Gasly veut une F1 "plus juste" pour les pilotes

partages
commentaires
Gasly veut une F1
Par : Benjamin Vinel
12 sept. 2018 à 16:30

Avec seulement vingt baquets sur la grille de départ en Formule 1, il y aura toujours des déçus. Pierre Gasly, lui, rêve d'un système qui permette aux plus talentueux d'avoir leur chance.

La silly season, terme anglophone désignant la phase la plus active du marché des transferts en Formule 1, nous aura offert un scénario assez déroutant en vue de la campagne 2019, c'est le moins que l'on puisse dire. Avec des grands gagnants, comme les rookies Pierre Gasly et Charles Leclerc, qui ont été promus chez Red Bull et Ferrari respectivement ; mais aussi des perdants, à l'image d'un Esteban Ocon qui espérait certainement accrocher le second baquet Mercedes, mais se bat désormais pour garder une place en Formule 1, alors que ses liens avec la marque à l'étoile lui jouent des tours.

Lire aussi :

Il paraît désormais probable que le leader du championnat de Formule 2, l'Anglais George Russell, se retrouve sur la touche comme le furent Stoffel Vandoorne et Pierre Gasly il y a quelques années juste après avoir été sacrés dans l'antichambre de la Formule 1. Quant à Antonio Giovinazzi, vice-Champion GP2 en 2016 et protégé de Ferrari, la signature de Kimi Räikkönen chez Sauber signifie que l'Italien est désormais en concurrence avec Marcus Ericsson pour le second baquet.

Lire aussi :

"Il y a clairement un problème", déclare Gasly pour Motorsport.com lors du lancement de la nouvelle montre Casio Edifice Toro Rosso à Singapour. "Je ne sais pas si c'est de plus en plus difficile, mais l'on voit clairement que personne ne sait ce qu'Esteban [Ocon] va faire l'an prochain. J'ai aussi couru avec Antonio Giovinazzi en [GP2], il est vraiment talentueux, travailleur et mérite sa chance en F1. On voit aussi George Russell."

Antonio Giovinazzi, Ferrari
George Russell, ART Grand Prix

"Après avoir remporté le GP2, j'ai passé une année au Japon et c'était pareil pour Stoffel Vandoorne, on voit que c'est très difficile. Ce n'est pas moi qui peux changer les choses, mais la F1 devrait clairement trouver le moyen – pas de rendre ça plus facile, mais un peu plus juste, pour assurer que quand un vrai talent mérite d'être en F1, il y reste. Je pense que la performance devrait être le seul critère pour être sur la grille."

Lire aussi :

Directeur de l'écurie Mercedes, Toto Wolff a récemment suggéré une idée qui n'a rien de nouveau : la mise en place d'une troisième voiture qui serait éventuellement réservée aux jeunes pilotes. Cependant, selon Gasly, ce n'est pas forcément la bonne solution.

"Une troisième voiture sera difficile. Si l'on regarde les années où Red Bull dominait outrageusement, ou même Mercedes dans la nouvelle ère moteur, si l'on voit la même équipe aux première, deuxième et troisième places, et la même équipe sur le podium tous les week-ends, cela ne rendra pas la F1 si passionnante. C'est difficile de trouver la bonne solution, mais il faut clairement qu'ils trouvent le moyen de donner une chance à tous les jeunes qui méritent d'être sur la grille", conclut le Normand.

Propos recueillis par Jonathan Noble

Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso
Prochain article Formule 1
Le moteur Honda F1 est "bien plus fort" qu'on ne le croit

Article précédent

Le moteur Honda F1 est "bien plus fort" qu'on ne le croit

Article suivant

Le GP de Singapour en chiffres, par Renault

Le GP de Singapour en chiffres, par Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Toro Rosso Boutique
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités