Hamilton conserve sa victoire après rejet du recours de Red Bull

Après plusieurs jours de polémique et une demande de réexamen de Red Bull, la décision finale est tombée : la sanction à l'encontre de Lewis Hamilton pour l'incident avec Max Verstappen est inchangée. Le Britannique conserve donc sa victoire au Grand Prix de Grande-Bretagne.

L'accrochage du premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne est sans doute la plus grande controverse de cette première partie de saison 2021 de F1. Max Verstappen et Lewis Hamilton, au terme d'un combat acharné depuis le départ, se sont accrochés à Copse, ce qui a ensuite entraîné le crash violent du pilote Red Bull, dont il est heureusement sorti indemne.

Le Britannique, après enquête des commissaires, a été jugé principalement responsable de la collision et pénalisé de dix secondes, ainsi que de deux points sur sa Super Licence. Cela n'a pas empêché le pilote Mercedes de l'emporter à domicile pour la huitième fois dans sa carrière en dépassant Charles Leclerc à deux tours de l'arrivée.

Lire aussi :

L'accident, la victoire de Hamilton ainsi que la célébration par Mercedes de ce succès ont déclenché l'ire de Red Bull et de ses dirigeants, Christian Horner et Helmut Marko en tête, ainsi que la colère de Verstappen lui-même. À la suite de cette communication agressive, et jugée "personnelle" par Toto Wolff, il semblait difficile de ne pas croire qu'elle aboutirait sur une demande de réexamen de l'incident par les commissaires. Celle-ci a bien été déposée et rendue publique cette semaine, avant le GP de Hongrie.

L'appel de la décision des commissaires étant impossible, l'écurie autrichienne avait en effet à sa disposition l'article 14 du Code Sportif International de la FIA permettant à un concurrent de demander un réexamen d'un incident par les mêmes commissaires si un élément de preuve significatif, pertinent et nouveau est apporté devant eux.

Des conditions qui n'ont pas été remplies par la requête de Red Bull, qui était soutenue par divers diaporamas, puisque celle-ci a été rejetée après l'audience qui s'est tenue cet après-midi du côté du Hungaroring. Voici les conclusions de la décision, que vous pouvez retrouver traduite entièrement en cliquant ici :

"Les commissaires ont déterminé :

a) que ce qui a été présenté aux commissaires n'était pas "un élément nouveau, significatif et pertinent qui n’était pas à la disposition des parties introduisant le recours au
moment de la décision concernée".

b) que les diapositives de l'Annexe 2 de la lettre du concurrent qui ont été invoquées comme nouvelle preuve n'ont pas été "découvertes", mais créées dans le but de soutenir la requête en révision. Et elles ont été créées sur la base de preuves dont disposait le concurrent au moment de la décision (à savoir les données GPS). Cela ne satisfait clairement pas aux exigences de l'article 14.

Pour cette raison, les commissaires rejettent la demande de révision."

Dans les faits, cela veut dire que la décision prise lors de la course ne fait même pas l'objet d'un réexamen et que la pénalité de Hamilton est maintenue en l'état, validant donc le résultat tel qu'il avait été publié le dimanche soir. Le Britannique revient donc bien à huit points de Verstappen au classement pilotes.

partages
commentaires
Russell : Pas de règle pour juger l'accrochage Verstappen/Hamilton

Article précédent

Russell : Pas de règle pour juger l'accrochage Verstappen/Hamilton

Article suivant

Verstappen/Hamilton : la décision complète des commissaires

Verstappen/Hamilton : la décision complète des commissaires
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021