Réactions
MotoGP GP des Pays-Bas

Viñales sent qu'Aprilia a perdu sa principale force à Assen

Alors que l'Aprilia est habituellement très agile, elle l'était moins que la Ducati au GP des Pays-Bas. Maverick Viñales a été confronté à plusieurs secousses, dont une dans le dernier tour.

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Après avoir pris la troisième place du sprint, Maverick Viñales a encore été le seul pilote à résister aux Ducati en course principale à Assen, mais il a finalement subi leur domination. Parti deuxième, il a été doublé par Jorge Martín et Marc Márquez en début d'épreuve, puis par Fabio Di Giannantonio quelques tours plus tard. L'erreur de ce dernier combinée à la volonté de Márquez de ne pas mener le groupe pour gérer la pression de son pneu lui a permis de remonter au troisième rang, mais il a ensuite cédé face à Enea Bastianini.

Viñales se dirigeait vers la quatrième place avant d'ouvrir sa trajectoire en arrivant à la dernière chicane dans le tout dernier tour, ce qui a permis à Márquez de le doubler. Cette erreur l'a fait sortir des limites de la piste, ce qui lui a valu une pénalité d'une place qui a profité à Di Giannantonio... mais Viñales a finalement profité de la sanction de Márquez pour récupérer la cinquième place.

Tout au long de l'épreuve, le pilote Aprilia a senti sa moto moins agile que la Ducati, ce qui lui faisait perdre du temps. "En fait, j'ai eu des difficultés toute la course", a résumé Viñales sur le site officiel du MotoGP. "Je ne sais pas si c'est parce que le vent a changé de sens mais à chaque fois, dans le changement de direction entre [les virages] 13 et 14, j'avais une grosse secousse sur la moto et je perdais beaucoup de temps dans ce virage."

"Il semble que ce week-end, le changement de direction, qui est la force de notre moto, était le point faible face à nos concurrents, mais on est contents. On n'est pas satisfaits parce qu'on veut se battre devant, mais on est contents du niveau parce qu'on était les seuls à menacer les Ducati. J'ai vu que Pedro [Acosta] était aussi assez proche, avec un pneu différent. Sincèrement, j'ai donné le maximum dès le premier tour."

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team

Maverick Viñales s'est battu avec Marc Márquez et Fabio Di Giannantonio

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Viñales a vu les Ducati prendre des "trajectoires vraiment serrées" et effectuer des changements de direction très vifs alors qu'il "réduisai[t] l'écart" dans les autres portions du circuit. Dans le dernier tour, une "grosse secousse" a finalement provoqué son passage hors de la piste.

"Toute la course, tout le week-end, j'ai souffert de ça", a expliqué Viñales face aux journalistes venus l'interroger. "Je pense que c'était assez partagé par toutes les Aprilia. C'est probablement lié à l'aérodynamique, mais c'était dur dans les changements de direction, vraiment dur."

Avec la cinquième place, Viñales a été le "meilleur des autres" derrière quatre pilotes Ducati, et il estime que l'Aprilia n'avait pas le niveau pour le podium aux Pays-Bas : "On a fait le maximum. Je pense que c'était le maximum de la moto. J'ai essayé de bien piloter, j'étais même plus rapide que ce dont je pense la moto capable, mais il y a encore des gens devant. On doit continuer à travailler, continuer à franchir la prochaine marche, mais ça paraît très compliqué."

D'autant plus compliqué que Viñales ne sait pas véritablement comment Ducati fait la différence : "Sincèrement, c'est difficile, parce que c'est très dur de comparer des motos si différentes. J'ai quelques forces, ils en ont d'autres, donc je ne peux pas vraiment dire où ils sont plus forts."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Roi du dépassement, Bastianini sait qu'il doit mieux se qualifier
Article suivant Ducati a choisi le chef mécanicien de Marc Márquez pour 2025

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France