Réactions
24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

Valentino Rossi : "J'ai beaucoup aimé être en tête !"

Si sa première expérience aux 24 Heures du Mans s'est conclue par un abandon prématuré, Valentino Rossi peut se prévaloir d'avoir momentanément occupé la première position de la catégorie LMGT3 au volant de la BMW M4 GT3 #46 de l'équipe WRT.

#46 Team WRT BMW M4 LMGT3: Ahmad Al Harthy, Valentino Rossi, Maxime Martin

Photo de: Shameem Fahath

La première participation de Valentino Rossi aux 24 Heures du Mans était évidemment très attendue, et nul doute que la nouvelle de l'abandon de l'équipage #46 a provoqué la déception de nombreuses personnes.

Associé à l'expérimenté Maxime Martin et au pilote Bronze Ahmad Al Harthy, Rossi a pris le temps de prendre ses marques durant la semaine mancelle, avant que Martin ne place la BMW au 12e rang de la catégorie à l'issue des qualifications.

Lire aussi :

Après avoir évité les pièges des premiers instants de la course, l'équipage progressait dans la hiérarchie et, à la faveur des diverses stratégies de ravitaillements, Valentino Rossi, alors au volant, se payait le luxe de pointer en tête des LMGT3 au cap de la quatrième heure. Si la #46 lâchait le commandement par la suite, le trio demeurait fermement en lice pour le podium, voire pour la victoire finale.

Mais, peu après la tombée de la nuit, Al Harthy se faisait piéger et perdait le contrôle de sa voiture après le virage Dunlop. La BMW heurtait violemment le rail de l'avant, et si le pilote d'Oman s'en tirait indemne, les dégâts sur la voiture était suffisamment importants pour contraindre l'équipage à l'abandon. Malgré cette déconvenue, Valentino Rossi préfère garder le positif, lui qui avait connu son premier podium en WEC avec une deuxième place à Imola.

Un abandon prématuré mais la course en tête l'espace de quelques heures pour Valentino Rossi au Mans

Un abandon prématuré mais la course en tête l'espace de quelques heures pour Valentino Rossi au Mans

Photo de: Marc Fleury

"Dans la première partie de course, nous avons été très compétitifs, nous avons pu récupérer beaucoup de positions, grâce à une bonne stratégie et un rythme constant", commente le septuple Champion du MotoGP. "Nous avons mené la course pendant 2-3 heures et j’ai beaucoup aimé être en première position ! Malheureusement, les conditions se sont dégradées et Ahmad, en slicks sur piste mouillée, a commis une erreur et nous avons dû abandonner. C’est vraiment dommage."

WRT : podium en LMGT3, hécatombe en Hypercar

L'équipe WRT a pu se consoler avec la deuxième place pour la BMW M4 GT3 #31 pilotée par Augusto Farfus, Darren Leung et Sean Gelael, alors que les trois hommes naviguaient aux alentours de la 15e place en début de course.

La structure belge engageait également les trois BMW M Hybrid V8 Hypercar, lesquelles n'ont guère connu la réussite eux non plus. La #15 s'était élancée de la sixième place mais une sortie de route de Marco Wittmann provoquait son abandon, sept tours seulement avant l'accident de la BMW GT3 #46.

L'Hypercar #20 a elle aussi connu un violent accident dans la troisième heure avec Robin Frijns, qui est parvenu à ramener la voiture au stand, avant que cette dernière ne soit immobilisée un long moment pour réparation, et ne reprenne la piste pour terminer non-classée. Enfin, la #83 aurait pu prétendre elle aussi à un bon résultat, mais Dries Vanthoor, alors à son volant, a été percuté par la Ferrari #83 de Robert Kubica, le pilote belge s'étant par la suite vu diagnostiquer une légère commotion cérébrale lors de cet incident, qui a valu à Kubica un stop-and-go de 30 secondes.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Crash Kubica/Vanthoor : BMW juge la pénalité de la Ferrari trop clémente
Article suivant MissionH24 confiant pour "respecter les délais" avec son nouveau proto

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France