Preview
Formule 1 GP de Hongrie

Mercedes continue de viser la victoire en 2023

Alors que les performances de Mercedes s'améliorent légèrement, George Russell confie que la marque à l'étoile espère remporter une course cette saison.

George Russell, Mercedes F1 W14

Déjà très performant en 2022, Red Bull s'est transformé cette année en une structure ultra-dominatrice. Jusqu'à présent, tous les Grands Prix de la saison 2023 ont été remportés par la RB19, Max Verstappen s'adjugeant la plus belle part du gâteau avec huit succès dont six de rang.

Derrière les imbattables RB19, une terrible bataille fait rage pour les places d'honneur. Mercedes occupe actuellement la deuxième place du championnat constructeurs mais ne dispose pas réellement d'un net avantage, en témoigne le score plus élevé d'Aston Martin au Canada et en Autriche et les performances en qualifications de McLaren et Ferrari en Grande-Bretagne.

Mais pas de quoi décourager le camp de Brackley pour autant. Comme l'a expliqué George Russell, Mercedes progresse et, même si Red Bull est hors d'atteinte d'un point de vue comptable, espère encore pouvoir faire tomber le taureau rouge de son piédestal en course.

"Les dernières courses ont été intéressantes au niveau de nos performances, notamment en Autriche", estime Russell. "Nous étions relativement compétitifs à Silverstone. Nous continuons de nous battre et nous nous efforçons de progresser. Nous sommes dans une bonne position, mais il faut que nous essayions de rester devant nos concurrents."

"Nous réduisons cet écart, il semble que tout le peloton soit légèrement plus compact, c'est passionnant. Les moindres détails font une grande différence. Nous avons la deuxième place du championnat des constructeurs en ligne de mire, c'est notre objectif. Mais nous continuons d'essayer d'accrocher des victoires au passage."

Mercedes disposera d'une nouvelle opportunité pour débloquer son compteur de victoires ce week-end, au Grand Prix de Hongrie. L'épreuve fait partie de celles mettant le plus Lewis Hamilton en valeur, le Britannique l'ayant remportée huit fois, et c'est sur le Hungaroring que l'équipe a décroché sa seule position de 2022.

"J'essaie toujours de faire en sorte que mon pilotage compense le déficit mais cela n'a pas été suffisant sur beaucoup de circuits", a-t-il déploré. "Mais [le Hungaroring] est un excellent circuit pour moi et je pense qu'il a été un excellent circuit pour nous l'année dernière."

En outre, Hamilton s'est félicité de la performance de sa machine lors des qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne. Si la pole position lui a échappé pour près d'une demi-seconde, le septuple Champion du monde a assuré avoir fait jeu égal avec le poleman Max Verstappen dans les portions plus lentes du circuit de Silverstone, ce qui le rend confiant pour l'épreuve hongroise.

"Si vous regardez [le GP de Grande-Bretagne], vous ne l'avez peut-être pas vu mais pour une raison ou une autre, nous étions dans les mêmes temps que Max dans le virage 13 en qualifications, George l'était par exemple, et nous avons perdu la performance dans les virages rapides ensuite. Étant donné que les vitesses sont plutôt moyennes et basses [en Hongrie], j'espère que nous serons plus proches."

Avec Benjamin Vinel

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Ricciardo de retour "ne change rien" pour le futur de Pérez
Article suivant Laurent Rossi remplacé à la tête d'Alpine

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France