Ferrari : la FIA devrait discuter avec les équipes avant d'agir

Laurent Mekies, directeur de la compétition de la Scuderia Ferrari, estime que la FIA devrait prendre le temps de discuter avec les écuries de Formule 1 au lieu de décider seule des nouvelles directives techniques.

Ferrari : la FIA devrait discuter avec les équipes avant d'agir

En début de semaine, la FIA a publié une directive technique annonçant l'instauration d'une nouvelle procédure d'arrêt au stand, dans le but de rallonger la durée de l'exercice, après que certaines écuries ont fait part de leurs inquiétudes quant au manque de sécurité dans la pitlane. Ainsi, à partir du Grand Prix de Hongrie, les équipes devront moins compter sur des systèmes automatisés et se baser sur le temps de réaction des mécaniciens pour libérer le pilote en fin d'arrêt.

Une mesure qui a été saluée par Mercedes et McLaren. En revanche, Red Bull, qui est traditionnellement l'écurie la plus efficace dans la voie des stands, l'a qualifiée de "décevante". Du côté de Maranello, la Scuderia Ferrari assure que la décision de la FIA ne lui "causera pas de difficultés", bien que Laurent Mekies soit surpris par la date d'application.

"C'est un peu inattendu, je l'admets", déclare le directeur de la compétition du Cheval Cabré. "Je pense qu'il est préférable de nous réunir tous ensemble et que la FIA et les équipes travaillent sur ces choses-là plutôt que d'être pris par surprise avec une directive technique en pleine saison. Au final, nous comprenons pourquoi [elle est entrée en vigueur] mais il serait meilleur de se voir et de discuter au préalable."

Lire aussi :

Le ralentissement des arrêts au stand est la dernière action d'une série de directives techniques ayant été récemment mises en place par la FIA à la suite à des débats autour de la flexibilité des ailerons arrière et du niveau de pression des pneus. Christian Horner, à la tête de Red Bull Racing, a insinué que Mercedes pourrait être à l'origine du remaniement des arrêts au stand. "Si l'on ne peut pas vous battre, alors, logiquement, vos adversaires essaient de vous ralentir et c'est manifestement ce qui est en train de se passer", a-t-il lancé.

Toutefois, Toto Wolff précise que Mercedes n'a pas fait pression pour ralentir les arrêts mais s'est simplement renseigné sur l'utilisation d'un système l'aidant à raccourcir la durée des opérations. "Nous avons demandé à la FIA si nous pouvions optimiser un mécanisme de sécurité lié à un système que nous utilisions", explique le directeur d'équipe. "C'était il y a trois ou quatre semaines et c'était une question liée à la technologie. Est-ce que cela a déclenché quelque chose ? Peut-être, je n'en sais rien. Mais c'est la question que nous avons posée."

partages
commentaires

Voir aussi :

EL3 - Hamilton accélère, Verstappen en embuscade

Article précédent

EL3 - Hamilton accélère, Verstappen en embuscade

Article suivant

Ocon sorti en Q1 : "On est plutôt inquiets"

Ocon sorti en Q1 : "On est plutôt inquiets"
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021