Preview
MotoGP GP de Grande-Bretagne

Márquez et Mir à nouveau réunis à Silverstone

Marc Márquez et Joan Mir font tous deux leur retour de blessure cette semaine, à l'occasion du Grand Prix de Grande-Bretagne. Guéris après la pause, ils espèrent surtout repartir sur de meilleures bases après une première partie de championnat désastreuse.

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Le Grand Prix de Grande-Bretagne va marquer les retrouvailles des pilotes officiels Honda. Marc Márquez et Joan Mir seront à nouveau réunis sous les couleurs de Repsol, après une première partie de saison mouvementée, émaillée d'innombrables chutes et blessures.

Le #93 est celui qui compte le plus grand nombre d'accidents à ce stade, lui qui a manqué cinq courses longues et trois sprint en l'espace de huit Grands Prix. Il a notamment fait l'impasse sur les deux derniers dimanches, lors des épreuves d'Allemagne et des Pays-Bas qui précédaient la pause estivale.

Cette trêve ne pouvait mieux tomber pour l'Espagnol, apparu non seulement blessé mais aussi miné moralement. Alors qu'il abordait le championnat enfin débarrassé de sa grave blessure de l'épaule, il a vu s'éloigner les bonnes performances d'un week-end à l'autre et s'était donné "un mois et demi pour tout reconstruire".

LIRE AUSSI - Marc Márquez : les chiffres fous d'une saison catastrophique

"On a profité d'une pause estivale importante, qui offrait la possibilité de remettre les compteurs à zéro et de récupérer après un début d'année exigeant", explique Marc Márquez maintenant que la reprise approche. "D'un point de vue physique et mental, je reviens en piste reposé et prêt à travailler."

"J'ai hâte de revoir toute l'équipe Repsol Honda et de comprendre le travail qui a été fait pendant la pause", ajoute l'Espagnol, qui attend toujours que le HRC fasse évoluer une RC213V jugée particulièrement traître et en manque de performance. "Silverstone est un circuit sur lequel j'ai mené beaucoup de belles bagarres par le passé. Le plus important est de remonter à moto, de se remettre au travail et d'essayer de faire mieux qu'au premier semestre."

Joan Mir a fini le mois de juin avec une blessure à la main.

Joan Mir a soigné depuis le mois de juin une blessure à la main.

Joan Mir sera lui aussi de retour, alors qu'il n'a plus couru depuis le Grand Prix d'Italie, début juin, où il s'était blessé à la main. Lui aussi a cumulé les chutes : il en compte douze, ce qui est tout bonnement le plus grand nombre qu'il ait jamais subi sur une saison entière. À la peine avec la Honda qu'il a découverte cette année, le Champion du monde 2020 espère lui aussi donner un nouvel élan à son championnat.

"Ma pause a été un peu plus longue que celle des autres, mais je suis maintenant complètement remis de la blessure que j'ai subie au Mugello", promet le Majorquin. "J'ai repris l'entraînement et j'ai recommencé à rouler normalement depuis quelques semaines, sur différents types de motos, donc je me sens bien physiquement."

"L'objectif du week-end va être de profiter au maximum de chaque séance et de me remettre dans l'état d'esprit du MotoGP et de la course après avoir été absent pendant autant de semaines. Ce sera génial de revoir tout le monde et de revenir sur la Honda RC213V."

Honda retrouve ses pilotes officiels, mais devra se passer d'Álex Rins, qui a subi plusieurs fractures de la jambe au Mugello et continue de se soigner. Parmi les pilotes ayant souffert des plus lourdes blessures depuis le début du championnat, on pourra en revanche compter cette semaine sur le retour de Pol Espargaró, qui n'a pas encore pu disputer la moindre course avec sa KTM du team Tech3.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Marco Bezzecchi : "Je ne m'attendais pas à être aussi rapide"
Article suivant Oliveira et Fernández remis sur pied après la pause

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France