Formule 1 GP d'Azerbaïdjan

Verstappen : Un plafond salarial "injuste" qui nuirait aux juniors

Max Verstappen est défavorable à la mise en place d'un plafond salarial pour les pilotes de Formule 1, le Champion du monde estimant qu'il pourrait nuire à la carrière des jeunes pilotes.

Max Verstappen, Red Bull Racing

En discussion depuis plusieurs années, le sujet du plafond salarial pour les pilotes de Formule 1 et les membres importants des équipes de Formule 1 fait une fois de plus l'actualité. Les dernières informations faisaient état de la volonté de mettre en place dès 2023 une limite de 30 millions de dollars pour le duo de pilotes titulaires. Plusieurs problèmes demeurent toutefois.

Premièrement, certains pilotes touchent un salaire supérieur à cette limite. Deuxièmement, les contrats d'autres pilotes s'étendent au-delà de la saison 2023. Dans le cas de Max Verstappen, les deux points sont réunis puisque le Champion du monde en titre a récemment prolongé avec Red Bull Racing jusqu'en 2028 en signant un nouveau contrat qui, selon certaines rumeurs, lui offrirait 50 millions d'euros par an.

Interrogé lors de la conférence du vendredi au Grand Prix d'Azerbaïdjan, Verstappen a indiqué qu'il était "injuste" de mettre en place un plafond salarial compte tenu de la bonne santé financière du championnat et de l'impact qu'il pourrait avoir sur la carrière des jeunes pilotes.

"Selon moi, c'est complètement injuste parce qu'en ce moment, la F1 devient de plus en plus populaire et tout le monde se fait de plus en plus d'argent, dont les équipes et la FOM", a commenté le Néerlandais. "Tout le monde en profite, alors pourquoi les pilotes, avec leurs droits et tout le reste, seraient plafonnés ? Ce sont eux qui créent le spectacle et mettent leur vie en jeu. Donc pour moi, c'est complètement injuste."

"Dans toutes les catégories juniors, [beaucoup] de pilotes ont un sponsor ou un soutien qui finira par toucher un certain pourcentage de leurs revenus lorsqu'ils seront en F1 ou ailleurs", a-t-il ajouté. "Je pense que [le plafond salarial] va énormément limiter [les soutiens financiers] parce qu'ils n'auront jamais leur retour sur investissement. Et le plafond va nuire à toutes les catégories juniors également, je ne pense pas que ce soit souhaitable."

Et l'avis de Verstappen sur les jeunes pilotes est partagé par Lando Norris. "Je pense que ce que [Verstappen] a dit est juste", a indiqué le pilote McLaren. "Surtout sur la partie des investissements sur les jeunes pilotes. C'est déjà difficile d'arriver en F1 donc dès qu'un pilote obtient des soutiens ou des investisseurs, ils voudront évidemment revoir leur argent à un moment donné, et il faudra faire ça."

"Si [les salaires] sont plafonnés, ce sera beaucoup plus difficile ou ce sera beaucoup moins intéressant pour les gens d'investir dans les jeunes pilotes pour leur donner une chance d'accéder à la F1 en premier lieu. Je pense donc que c'est l'un des points principaux."

Avec Adam Cooper

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Ricciardo a discuté de son avenir chez McLaren avec Brown
Article suivant EL1 - Sergio Pérez s'empare du meilleur temps

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France