLaren 29 1'26.676 1.667
17 United Kingdom Jack Aitken Williams 27 1'27.481 2.472
18 Canada Nicholas Latifi Williams 27 1'27.487 2.478
19 Germany Mick Schumacher Haas 24 1'27.698 2.689
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 22 1'28.305 3.296

partages
commentaires
Le Paul Ricard attendra le nouveau règlement avant de modifier son tracé
Article précédent

Le Paul Ricard attendra le nouveau règlement avant de modifier son tracé

Article suivant

Seidl : Les échanges radio FIA-écuries ne devraient pas être diffusés

Seidl : Les échanges radio FIA-écuries ne devraient pas être diffusés
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021