Viñales a suivi son instinct et choisi KTM avant le Mugello

Maverick Viñales dit avoir "tout misé sur la performance" lorsqu'il a choisi de quitter Aprilia pour KTM la saison prochaine. Assurant ne pas avoir agi en réaction au recrutement de Jorge Martín, il lève le voile sur un changement auquel il a pensé plusieurs semaines.

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

S'exprimant pour la première fois face aux médias depuis l'annonce de son arrivée prochaine dans le groupe KTM, et plus précisément dans l'équipe Tech3, Maverick Viñales a livré son explication sur un choix qui peut paraître surprenant, celui d'abandonner l'Aprilia avec laquelle il vient tout juste de commencer à gagner.

Le pilote espagnol a d'abord expliqué avoir suivi son instinct pour opter pour ce changement, lui qui avait rejoint l'équipe de Noale dans le courant de la saison 2021 après son divorce retentissant avec Yamaha. Il entend par là qu'il a perçu le potentiel de la KTM et sa capacité à prendre le dessus sur la grille dans les saisons à venir.

"Une des principales raisons, c'est que j'ai suivi mon instinct", a expliqué Viñales, abordant la question avec un grand sérieux. "J'ai un peu vu ce qui allait advenir à l'avenir, la moto sur laquelle il faudrait être, et j'ai eu le sentiment que c'était la bonne chose à faire. Le fait de voir le potentiel que j'ai eu à Austin et de ne pas réussir à le rééditer sur d'autres courses, ça voulait aussi dire quelque chose et ça a aussi beaucoup pesé dans ma décision."

"C'est un challenge que je veux affronter et je veux vraiment le réussir. J'ai tout misé sur la performance et le pilotage, et je crois que c'était le meilleur choix que je pouvais faire pour un projet."

S'il a suivi son instinct, cela signifie-t-il qu'il croit plus dans la direction prise par KTM aujourd'hui que dans le travail mené par Aprilia ? "C'est dur de comprendre qui fait mieux ou moins bien, et ça ne serait pas bien non plus que je dise qui est meilleur ou moins bon car je n'ai été ici que pour les quatre dernières années et je ne peux donc juger personne", a-t-il répondu.

"J'ai juste essayé de comprendre ce qui serait le mieux pour moi et je l'ai vu très clairement. C'est dur de dire quelque chose d'autre car ma décision s'est basée sur le fait d'essayer de comprendre quelle serait la prochaine moto [dominante] dans le championnat, et c'est ce que j'ai vu, c'est donc la raison."

Une décision mûrement réfléchie

Au lendemain du GP d'Italie, lorsqu'Aprilia a annoncé le recrutement de Jorge Martín, Massimo Rivola regrettait de ne pas avoir eu le temps de prévenir Maverick Viñales et il espérait encore le conserver dans l'équipe. Le fait est toutefois que l'Espagnol avait déjà temporisé à plusieurs reprises et, aujourd'hui, il a indiqué avoir déjà fait son choix à ce moment-là et n'avoir donc pas réagi par vexation.

"Ma décision, j'y pensais depuis Jerez. Continuer, je ne le sentais pas trop", a-t-il expliqué, revenant sur la manière dont sa victoire au GP des Amériques a pu avoir un contre-effet puisqu'il n'a pas été en mesure de rééditer cette performance dominatrice sur les autres pistes. "Après Austin, j'étais un peu sous le choc par rapport à ce que j'étais capable de faire mais si ça n'est qu'une course sur 20, je n'aime pas ça. Je voudrais le faire beaucoup plus parce que je pense que je le peux."

"J'y ai beaucoup réfléchi. Évidemment, avec le marché qui bouge si vite… Je voulais être un peu plus calme, arriver à l'été et avoir beaucoup de temps, mais en voyant qu'Aprilia avait aussi été rapide pour signer Jorge… Évidemment, Jorge et Maverick cela aurait pu faire une très bonne équipe mais j'avais déjà clarifié mon esprit avant le Mugello. Je suis content pour le team, c'est sûr, parce qu'ils vont avoir Martín et Marco [Bezzecchi], bonne chance à eux !"

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Martín sera "beaucoup plus heureux" avec Aprilia que sur la Ducati
Article suivant Le contrat Ducati, fin de la renaissance de Marc Márquez

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France