Verstappen/Hamilton : la décision complète des commissaires

Voici la décision complète rendue par les commissaires du Grand Prix de Grande-Bretagne après la demande de réexamen de Red Bull sur l'affaire de l'accrochage entre Lewis Hamilton et Max Verstappen.

Verstappen/Hamilton : la décision complète des commissaires

Décision : Les commissaires rejettent par la présente la requête en révision du concurrent en vertu de l'article 14 du Code Sportif International (CSI) de la FIA.

Procédure : Les commissaires ont reçu une requête en vue du Droit de révision de l'article 14 du CSI le 23 juillet 2021. Celle-ci a été faite dans la période de 14 jours spécifiée à l'article 14.4.1 du CSI.

Une audience via vidéoconférence s'est tenue [ce jeudi] à 16h00, heure locale, en présence des personnes suivantes :

Mercedes AMG Petronas Motorsport
Ron Meadows : directeur sportif
Andrew Shovlin : directeur de l'ingénierie de piste
James Vowles : directeur de la stratégie

Red Bull Racing Honda
Christian Horner : team principal
Ben Waterhouse : responsable de l'ingénierie de la performance
Jonathan Wheatley : directeur sportif

Directeur de course : Michael Masi

Les commissaires ont ensuite délibéré via vidéo conférence et rendu cette décision.

Motifs : le concurrent a fourni aux commissaires, avec une lettre en date du 23 juillet 2021, des annexes exposant ses arguments à l'appui de la requête. L'Annexe 2 consistait principalement en ce que le concurrent prétendait être une "nouvelle preuve" aux sens de l'art. 14.

Cette prétendue nouvelle preuve se composait de :

i) diapositives créées par le concurrent, pour la requête, dérivées de données GPS
dont ils disposent des voitures impliquées dans l'accident au virage 9, à savoir la voiture 44 (HAM) et la voiture 33 (VER) ;

ii) diapositives créées par le concurrent, pour la requête, dérivées des données GPS, établissant diverses comparaisons présumées avec la trajectoire prise par HAM lors du dépassement de la voiture 16 (LEC) au 50e tour ;

iii) diapositives créées par le concurrent, pour la requête, qui montraient de prétendues simulations du tour de l'incident

iv) diapositives créées par le concurrent, pour la requête, qui montraient une "reconstitution de la trajectoire de Hamilton au premier tour à Silverstone le 22 juillet 2021..." sur la base d'un tour prétendument effectué par un autre pilote (Alexander Albon).

L'article 14 dispose que :

"Dans les compétitions d'un championnat, d'une coupe, d'un trophée, d'un challenge ou d'une série de la FIA, ou d'une série internationale, en cas de découverte d'un élément nouveau, significatif et pertinent qui n'était pas à la disposition des parties introduisant le recours au
moment de la décision concernée, les commissaires sportifs ayant statué, ou en cas de défaillance, ceux qui seront désignés par la FIA, peuvent décider de réexaminer leur décision suite à l'introduction d'un recours en révision"

Les commissaires doivent donc d'abord déterminer que ce qui est présenté comme une nouvelle preuve :

i) est un "élément nouveau" ;

ii) est "significatif" et "pertinent" ;

iii) est une "découverte" (par opposition à une création) ;

iv) n'était pas "à la disposition" du concurrent au moment de la décision.

En utilisant ces critères, les commissaires ont déterminé :

a) que ce qui a été présenté aux commissaires n'était pas "un élément nouveau, significatif et pertinent qui n’était pas à la disposition des parties introduisant le recours au
moment de la décision concernée".

b) que les diapositives de l'Annexe 2 de la lettre du concurrent qui ont été invoquées comme nouvelle preuve n'ont pas été "découvertes", mais créées dans le but de soutenir la requête en révision. Et elles ont été créées sur la base de preuves dont disposait le concurrent au moment de la décision (à savoir les données GPS). Cela ne satisfait clairement pas aux exigences de l'article 14.

Pour cette raison, les commissaires rejettent la demande de révision.

Les commissaires notent, avec une certaine inquiétude, certaines allégations faites dans la lettre du concurrent évoquée ci-dessus. Ces allégations pouvaient être ou ne pas être pertinentes pour les commissaires si la demande de révision avait été accordée. Les commissaires auraient pu répondre à ces allégations directement dans toute décision qui aurait suivi. La pétition ayant été rejetée, les commissaires ne font aucun commentaire sur ces allégations.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Hamilton conserve sa victoire après rejet du recours de Red Bull

Article précédent

Hamilton conserve sa victoire après rejet du recours de Red Bull

Article suivant

Mercedes accuse Red Bull de vouloir "ternir" la réputation de Hamilton

Mercedes accuse Red Bull de vouloir "ternir" la réputation de Hamilton
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021