Qualifs - Verstappen ne laisse pas d'espoir à Hamilton

Max Verstappen a signé, avec quasiment quatre dixièmes d'avance, la première pole position de la saison 2021 au Grand Prix de Bahreïn de F1. Il devance les Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

Qualifs - Verstappen ne laisse pas d'espoir à Hamilton

La nuit n'est pas encore totalement tombée sur le circuit de Sakhir mais les températures, elles, ont chuté par rapport aux EL3, avec 30°C dans l'air, 35°C sur la piste et un léger vent de nord-ouest. Même si des courses sprint qualificatives devraient faire leur apparition à trois reprises cette saison, les séances de qualifications "normales" demeurent organisées de la même façon : une Q1 de 18 minutes où les cinq pilotes les plus lents sont éliminés, une Q2 de 15 minutes où les cinq pilotes les plus lents sont éliminés et une Q3 de 12 minutes où les dix pilotes restants se disputent la pole.

Q1 - Honda au rendez-vous

George Russell est le premier en piste mais au terme de sa première tentative lancée, il rentre au stand. Nikita Mazepin connaît un nouveau tête-à-queue, cette fois dans l'avant-dernier virage, sans frais. Mick Schumacher signe le premier temps de cette séance, en 1'33"8, et la ruée hors des stands commence, l'ensemble des pilotes ayant logiquement choisi les pneus tendres (rouges).

Lire aussi :

Au terme de la première salve, le temps de référence est signé par Max Verstappen en 1'30"4, 0"108 devant Yuki Tsunoda, 0"118 devant Sir Lewis Hamilton, 0"349 devant Pierre Gasly et 0"666 devant Sergio Pérez. Le Néerlandais demande à son écurie de vérifier son fond plat après un passage un peu large dans les virages 2-3 ; un petit élément, au moins, semble effectivement s'être détaché. La zone rouge est provisoirement occupée par Esteban Ocon, les deux Williams et les deux Haas.

La seconde salve voit notamment Charles Leclerc remonter au quatrième rang, Daniel Ricciardo au cinquième et surtout Fernando Alonso au septième ; Mazepin commet une nouvelle erreur au virage 1 qui déclenche un drapeau jaune dans le secteur 1. Peu après, un drapeau jaune est aussi brandi dans le second partiel : Carlos Sainz subit un ralentissement à la sortie du virage 8 et est quasiment à l'arrêt. Il parvient à rallier les stands mais cela oblige certains pilotes à lever le pied, dont Ocon, piégé dans la zone rouge, tout comme Sebastian Vettel qui ne signe que le 18e temps...

Éliminés en Q1 : Ocon, Latifi, Vettel, Schumacher et Mazepin.

Q2 - Pérez et Tsunoda perdent le pari des mediums

Les Mercedes, les Red Bull, les McLaren et les AlphaTauri s'élancent en pneus mediums (jaunes), pour tenter d'en faire leur train de départ pour la course. La première salve voit Hamilton réaliser 1'30"0, 0"233 devant Verstappen et 0"474 devant Bottas. En revanche, Pérez et Ricciardo voient leur temps annulé (passage trop au large au virage 4) et vont devoir retenter leur chance. Lando Norris et Sainz (pneus tendres) complètent donc le top 5, à six et sept dixièmes.

En revanche la forme des AlphaTauri est moins éclatante avec les huitième et neuvième temps au terme de cette tentative. Toutefois, les deux pilotes ressortent en gommes jaunes pour la seconde salve, alors que certains changent pour des rouges à l'image des McLaren et de Verstappen.

Cette seconde tentative voit les Ferrari se positionner en tête, toutes les deux en 1'30"0 (pneus tendres), Norris quatrième, Bottas cinquième, Ricciardo sixième, Gasly huitième, Alonso neuvième et Lance Stroll dixième. Déception pour Pérez qui ne parvient pas à accrocher la Q3, échouant à 0"035 du Canadien en mediums, tout comme Tsunoda qui cale au 13e rang, lui aussi avec ces gommes. Hamilton (mediums) et Verstappen (tendres) semblaient en capacité d'améliorer la meilleure marque mais n'ont pas été au bout de leur tour lancé.

Les deux Mercedes, Verstappen et Gasly seront les membres du top 10 qui s'élanceront en pneus mediums ce dimanche.

Éliminés en Q2 : Pérez, Giovinazzi, Tsunoda, Räikkönen et Russell

Q3 - Verstappen sans coup férir

L'explication finale voit désormais tous les pilotes monter des pneus tendres. Lors de la première salve, la barre des 1'30 tombe pour deux hommes, Verstappen et Hamilton, qui signent un temps en 1'29"5, le Néerlandais prenant un premier avantage de 0"023.

Derrière, Gasly est à 0"488, Bottas à 0"690 et Sainz à 1"010, devant les deux McLaren qui sont quant à elles à plus de 1,8 seconde de la tête. Pas de chrono en revanche pour Stroll, Leclerc et Alonso ; le Canadien sort entre les deux salves et se positionne devant Ricciardo et Norris, à 1"075 de la pole provisoire.

L'ultime tour lancé débute à un peu plus d'une minute du drapeau à damier avec Bottas comme leader de la meute. Si Hamilton parvient à se hisser très provisoirement en pole, en 1'29"3, Verstappen ne lui laisse toutefois pas la chance d'en profiter longtemps puisqu'il fait mieux de 0"388 et s'offre sa quatrième pole en carrière en signant 1'28"997. Finalement, Gasly est sorti du top 3 par Bottas et Leclerc mais il précède tout de même les McLaren. Sainz, Alonso et Stroll sont au-delà de la seconde d'écart et complètent le top 10.

Bahrain GP Bahreïn - Qualifications

Q1

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'30.499  
2 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 1'30.607 0.108
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'30.617 0.118
4 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'30.691 0.192
5 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'30.795 0.296
6 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'30.848 0.349
7 Spain Fernando Alonso Alpine 1'30.863 0.364
8 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'30.902 0.403
9 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1'30.998 0.499
10 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'31.165 0.666
11 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'31.200 0.701
12 Canada Lance Stroll Aston Martin 1'31.261 0.762
13 United Kingdom George Russell Williams 1'31.316 0.817
14 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 1'31.547 1.048
15 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'31.653 1.154
16 France Esteban Ocon Alpine 1'31.724 1.225
17 Canada Nicholas Latifi Williams 1'31.936 1.437
18 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 1'32.056 1.557
19 Germany Mick Schumacher Haas 1'32.449 1.950
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 1'33.273 2.774

Q2

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'30.009  
2 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'30.010 0.001
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'30.085 0.076
4 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'30.099 0.090
5 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'30.186 0.177
6 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'30.222 0.213
7 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'30.318 0.309
8 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'30.513 0.504
9 Spain Fernando Alonso Alpine 1'30.595 0.586
10 Canada Lance Stroll Aston Martin 1'30.624 0.615
11 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'30.659 0.650
12 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1'30.708 0.699
13 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 1'31.203 1.194
14 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 1'31.238 1.229
15 United Kingdom George Russell Williams 1'33.430 3.421

Q3

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'28.997  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'29.385 0.388
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'29.586 0.589
4 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'29.678 0.681
5 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'29.809 0.812
6 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'29.927 0.930
7 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'29.974 0.977
8 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'30.215 1.218
9 Spain Fernando Alonso Alpine 1'30.249 1.252
10 Canada Lance Stroll Aston Martin 1'30.601 1.604
partages
commentaires
Alpine : Sans équipe cliente, le sort des jeunes pilotes se complique

Article précédent

Alpine : Sans équipe cliente, le sort des jeunes pilotes se complique

Article suivant

Ocon scotché en Q1 par le drapeau jaune de Sainz

Ocon scotché en Q1 par le drapeau jaune de Sainz
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Qualifs
Lieu Bahrain International Circuit
Auteur Fabien Gaillard
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021