Marko évoque une "ambiance très tendue chez Mercedes" 

Helmut Marko a affirmé que le départ du stratège James Vowles de Mercedes pour prendre les rênes de Williams était la cause d'un climat particulièrement tendu au sein de l'équipe allemande.

Lewis Hamilton, Mercedes W13

Un mois après avoir annoncé le départ de Jost Capito, Williams a révélé le nom de son remplaçant. Il s'agit de James Vowles, le grand stratège de Mercedes, qui devient cette année le nouveau directeur de l'équipe de Grove et se chargera de poursuivre sa progression au classement après plusieurs saisons passées en fond de grille.

Mercedes a donc perdu un élément important, puisque Vowles a été l'un des acteurs clés de nombreuses victoires et des huit titres constructeurs consécutifs remportés par la marque à l'étoile entre 2014 et 2021. Toutefois, puisque Mercedes a donné son accord pour que Vowles rejoigne Williams et que cette équipe paye le constructeur allemand pour recevoir des V6 turbo hybrides, d'aucuns ont estimé que ce transfert était la première étape d'un rapprochement entre les deux structures, à l'instar des liens étroits noués par Ferrari et Haas.

Cette théorie a toutefois été réfutée par Vowles et si l'on tend le micro à Helmut Marko, une toute autre hypothèse est formulée. Selon le conseiller spécial de Red Bull, qui possède "des informations complètement différentes", Vowles et Mercedes se sont en fait dit adieu en mauvais termes.

Marko a ainsi confié à sport1.de : "Vowles est parti de son propre chef et, c'est ce qui se dit, il emmène même de bons ingénieurs avec lui. Mes sources me disent que c'est pour ça que l'ambiance est très tendue chez Mercedes."

Quelques jours avant que l'annonce du départ de Vowles ne soit faite, Helmut Marko, mais aussi Adrian Newey et Max Verstappen faisaient part de leur crainte quant à un retour de Mercedes au premier plan pour 2023. Mais si plusieurs employés de l'équipe allemande ont bel et bien quitté le navire pour rejoindre Williams, les pronostics de Red Bull pourraient ne pas se concrétiser...

À noter que la déclaration de Marko fait suite à une récente pique de Toto Wolff à l'encontre de Christian Horner. Dans un récent entretien pour le Times, le directeur de Mercedes F1 avait assuré que son homologue de Red Bull était "obsédé" par lui, au point d'"[occuper] la moindre de ses pensées". L'ambiance entre les deux équipes est donc au beau fixe.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Horner : L'opposition à Andretti "est une question d'argent"
Article suivant Ferrari boucle trois jours d'essais sous l'œil de Vasseur à Fiorano

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France