Résumé de qualifications
MotoGP GP des Pays-Bas

Qualifs - Bagnaia bat Martín pour une pole astronomique !

Au terme de qualifications exceptionnelles qui ont vu quatre pilotes atteindre la fenêtre inédite des 1'30 au tour, la pole position d'Assen est revenue au maître des lieux, Pecco Bagnaia.

Francesco Bagnaia, Ducati Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

La deuxième journée du GP des Pays-Bas avait débuté par des essais libres mouvementés, interrompus plusieurs minutes au drapeau rouge après les grosses chutes de Marco Bezzecchi et Raúl Fernández au virage 7, dont tous deux se sont relevés secoués mais visiblement sans blessures.

Lire aussi :

Après un nouveau meilleur temps de Pecco Bagnaia, au-dessus du lot depuis le début du week-end, les qualifications n'ont ensuite fait que confirmer la mainmise du pilote Ducati sur la hiérarchie. Celui que Marc Márquez et Jorge Martín décrivaient hier comme étant "deux crans au-dessus de tout le monde" a continué à donner la leçon pour aller chercher sa 19e pole position en MotoGP.

Q1 - Acosta meilleur temps avant de chuter

Parmi les 13 pilotes contraints de disputer la Q1 après avoir manqué la qualification directe vendredi figuraient notamment Pedro Acosta, le duo du team VR46 et les deux Français du plateau. Le premier chrono de référence est venu de Fabio Di Giannantonio sur sa Ducati GP23. Challengé par Acosta, le pilote italien a encore amélioré la marque dans le tour suivant, s'affirmant comme l'homme à battre dans ce quart d'heure.

Lorsque tout le monde est passé par les stands pour changer de pneu arrière, les deux hommes n'étaient séparés que de 34 millièmes, Fabio Quartararo apparaissant au troisième rang, près d'un dixième et demi plus loin. Du trafic et quelques erreurs ont rendu cette courte séance quelque peu poussive avant l'enchaînement de bons tours de la part des favoris dans le money time.

Quartararo est alors passé en tête mais n'a tenu la position que brièvement avant de voir Acosta répliquer et prendre la première place en 1'31"372. Une dernière tentative et c'était au tour de Di Giannantonio de récupérer la deuxième position et de repousser Quartararo au troisième rang : les qualifications du Français s'arrêtaient là.

Alors que Di Giannantonio n'a manqué le chrono d'Acosta que pour 18 millièmes, celui-ci est parti à la faute quelques instants plus tard. Une chute sans dommages physiques pour le pilote Tech3, mais qui a obligé son équipe à des réparations d'urgence lorsqu'il a rejoint son stand avec une RC16 abîmée alors que la Q2 allait démarrer.

 

Pour Bezzecchi, cette journée déjà mal engagée s'est poursuivie sur le même ton, avec une chute au virage 5 au moment où les chronos commençaient à tomber. Le pilote VR46 s'en sort bien en ayant malgré tout sauvé le cinquième temps de cette séance derrière Jack Miller, ce qui le placera en cinquième ligne sur la grille de départ.

GP des Pays-Bas MotoGP - Q1

   
1
 - 
5
   
   
1
 - 
2
   
P. Pilote # Moto Tours Heure Intervalle km/h V-max
1 Spain P. Acosta Tech 3 31 KTM 9

1'31.372

  178.951  
2 Italy F. Di Giannantonio Team VR46 49 Ducati 9

+0.018

1'31.390

0.018 178.916  
3 France F. Quartararo Yamaha Factory Racing 20 Yamaha 8

+0.248

1'31.620

0.230 178.467  
4 Australia J. Miller Red Bull KTM Factory Racing 43 KTM 8

+0.531

1'31.903

0.283 177.918  
5 Italy M. Bezzecchi Team VR46 72 Ducati 6

+0.625

1'31.997

0.094 177.736  
6 Spain Á. Rins Yamaha Factory Racing 42 Yamaha 9

+0.736

1'32.108

0.111 177.522  
7 Portugal M. Oliveira Trackhouse Racing Team 88 Aprilia 9

+0.751

1'32.123

0.015 177.493  
8 Italy L. Savadori Aprilia Racing Team 32 Aprilia 8

+0.871

1'32.243

0.120 177.262  
9 France J. Zarco Team LCR 5 Honda 8

+0.888

1'32.260

0.017 177.229  
10 Spain J. Mir Repsol Honda Team 36 Honda 9

+1.125

1'32.497

0.237 176.775  
11 Italy L. Marini Repsol Honda Team 10 Honda 9

+1.255

1'32.627

0.130 176.527  
12 Spain A. Fernández Tech 3 37 KTM 9

+1.297

1'32.669

0.042 176.447  
13 Japan T. Nakagami Team LCR 30 Honda 9

 

     

Q2 – Duel au sommet entre Bagnaia et Martín

Acosta était passé tout près du record en Q1, mais Bagnaia n'a pas tardé à montrer sur quel rythme allait se jouer la pole en battant d'emblée cette nouvelle référence qu'il avait lui-même établie hier. Dès son premier tour lancé, le pilote Ducati a avalé le tour en 1'31"048 ! À peine le temps de réaliser… que Jorge Martín faisait mieux ! Installé dans la roue de la moto #1, l'Espagnol a pour la première fois affiché un temps inférieur à 1'31 avec un chrono de 1'30"877.

Bagnaia s'est cependant positionné dans une stratégie décalée et a repris la piste avant ses adversaires. Grand bien lui en a pris puisqu'il a encore repoussé les limites avec un temps incroyable de 1'30"540 ! Cela représentait près d'une seconde d'amélioration par rapport à la pole de la saison dernière...

Jorge Martín a tout fait pour résister à Pecco Bagnaia.

Jorge Martín a tout fait pour résister à Pecco Bagnaia.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Relégués au second plan, les frères Márquez ont pris l'avantage sur Maverick Viñales dans la première série de tours. Puis on a vu Di Giannantonio se porter au troisième rang en signant un temps de 1'31"274 dans la roue de Bagnaia.

Le champion en titre n'était plus en piste lorsque le reste de la meute a tenté de faire vaciller son leadership. Encore une fois, le trafic a pesé sur le déroulé de cette fin de séance, et pour Marc Márquez ça s'est soldé par une chute au virage 7 quand il a essayé de dépasser Aleix Espargaró avec qui il avait eu maille à partir. Il est à noter que ce dernier était resté bloqué au stand quelques minutes, ce qui a semble-t-il perturbé la stratégie d'Aprilia de faire rouler ses pilotes officiels en duo.

 
 

Alors que le #93 finissait sa séance sur un scooter le ramenant au stand, Viñales a bel et bien trouvé la clé pour se placer en première ligne, à seulement 74 millièmes de Martín. Álex Márquez puis Espargaró ont eux aussi réussi à boucler un dernier tour rapide pour prendre l'avantage sur Di Giannantonio, repoussant alors Marc Márquez en troisième ligne

De son côté, Martín avait encore une chance et il a bien failli réaliser l'exploit ! Mais le pilote Pramac a finalement manqué le chrono de Bagnaia pour huit centièmes, validant néanmoins sa deuxième place dans un classement établi à un rythme plus qu'impressionnant.

Avec huit pilotes chronométrés sous la pole record de l'an dernier, Franco Morbidelli et Brad Binder accompagneront Marc Márquez en troisième ligne, tandis que Pedro Acosta doit se contenter de la quatrième ligne aux côtés d'Enea Bastianini et de Raúl Fernández.

La grille de départ est maintenant établie et servira dès cet après-midi pour la course sprint : départ à 15h !

GP des Pays-Bas MotoGP - Q2

   
1
 - 
5
   
   
1
 - 
2
   
P. Pilote # Moto Tours Heure Intervalle km/h V-max
1 Italy P. Bagnaia Ducati Team 1 Ducati 7

1'30.540

  180.596  
2 Spain J. Martín Pramac Racing 89 Ducati 8

+0.081

1'30.621

0.081 180.434  
3 Spain M. Viñales Aprilia Racing Team 12 Aprilia 7

+0.411

1'30.951

0.330 179.780  
4 Spain Á. Márquez Gresini Racing 73 Ducati 8

+0.439

1'30.979

0.028 179.724  
5 Spain A. Espargaró Aprilia Racing Team 41 Aprilia 6

+0.537

1'31.077

0.098 179.531  
6 Italy F. Di Giannantonio Team VR46 49 Ducati 5

+0.734

1'31.274

0.197 179.144  
7 Spain M. Márquez Gresini Racing 93 Ducati 6

+0.838

1'31.378

0.104 178.940  
8 Italy F. Morbidelli Pramac Racing 21 Ducati 8

+0.865

1'31.405

0.027 178.887  
9 South Africa B. Binder Red Bull KTM Factory Racing 33 KTM 8

+0.939

1'31.479

0.074 178.742  
10 Spain P. Acosta Tech 3 31 KTM 7

+0.942

1'31.482

0.003 178.736  
11 Italy E. Bastianini Ducati Team 23 Ducati 8

 

     
12 Spain R. Fernández Trackhouse Racing Team 25 Aprilia 8

+1.388

1'31.928

0.446 177.869  
Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Gresini n'exclut pas l'option Toprak Razgatlioglu pour 2025
Article suivant La grille de départ du GP des Pays-Bas MotoGP 2024

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France