Le line-up des équipes Ducati éclairci "avant Misano"

Ducati a fait savoir que les décisions seraient prises avant la prochaine manche du championnat, prévue dans trois semaines, quant à l'identité de ses pilotes et leur placement au sein des équipes du groupe pour 2021. Quel que soit leur team, Bagnaia et Zarco resteront.

Le line-up des équipes Ducati éclairci "avant Misano"

Après les déclarations d'intention déjà exprimées ces dernières semaines, Ducati a confirmé de manière un peu plus formelle par la voix de Paolo Ciabatti que Pecco Bagnaia et Johann Zarco étaient bel et bien dans les plans de Borgo Panigale pour la saison prochaine. Si seul Jack Miller a été officiellement annoncé au sein de l'équipe factory, rejoignant Tito Rabat, déjà en possession d'un contrat chez Avintia, les autres pièces du puzzle devraient bientôt trouver leur place dans le clan italien.

"Il est vrai que nous avons trouvé un accord sur les termes avec Pecco pour les deux prochaines années. Il est trop tôt pour dire s'il continuera avec Pramac ou s'il passera à l'équipe officielle. Nous allons également continuer avec Johann Zarco et nous éclaircirons cela juste avant Misano", a fait savoir le directeur sportif de Ducati Corse au site officiel du MotoGP ce samedi.

Depuis l'annonce du départ prochain d'Andrea Dovizioso, plusieurs hypothèses finissent d'être étudiées par Ducati, et parmi elles la populaire rumeur d'un retour tonitruant de Jorge Lorenzo dans l'équipe officielle. Si cette option ne devait pas aboutir, c'est probablement Pecco Bagnaia qui sera le plus à même d'être promu, libérant dès lors une place chez Pramac. On sait par ailleurs que Jorge Martín devrait y faire son arrivée, bien qu'aucune confirmation officielle n'ait encore pu être fournie.

Lire aussi :

Paolo Ciabatti a lui-même évoqué à demi-mot l'option Martín lorsqu'il lui a été demandé ce samedi ce qu'il en était des candidatures de Luca Marini et Enea Bastianini, notoirement en lice pour remplacer Bagnaia chez Pramac ou rejoindre Avintia. "Il y a un autre pilote Moto2 qui est intéressant pour nous et que je ne peux pas mentionner pour le moment, mais Luca et Enea font de très bons résultats, nous étudions donc la possibilité de peut-être avoir un autre pilote Moto2 qui rejoindrait Ducati pour la saison prochaine", a-t-il indiqué.

"Je pense que nous prendrons probablement une décision dans les semaines à venir et l'objectif est de faire une annonce juste avant Misano, pour que le line-up Ducati de 2021 soit clair", a ajouté Paolo Ciabatti.

Déjà fervent défenseur de la candidature de Bagnaia pour l'équipe factory, au même titre que son coéquipier actuel Jack Miller, Valentino Rossi a encore poussé vendredi pour que cette option se concrétise. "En ce qui concerne Pecco, on est en train de négocier, je pense qu'avec Ducati ils sont vraiment proches. J'espère vivement pour Pecco que ce sera l'équipe officielle", a fait savoir le patron de VR46. "Je lui conseillerais d'aller dans l'équipe officielle, parce que dans le team Pramac ils sont sûrement tous très bons mais l'équipe officielle a sur le papier quelque chose de plus. J'espère donc voir Pecco en rouge l'année prochaine, car ce serait vraiment une super opportunité pour lui."

Lire aussi :

Des chances passées "de 20% à 90%" pour Zarco

Johann Zarco quant à lui n'a pas caché ces derniers jours être sur tous les fronts : "J'ai la facette de pilote et celle de devoir préparer les choses, car je n'ai pas de manager qui y va à ma place, même si je peux être soutenu par pas mal de gens autour." Le Français, sans avoir de confirmation sur l'équipe au sein de laquelle il évoluerait, a toutefois bien senti que le départ d'Andrea Dovizioso avait considérablement allégé son avenir. "J'ai déjà anticipé des discussions et c'est plutôt positif. Le retrait de Dovizioso permet presque de pouvoir confirmer une place pour l'an prochain. Mais après, où ? Ducati a besoin de temps", faisait-il savoir jeudi soir.

"Mais le pourcentage de courir l'an prochain a augmenté, il est peut-être passé de 20% à 90%. Il n'y a de la place que là [chez Ducati]. Le but est de rester chez Ducati car ils m'ont remis sur la voie pour reprendre confiance. Quand ça se passe bien il y a une pole et un podium, c'est ce que je veux vivre et j'ai envie de le vivre avec eux."

Lire aussi :

partages
commentaires
Qualifs - Première pole pour Pol Espargaró, Zarco épatant !

Article précédent

Qualifs - Première pole pour Pol Espargaró, Zarco épatant !

Article suivant

Officiel - Marc Márquez prolonge son absence après Spielberg !

Officiel - Marc Márquez prolonge son absence après Spielberg !
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021