Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
50 jours
09 mai
Prochain événement dans
68 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
99 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
107 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
124 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
141 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
155 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
183 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
190 jours
12 sept.
Course dans
197 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
211 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
215 jours
10 oct.
Course dans
225 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
240 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
247 jours
07 nov.
Course dans
254 jours

Transferts F1 : Red Bull admet "une situation très inhabituelle"

Red Bull continue de laisser planer une grande incertitude sur l'avenir d'Alexander Albon, à qui il ne reste plus beaucoup de temps pour faire ses preuves en 2021.

partages
commentaires
Transferts F1 : Red Bull admet "une situation très inhabituelle"

Red Bull Racing n'a pas encore pris de décision pour l'avenir d'Alexander Albon, mais ce dernier terminera quoi qu'il arrive la saison avec l'écurie. Au lendemain du Grand Prix du Portugal, Christian Horner a écarté toute éventualité de voir le Thaïlandais être débarqué, en dépit d'une situation qui s'est clairement fragilisée.

Le directeur de l'écurie de Milton Keynes a toutefois confirmé ce week-end ce que Helmut Marko avait déjà précisé : si Albon ne montre pas de signes ostensibles de progrès, Red Bull se tournera vers une solution externe qui pourrait être Nico Hülkenberg ou Sergio Pérez en vue de 2021. "Si nous devions chercher une solution différente, nous devrions le faire en dehors du contingent de pilotes Red Bull", prévient Horner. "Tout simplement parce qu'il n'y en a pas de disponible que nous cherchons à placer. Et il y a évidemment des pilotes de qualité sur le marché et qui pourraient être sans volant l'année prochaine."

Lire aussi :

La priorité affichée par l'équipe reste néanmoins, dans l'immédiat, de mettre son pilote dans les meilleures dispositions possibles afin qu'il saisisse sa chance, alors qu'il souffre terriblement de la comparaison avec Max Verstappen depuis le début de la saison.

"La réalité fait qu'il ne reste plus beaucoup de Grands Prix cette saison", constate le directeur de Red Bull. "Et nous arrivons au moment de l'année où nous devons commencer à réfléchir pour l'an prochain, évidemment. Nous allons devoir prendre une décision dans les semaines qui viennent. Nous devons examiner toutes les options, et nous ne ferions pas notre travail si nous ne regardions pas la situation dans son ensemble. Il y a naturellement des pilotes qui ont une expérience et des capacités significatives et qui pourraient être disponibles, et c'est une situation très inhabituelle."

Tout le monde dans l'équipe veut qu'il conserve son baquet.

Christian Horner, directeur de Red Bull

Red Bull semble s'être donné jusqu'à la mi-novembre afin de statuer sur le choix du deuxième pilote pour l'année prochaine. Si jamais cela devait mener l'écurie autrichienne à opter pour un remplacement d'Albon, la perspective de préparer 2021 en faisant débuter son successeur dès la fin de saison pourrait être intéressante, mais Horner écarte cette option.

"Nous sommes engagés avec Alex pour cette année", insiste-t-il. "Comme je l'ai dit, tout le monde dans l'équipe veut qu'il conserve son baquet pour l'année prochaine. C'est un excellent garçon. Nous croyons qu'il a du talent. Il est encore dans sa deuxième année de F1, et c'est dur, très dur. C'est mentalement difficile. C'est dur d'être face à Max. Il a montré auparavant qu'il pouvait rebondir, et j'espère vraiment pour lui qu'il pourra le faire la semaine prochaine à Imola après un week-end difficile ici [à Portimão]."

La disponibilité de Nico Hülkenberg ou de Sergio Pérez pourrait ne pas durer, le Mexicain voyant son nom circuler chez Williams. Cependant, Red Bull veut rester maître de son calendrier sans précipiter sa décision par crainte de manquer de choix. "Je pense que ces pilotes donneraient la priorité à Red Bull avant n'importe quel autre baquet, alors j'imagine qu'ils attendront de connaître la décision", estime Horner. Peut-être menacé à Grove, George Russell pense justement que le clan Pérez alimente les rumeurs pour tenter de forcer la main à Red Bull…

Norris : "Stroll ne semble pas apprendre de ce qu'il fait"

Article précédent

Norris : "Stroll ne semble pas apprendre de ce qu'il fait"

Article suivant

Les notes du Grand Prix du Portugal 2020

Les notes du Grand Prix du Portugal 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Alexander Albon
Équipes Red Bull Racing
Tags christian horner
Auteur Basile Davoine
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021