MotoGP
14 août
Événement terminé
21 août
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
Événement terminé
25 sept.
Q1 dans
00 Heures
:
05 Minutes
:
28 Secondes
09 oct.
Prochain événement dans
12 jours
16 oct.
Prochain événement dans
19 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
26 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
40 jours
13 nov.
Prochain événement dans
47 jours
20 nov.
Prochain événement dans
54 jours

Jorge Lorenzo, "une hypothèse risquée" mais réelle pour Ducati

partages
commentaires
Jorge Lorenzo, "une hypothèse risquée" mais réelle pour Ducati
Par :
Co-auteur: Léna Buffa

Gigi Dall'Igna admet que Jorge Lorenzo est bel et bien évalué, parmi d'autres pilotes, pour rejoindre l'équipe officielle Ducati en 2021.

En plein week-end de course, l'attention a été détournée des performances sportives par l'annonce du départ d'Andrea Dovizioso de Ducati. Le pilote italien a tranché et mandaté son manager samedi matin pour l'annoncer à la direction de l'équipe et à la presse.

La nouvelle a fait l'effet d'une bombe, même si la tension était palpable depuis des mois, alors que la prolongation du contrat du vice-Champion du monde, qui aurait pu sembler évidente, traînait plus que de raison. Si personne, dans un camp comme dans l'autre, ne se risque à expliquer ce qui a pu motiver une telle séparation au bout de huit ans d'une union marquée par le succès, l'ombre de Jorge Lorenzo, qui plane depuis quelques semaines sur l'échiquier 2021, s'est faite plus visible dès cette annonce.

Peu présent dans les médias dans ce contexte, Gigi Dall'Igna a évoqué le nom du pilote majorquin, avec qui il est notoirement lié, lorsqu'il a été invité à faire le point dimanche sur les options qui s'offrent à Ducati pour remplacer Andrea Dovizioso.

"Nous avons des hypothèses sur la table, et des raisonnements que nous avons commencé à faire quand nous avons compris que la négociation allait être compliquée", a expliqué le directeur général de Ducati Corse à Sky Italia.

Lire aussi :

La première option serait de choisir un pilote déjà présent dans le groupe Ducati cette année : Pecco Bagnaia, actuellement chez Pramac, ou Johann Zarco, qui court pour Avintia. "Je dirais qu'il est encore un peu tôt pour en parler, mais nous avons déjà confirmé que nous sommes intéressés à l'idée de poursuivre, que ce soit avec Bagnaia ou avec Zarco. Pour le reste, nous avons quelques idées, mais il est encore tôt."

Continuer à accorder la confiance du constructeur à Bagnaia et Zarco ne signifie pas nécessairement les placer dans l'équipe officielle. Quid de Lorenzo ? "Lorenzo, je pense qu'il s'agit d'une hypothèse très risquée, mais elle est sur la table et nous l'évaluons", répond Gigi Dall'Igna.

Le mois dernier, Paolo Ciabatti avait assuré que l'option Lorenzo n'était basée sur aucun élément concret, et qu'elle avait pris corps "dans sa tête" après un appel amical de Dall'Igna.

Il ne fallait "pas être trop humain" pour repartir après le crash

Article précédent

Il ne fallait "pas être trop humain" pour repartir après le crash

Article suivant

Les pilotes pointent du doigt un virage 3 dangereux au Red Bull Ring

Les pilotes pointent du doigt un virage 3 dangereux au Red Bull Ring
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Ducati Team
Auteur Matteo Nugnes