VR46 écarte l'hypothèse Razgatlioglu pour 2025

Sur la grille MotoGP 2025, le team VR46 risque fort d'être de disposer des meilleurs guidons après ceux de l'équipe officielle Ducati. Si aucun pilote n'a pour le moment été officialisé, les candidats sont nombreux. Un nom est toutefois écarté : celui de Toprak Razgatlioglu.

Toprak Razgatlioglu, BMW Motorrad WorldSBK Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Le week-end d'Assen devrait voir le marché des transferts progresser encore un peu plus après la salve d'annonces survenues pendant la pause du mois de juin. La prochaine officialisation attendue concerne le passage du team Pramac Racing dans le clan Yamaha, ce qui devrait faire basculer l'équipe VR46 dans une autre dimension. La formation de Valentino Rossi devrait en effet récupérer le statut actuel de Pramac et donc aligner deux Ducati identiques à celles de l'équipe officielle.

Dans le package, VR46 devrait aussi récupérer Fermín Aldeguer, pilote d'ores et déjà confirmé par Ducati et qui n'attend plus que de connaître l'identité de sa future équipe, avec la promesse d'y piloter une moto de la saison en cours.

Prudent sur la question lorsqu'elle lui a été posée par le site officiel du MotoGP, Pablo Nieto a néanmoins rappelé ce rapport de cause à effet entre la future place du pilote Moto2 et le contrat de l'équipe avec le constructeur. "Avant toute chose, il faut que nous parlions avec Ducati", a indiqué le team manager de VR46. "Nous savons que Fermín a un contrat avec Ducati, ils doivent donc s'occuper de lui. Nous devons bien sûr échanger avec Ducati par rapport à l'avenir et sur tous les sujets, notamment notre contrat et aussi les pilotes."

Si l'on peut considérer comme acquise l'arrivée d'Aldeguer, les candidats pour la dernière Ducati d'usine qu'alignera VR46 sont on ne peut plus nombreux. Le premier nom qui circule est celui de Fabio Di Giannantonio, car avec le départ de Marco Bezzecchi, il pourrait être jugé important qu'il reste en poste afin d'apporter un minimum de stabilité à l'équipe.

"Il faut que nous commencions à discuter pour la saison prochaine", souligne Pablo Nieto au sujet du pilote au numéro 49. "Fabio fait du très bon travail. C'est sa première année dans notre équipe, la première fois que nous prenions un pilote en dehors de l'Academy et c'est très important pour nous. Il fait du très bon travail, il est donc intéressant pour nous."

Franco Morbidelli ou Fabio Di Giannantonio ?

Franco Morbidelli ou Fabio Di Giannantonio ?

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Concernant les pilotes de la VR46 Riders Academy, le nom de Franco Morbidelli est logiquement sur la short-list, sachant que l'Italien admet lui-même se trouver dans une situation incertaine pour la suite. Si son début de championnat a été impacté par un gros accident en janvier, il a montré ses signes d'adaptation et de progrès sur la Ducati, mais va voir le team Pramac passer dans le camp Yamaha, ce qui pourrait l'écarter de l'équation et le placer en recherche active d'une nouvelle place. Le team VR46 pourrait-il le sauver ?

"C'est très intéressant pour nous", répond Pablo Nieto. "Franco a obtenu de très bons résultats par le passé, c'est un pilote de l'Academy. Nous savons qu'il peut faire du très bon travail, c'est le cas cette année et il s'améliore de course en course. Franky est un pilote que nous connaissons très, très bien. Il n'a jamais travaillé avec nous dans l'équipe alors ça pourrait aussi être une option pour le team."

En revanche, l'évocation du nom de Toprak Razgatlioglu fait sourire le team manager espagnol. Cité récemment après avoir exprimé son intention de rejoindre le MotoGP, le Turc a été propulsé chez VR46 par les spéculations de la presse italienne, qui voit un lien entre celui qui court actuellement pour BMW en WorldSBK et Valentino Rossi, pilote de la marque en Endurance auto.

"Chaque pilote qui vient en MotoGP est bon pour le championnat", répond poliment le team manager de VR46. "Il est vrai qu'il est très rapide en Superbike, nous savons qu'il pourrait faire du très bon travail ici, mais à l'heure actuelle nous avons énormément de pilotes sur la table pour la saison prochaine. Nous devons penser à tout mais Toprak ne fait pas partie de nos idées pour le moment."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent EL1 - Bagnaia devance Márquez, Martín distancé
Article suivant Se sentant désiré chez KTM, Bastianini s'est décidé en quelques heures

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France