Formule 1 GP d'Autriche

Norris "ne changerait pas" sa manœuvre sur Verstappen en Autriche

Lando Norris a expliqué qu'il "ne changerait pas" son attaque sur Max Verstappen s'il venait à refaire sa course en Autriche. Le pilote McLaren rappelle également les difficultés à juger les espaces en piste une fois au volant d'une monoplace.

Max Verstappen, Red Bull Racing, vainqueur, Lando Norris, McLaren F1 Team, troisième position, dans le parc fermé

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Quelques jours après le Grand Prix d'Autriche et la fin de course musclée que nous ont offert Max Verstappen et Lando Norris, de l'eau semble avoir coulé sous les ponts. Dans l'émission de radio anglaise The Chris Moyles Show ce mercredi, Norris est revenu sur son incident avec le Champion du monde en titre.

Après avoir revu et examiné les images de son accrochage avec Verstappen, le Britannique semble avoir pris un peu de recul sur la situation. Toutefois, s'il devait recommencer, il ne changerait rien à sa façon d'attaquer.

"J'ai tout revu, nous avons fait le tour de la question, et disons que je ne changerais pas grand-chose à ce que j'ai fait", a déclaré Norris. "Je me suis battu, et c'est ce que nous voulons, nous voulons nous battre ! Nous ne voulons pas nous plaindre, nous ne voulons pas que les choses se terminent comme elles se sont terminées, à la fois du côté de Max et de mon côté. Donc, c'est la vie parfois."

"Nous nous battons, nous voulons tous les deux gagner, et nous allons repousser les limites, certains un peu plus que d'autres. Mais oui, en même temps, je suis excité. Nous allons avoir d'autres luttes ensemble, et j'attends avec impatience ces moments-là."

Lando Norris, McLaren MCL38, abandonne après son accrochage avec Max Verstappen

Lando Norris, McLaren MCL38, abandonne après son accrochage avec Max Verstappen

Photo de: Mark Sutton / Motorsport Images

L'attribution de la responsabilité du crash entre les deux pilotes est un sujet qui fait beaucoup débat depuis la fin de la course au Red Bull Ring. Que ce soit celles des fans de Verstappen et de Norris, des consultants ou anciens pilotes, les opinions divergent même si les commissaires ont tranché en considérant que le Néerlandais était responsable. Néanmoins, Norris a souhaité rappeler à quel point il était compliqué de placer avec exactitude sa monoplace une fois derrière le volant et dans le feu de l'action.

"C'est beaucoup plus difficile de faire certaines choses lorsque vous êtes derrière le volant", a-t-il déclaré. "Ce n'est jamais aussi facile que de dire : 'Pourquoi tu as fait ça ? Pourquoi tu n'as pas fait ceci ?'. Parce que lorsque vous êtes dans la voiture et que vous prenez ces décisions… Il est très difficile d'être aussi précis que ce que l'on voit à la télévision. Quand il y a deux centimètres d'écart ou des choses comme ça, c'est presque impossible à juger."

"Mais c'est ainsi, c'est la compétition à laquelle nous sommes confrontés et nous l'aimons. Vous savez, nous voulons notre battre en piste et nous voulons que ce soit facile, parce que nous voulons juste gagner. Mais en même temps, cela nous donne le sourire quand nous pouvons avoir cette compétition lors d'une course, et je pense que c'est une bonne chose pour tous ceux qui regardent."

Avec Jonathan Noble

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Coulthard : Norris "doit apprendre à se battre" avec Verstappen
Article suivant Alonso veut tourner la page de sa 18e place en Autriche dès Silverstone

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France