Résumé d'essais
MotoGP GP d'Allemagne

Essais - Viñales crée la surprise, grosse chute pour Márquez

Maverick Viñales a décroché le meilleur temps des essais pré-qualificatifs du Grand Prix d'Allemagne, une séance marquée par de nombreuses chutes, dont une nouvelle de Marc Márquez qui devra en passer par la Q1 samedi.

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Après une mise en jambes assez timide ce matin, les 22 pilotes MotoGP encore engagés sur le GP d'Allemagne ont renfilé les casques pour s'attaquer à une séance d'une heure à l'enjeu important : qualifier les dix plus rapides pour la Q2. Avec un ciel toujours couvert et un thermomètre bloqué sous les 20°C, la piste restait piégeuse et les nombreuses chutes l'ont vite confirmé.

C'est dans ce contexte qu'on a assisté à deux grosses chutes dès les premières minutes de la séance, en haut du waterfall, le premier droite arrivant après une série de virages à gauche et une portion d'autant plus insidieuse qu'elle est en descente.

 

Marco Bezzecchi a été le premier à se faire piéger, avant un énorme vol plané de la part de Marc Márquez, donc la roue avant s'est dérobée à 189 km/h et a provoqué une glissade de l'arrière catapultant l'Espagnol dans les airs. Tous deux ont rejoint leur stand sans gros problème apparent, du moins dans un premier temps, même s'ils ont logiquement été retardés avant de pouvoir reprendre leurs essais sur leur seconde moto.

 

Après 22 minutes de séance, un autre accident a causé plus d'inquiétude, celui de Fabio Di Giannantonio. Également piégé dans un droite, en l'occurrence le virage 1, le pilote italien a vu sa Ducati finir sa course sur l'airfence, ce qui a provoqué la sortie des drapeaux rouges pendant un petit quart d'heure afin de remplacer la protection. Mais dans sa chute, le pilote VR46 s'est immédiatement tenu l'épaule droite. Passé par le centre médical dans la foulée, il a été déclaré apte et a fait son retour en piste pour le dernier tiers de la séance.

 

Sitôt ces essais relancés, plusieurs autres chutes se sont encore enchaînées, sans conséquences cette fois. Takaaki Nakagami a été concerné, lui aussi au virage 1, de même que Joan Mir et Pedro Acosta à la mi-séance, puis cela a été au tour d'Augusto Fernández au virage 3, un autre droite.

Márquez s'arrête, Viñales bat le record

Seulement trois pilotes avaient pu tourner en 1'20 ce matin, avec une référence établie en 1'20"584 par Jorge Martín. Cet après-midi, Pecco Bagnaia a pris les commandes en 1'20"649 avant l'interruption, mais c'est Marc Márquez qui s'est chargé d'améliorer la marque du jour en bouclant un tour en 1'20"384 peu après la reprise.

Mais, surprise, sitôt ce chrono atteint, l'Espagnol a stoppé sa séance et est rentré dans le camion de son équipe où il a quitté sa combinaison. Le roi du Sachsenring a stoppé sa séance, se rendant au centre médical pour y passer des examens. Quelques minutes plus tard, il était déclaré apte, seulement il n'a pas repris la piste.

Au classement, trois pilotes s'étaient installés dans le sillage du #93 en 1'20"6 : Pecco Bagnaia, donc, mais aussi Franco Morbidelli et Raúl Fernández, suivis par Enea Bastianini et Pedro Acosta en 1'20"9. L'apparition des pneus arrière tendres pour le dernier tiers de la séance a toutefois fait bouger les lignes. C'est Álex Márquez qui a chassé son frère de la première place, puis Maverick Viñales s'est approché un peu plus encore de la fenêtre des 1'19.

Martin était descendu à la 15e place lorsqu'il a bouclé le time attack le menant dans le groupe de tête. Bagnaia était, lui, 14e alors qu'il restait dix minutes dans cette séance et qu'un tour réussi l'a également mis à l'abri. Provisoirement deuxième, le champion en titre a reculé avec l'amélioration du meilleur temps par Álex Márquez, puis à nouveau par Viñales. Cette fois, c'est le record de la piste qui est tombé avec le chrono établi par le pilote Aprilia en 1'19"622 et qui resterait invaincu.

Les Français iront en Q1

La phase de time attack battait son plein lorsque Bastianini est tombé à son tour dans le virage 11 qui avait piégé Bezzecchi et Márquez plus tôt, puis Remy Gardner et Johann Zarco dans le virage 13, provoquant à chaque fois la brève sortie des drapeaux jaunes mais sans blessures pour les pilotes.

On était entré dans les deux dernières minutes lorsque Márquez a fini par sortir du top 10, dans lequel il s'était maintenu jusque-là malgré son absence. Devant, personne n'était en mesure de rattraper Viñales, mais les écarts derrière lui restaient minimes, provoquant de nombreux changement de positions dans le top 10.

Martín et Bagnaia ont réussi à conserver leur ticket d'accès à la Q2, de même que Di Giannantonio, qui a réussi à sauver sa place malgré sa chute. En revanche, Bezzecchi passera bien par la Q1 avec Marc Márquez et, entre autres, les Français Fabio Quartararo et Johann Zarco.

Rappelons que ce Grand Prix se dispute sans Álex Rins, opéré au poignet et à la cheville en début de semaine, et Aleix Espargaró, qui a déclaré forfait ce matin à cause d'une main fracturée et douloureuse. C'est la première fois cette saison que des titulaires manquent à l'appel.

Mise à jour, 17h02 : Marc Márquez s'est cassé un doigt et fait mal aux côtes

GP d'Allemagne MotoGP - Essais

   
1
 - 
5
   
   
1
 - 
2
   
P. Pilote # Moto Tours Heure Intervalle km/h V-max
1 Spain M. Viñales Aprilia Racing Team 12 Aprilia 26

1'19.622

  164.803  
2 Spain J. Martín Pramac Racing 89 Ducati 32

+0.340

1'19.962

0.340 164.102  
3 Portugal M. Oliveira Trackhouse Racing Team 88 Aprilia 31

+0.362

1'19.984

0.022 164.057  
4 Spain Á. Márquez Gresini Racing 73 Ducati 32

+0.407

1'20.029

0.045 163.965  
5 Italy P. Bagnaia Ducati Team 1 Ducati 30

+0.439

1'20.061

0.032 163.900  
6 Italy E. Bastianini Ducati Team 23 Ducati 25

+0.463

1'20.085

0.024 163.850  
7 Italy F. Morbidelli Pramac Racing 21 Ducati 28

+0.464

1'20.086

0.001 163.848  
8 Spain P. Acosta Tech 3 31 KTM 28

+0.520

1'20.142

0.056 163.734  
9 Italy F. Di Giannantonio Team VR46 49 Ducati 23

+0.658

1'20.280

0.138 163.452  
10 South Africa B. Binder Red Bull KTM Factory Racing 33 KTM 31

+0.662

1'20.284

0.004 163.444  
11 Australia J. Miller Red Bull KTM Factory Racing 43 KTM 28

+0.663

1'20.285

0.001 163.442  
12 Spain R. Fernández Trackhouse Racing Team 25 Aprilia 27

+0.722

1'20.344

0.059 163.322  
13 Spain M. Márquez Gresini Racing 93 Ducati 7

+0.762

1'20.384

0.040 163.241  
14 France F. Quartararo Yamaha Factory Racing 20 Yamaha 30

+0.785

1'20.407

0.023 163.194  
15 Spain A. Fernández Tech 3 37 KTM 26

+0.991

1'20.613

0.206 162.777  
16 France J. Zarco Team LCR 5 Honda 27

+1.046

1'20.668

0.055 162.666  
17 Italy L. Marini Repsol Honda Team 10 Honda 32

+1.246

1'20.868

0.200 162.264  
18 Japan T. Nakagami Team LCR 30 Honda 29

+1.264

1'20.886

0.018 162.228  
19 Italy M. Bezzecchi Team VR46 72 Ducati 26

+1.279

1'20.901

0.015 162.198  
20 Australia R. Gardner Yamaha Factory Racing 87 Yamaha 27

+1.783

1'21.405

0.504 161.194  
21 Germany S. Bradl HRC Test Team 6 Honda 30

+1.952

1'21.574

0.169 160.860  
22 Spain J. Mir Repsol Honda Team 36 Honda 26

+2.225

1'21.847

0.273 160.323  
23 Spain A. Espargaró Aprilia Racing Team 41 Aprilia 0

 

     
Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent VR46 n'aura qu'une Ducati 2025 : "J'aurais voulu en avoir deux"
Article suivant Marc Márquez s'est cassé un doigt et fait mal aux côtes

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France