Marc Márquez : Rejoindre Pramac n'est "pas une option"

Marc Márquez exclut totalement l'idée de rejoindre Pramac la saison prochaine, même s'il répète sa volonté de disposer d'une moto de dernière génération mais pas forcément de rejoindre une équipe d'usine. Il assure que Ducati ne l'a pas encore informé de ses plans.

Marc Marquez, Gresini Racing

La composition des équipes principales de Ducati semblait se dessiner, avec une promotion de Jorge Martín dans l'équipe officielle, acquise d'après la Gazzetta dello Sport même si le contrat n'est pas encore signé selon nos informations, avec une volonté de placer Marc Márquez chez Pramac. Márquez a cependant rejeté cette possibilité, assurant ne pas avoir été informé des plans de la marque pour le moment.

"Pour le moment, les informations de Ducati, ou ce qu'ils m'ont dit, ne correspondant pas à ça", a confié l'Espagnol au site officiel du MotoGP, fermant totalement la porte à une arrivée dans l'équipe actuelle de Martín : "Pramac est une très bonne équipe, Martín a montré qu'ils avaient un très bon potentiel, mais ce n'est pas une option pour moi."

Márquez a également confirmé la position qui est la sienne depuis le GP de France, à savoir une volonté de retrouver une machine de dernière génération mais pas forcément une équipe d'usine... ce qui semblait jusque-là ouvrir la voie à son arrivée chez Pramac.

"Évidemment, je l'ai déjà dit il y a deux ou trois courses, je vise la dernière version de la moto", a-t-il insisté ce jeudi. "C'est la première des priorités. Si c'est dans une équipe d'usine, c'est encore mieux. Si on veut jouer le titre, ce qui est mon intention, il faut être prêt à tous les niveaux ou essayer d'avoir plus d'opportunités. On a plus d'opportunités dans une équipe d'usine et si on a la dernière version de la moto, on en a encore plus. La première priorité est la dernière version de la moto."

"En tout cas, je donne 100% sur les circuits, je fais mon maximum parce que ça me donnera plus d'opportunités ou de chances pour différentes places [en MotoGP]", ajoute Márquez. "On verra si on pourra continuer sur la même voie que dans les dernières courses."

Les propos de l'octuple Champion du monde laissent penser que différentes options sont possibles, entre rejoindre une autre marque... mais aussi rester chez Gresini en bénéficiant de la version la plus récente de Ducati. La marque a jusque-là été réticente à la fournir à d'autres équipes que Pramac, mais cette dernière équipe dispose d'une option pour rompre son contrat et elle est très courtisée par Yamaha. En cas de divorce, les motos d'usine pourraient être proposées à Gresini et/ou VR46, ses autres partenaires aujourd'hui.

On devrait en savoir plus sur le sujet des équipes satellite de Ducati dans les prochains jours, le Mugello ayant régulièrement été fixé comme échéance, tant par Pramac que par Yamaha.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Les qualifications sont devenues "le point faible" de Quartararo
Article suivant Marc Márquez a "trois scénarios" dont un qui restera secret

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France