Réactions
Formule 1 GP d'Autriche

Verstappen : "Il reste encore beaucoup de choses à faire"

Après avoir connu une alerte lors des EL1, Max Verstappen a poursuivi sa marche en avant en signant la pole position pour la course sprint. Le Néerlandais savoure, mais reste concentré sur son objectif.

Max Verstappen, Red Bull Racing, dans le parc fermé

Max Verstappen, Red Bull Racing, dans le parc fermé

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

La première journée sur le Red Bull Ring avait plutôt mal démarré pour Max Verstappen, alors que sa Red Bull s'immobilisait au milieu de la séance des EL1, en raison d'un problème lié à son unité de puissance. Un souci vite cerné, et tout aussi vite réglé par l'écurie autrichienne, Verstappen signant par la suite le meilleur chrono de cette première séance, avec 0,276 seconde d'avance sur l'incontournable Lando Norris et sa McLaren.

Après cette première alerte, Verstappen a déroulé lors des qualifications sprint, se montrant le plus rapide lors des trois segments de séance, pour décrocher la pole pour ce premier round du samedi, toujours devant Norris, avec une marge de seulement 0,093 seconde cette fois. Ainsi, pour la course à domicile de Red Bull, le Néerlandais a montré qu'il sera une nouvelle fois l'homme à battre, même si le chemin est encore long, et que la menace Norris est toujours bien présente.

Lire aussi :

"C'est super d'être le premier ici, devant mes fans, pour mon Grand Prix", se réjouissait Verstappen à l'issue de la séance. "C'était une bonne journée. C'est vraiment agréable de piloter cette voiture. Je pense qu'elle était bien équilibrée, nous avons fait quelques ajustements avant la qualification, et tout a très bien fonctionné. Un bon début de week-end. Bien sûr, il reste encore beaucoup de choses à faire, mais je suis content de cette journée."

La panne des EL1 expliquée

Naturellement heureux lui aussi de la prestation de Max Verstappen, Helmut Marko, le conseiller spécial de l'équipe Red Bull, en a profité pour expliquer les problèmes ayant accablé le triple Champion du monde en début de meeting.

"Nous sommes très heureux d'avoir obtenu cette pole position", a commencé Marko. "Lors de la première séance d'essais, Max a tiré tout droit dans le virage numéro 1 et a malheureusement franchi ces bosses [les bordures de limitation de la piste plus une grosse bordure en forme de saucisse dans le virage à droite] avec presque les quatre roues, ce qui a désactivé un capteur qui indique la pression d'huile, donc théoriquement il n'y avait pas de pression d'huile."

"Il faut bien sûr l'éteindre pour sauver le moteur, mais nous avons eu la chance que cela se produise juste à l'avant [des stands]. Cela a permis [à la voiture] de reculer, ils ont pu la pousser, nous avons désactivé le capteur et c'est reparti, et nous n'avons perdu qu'un ou deux tours peut-être."

Lors des dernières courses, il nous a fallu les trois séances d'essais et les qualifications pour trouver le bon équilibre. Cette fois-ci, la voiture était bien équilibrée dès le départ.

Mise sous pression par McLaren, Mercedes ou Ferrari depuis trois courses, l'écurie Red Bull paraît cette fois dominante dès le début de week-end.

"Cette fois, la voiture est bonne dès le départ", continue Marko. "Ce n'est pas un secret : lors des dernières courses, il nous a fallu les trois séances d'essais et les qualifications pour trouver le bon équilibre. Cette fois-ci, la voiture était bien équilibrée dès le départ et, bien sûr, Max a fait le tour qu'il fallait."

Quant à Sergio Pérez, seulement septième de la qualification sprint, Marko veut lui trouver des circonstances atténuantes, estimant que le Mexicain a été gêné par l'Alpine d'Esteban Ocon lors du rush final de la SQ3.

"Je dirais que Sergio a été un peu malchanceux", conclut Marko. "Je pense qu'Ocon était sur son chemin, sinon il aurait été plus loin devant. Mais pour une fois, c'est un début très agréable [d'un week-end en général pour Red Bull]."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Haas n'a pas changé d'avis sur Ocon depuis la polémique de Monaco
Article suivant Horner accuse Wolff de vouloir faire "diversion" avec Verstappen

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France