Réactions
Formule 1 GP de Belgique

Gasly troisième, une bouffée d'air frais dans une écurie Alpine exsangue

Le contexte est difficile chez Alpine, mais Pierre Gasly a fini troisième du sprint au Grand Prix de Belgique. Un tournant pour l'écurie tricolore ?

Pierre Gasly, Alpine F1 Team, fête sa troisième place avec son équipe

Pierre Gasly n'avait pas fini une course de Formule 1 dans le top 3 depuis le Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 ; le pilote Alpine a réussi cette performance de nouveau ce samedi à Spa-Francorchamps, dans un contexte forcément différent puisqu'il s'agissait d'un sprint et non de la course principale du Grand Prix.

Contexte différent également compte tenu de la période trouble dans laquelle se trouve Alpine F1 Team : le PDG Laurent Rossi a été mis de côté et remplacé la semaine dernière, tandis que l'on a appris vendredi que le directeur d'équipe Otmar Szafnauer et le directeur sportif Alan Permane quittaient l'écurie par consentement mutuel ; le Chief Technical Officer Pat Fry, lui, est sur le départ à destination de Williams. Le nouveau directeur par intérim, Bruno Famin, a du pain sur la planche pour la gestion de l'écurie en attendant la reconstruction d'une véritable équipe de management.

Lire aussi :

"Les dernières semaines ont été chargées pour l'équipe", reconnaît Pierre Gasly. "Je ne l'ai rejointe qu'au début de l'année, et il y a beaucoup à faire quand on arrive dans une nouvelle équipe et que l'on doit travailler avec de nouvelles personnes. Je dois dire, de Laurent [Rossi] à Otmar [Szafnauer] en passant par Alan [Permane], même Pat [Fry] que je voyais à l'usine : ils travaillent de la meilleure manière possible."

Esteban Ocon, Alpine F1 Team, Alan Permane, directeur sportif, Alpine F1 Team, Pierre Gasly, Alpine F1 Team

Pierre Gasly ne tarit pas d'éloges sur les dirigeants d'Alpine qui sont sur le départ, notamment Alan Permane ci-dessus

"Je pense qu'il est très malheureux que cette saison ne se passe actuellement pas aussi bien que prévu et que nous ne fassions pas les progrès que nous aimerions. Tous ces changements, ça fait beaucoup en ce moment. Je ne peux que remercier tous ces gars et leur souhaiter le meilleur pour l'avenir."

En effet, les résultats ne sont pas au niveau des attentes en cette saison 2023, puisqu'après avoir fini quatrième du championnat des constructeurs l'an passé, l'écurie franco-anglaise n'est plus que la sixième force du plateau. D'où l'importance pour le moral de cette troisième place de Gasly lors du sprint à Spa-Francorchamps : le Normand a profité d'avoir été parmi les dix premiers pilotes à chausser les pneus intermédiaires pour se propulser de la sixième place jusque dans le top 3, où il s'est maintenu jusqu'à l'arrivée en résistant à Sergio Pérez puis à Lewis Hamilton.

"Le plus important pour moi est l'impact sur l'équipe, plus que le podium lui-même. C'est une course sprint. Ça fait plaisir, il y a un petit trophée, mais ce n'est pas vraiment comme sauter sur la boîte, comme être sur le podium. Le sentiment est légèrement différent. Néanmoins, on prend ! Je suis vraiment, vraiment content pour les gars, pour l'ambiance dans le garage", conclut Gasly.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Wolff : Mercedes doit "améliorer la communication" avec ses pilotes
Article suivant Norris avoue que la McLaren a trop d'appui

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France