Formule 1 GP d'Autriche

Pourquoi les commissaires ont jugé Verstappen responsable face à Norris

Voici en intégralité la justification de la décision des commissaires sur l'accrochage entre Max Verstappen et Lando Norris au GP d'Autriche 2024 de F1.

Cinq minutes. C'est peu ou prou le temps qui s'est écoulé entre l'accrochage de Max Verstappen et Lando Norris et le moment où les 10 secondes de pénalité pour le Néerlandais ont été annoncées par la réalisation TV du Grand Prix d'Autriche 2024 de F1. 

L'incident entre les deux hommes, en lutte rapprochée pour la tête de course après le dernier arrêt au stand, a eu lieu au 64e des 71 tours de l'épreuve. Alors à l'attaque sur le Néerlandais, le pilote McLaren s'est porté sur l'extérieur au freinage du virage 3. Là, Verstappen a resserré sa trajectoire vers son vis-à-vis, jusqu'au contact. Une collision à faible vitesse mais aux conséquences énormes puisqu'elle a entraîné une crevaison à l'arrière gauche pour Verstappen, qui a finalement terminé la course au cinquième rang, et à l'arrière droit pour Norris, qui a de son côté dû abandonner.

Les commissaires, qui se sont rapidement saisi de l'incident et ont donc rapidement  statué, ont justifié comme suit la décision de pénaliser le triple Champion du monde : "Les commissaires ont examiné la vidéo et les images embarquées. La voiture 1 abordait le virage 3 avec la voiture 4 à sa gauche. Avant de tourner, le pilote de la voiture 1 s'est déplacé vers la gauche, provoquant une collision avec la voiture 4. Les commissaires ont déterminé que le pilote de la voiture 1 était principalement responsable et imposent donc la pénalité mentionnée ci-dessus conformément aux précédents."

Les 10 secondes sont la pénalité standard en 2024 pour les incidents dans lesquels un pilote est jugé plus responsable qu'un autre d'une collision. C'est d'ailleurs la pénalité reçue par Fernando Alonso plus tôt en course dans l'accrochage avec Zhou Guanyu, dans ce même virage 3.

Il est à noter qu'en sus de ces 10 secondes qui, en réalité, n'ont rien changé au résultat final de Verstappen, le Néerlandais a également écopé de deux points de pénalité sur sa Super Licence, ce qui porte son total à quatre sur les 12 derniers mois.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Un duel "un peu chaud" mais "une bataille normale" entre Ocon et Gasly
Article suivant Verstappen se défend : "Ce n'était pas un mouvement sur le freinage"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France