Résumé d'essais libres
Formule 1 GP d'Arabie saoudite

EL1 - Verstappen démarre fort, les Ferrari en retrait

Max Verstappen a réalisé le meilleur temps de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Arabie saoudite. Le pilote Red Bull a relégué son plus proche poursuivant, Sergio Pérez, à près d'une demi-seconde.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB19

Nombreux étaient les pilotes à prendre la piste au coup d'envoi de la première séance d'essais libres du Grand Prix d'Arabie saoudite. Même si les conditions ensoleillées ne correspondaient pas à celles des qualifications et de la course, qui ont lieu la nuit, de petites modifications ont été apportées au tracé de Djeddah depuis l'édition 2022. Il était donc important pour les pilotes de se faire une idée de la nouvelle manière de dompter cette piste de 6,174 km.

Sergio Pérez, qui s'est illustré en s'y prenant à deux fois pour quitter son garage, a rapidement pris la tête du classement avec un chrono de 1'32"969 en pneus tendres. Le pilote Red Bull a ensuite été surclassé par Fernando Alonso (lui aussi en pneus tendres) et Lewis Hamilton, en 1'32"665 avec les gommes dures. Un leadership de courte durée toutefois, puisque les mêmes Pérez et Alonso ont amélioré leur marque dans la foulée et se sont livré une bataille à distance pour le meilleur tour.

Le pilote Aston Martin eu le dernier mot en 1'30"509 avec un dixième d'avance sur son adversaire. Max Verstappen, malade dans la semaine, a été le dernier homme à signer un tour rapide. Son premier effort, en pneus tendres, lui a valu la troisième place du classement, à une seconde d'Alonso.

En dehors de la lutte entre Alonso et les Red Bull, les choix étaient variés en ce qui concerne les pneumatiques. Parmi les hommes en pneus mediums, Pierre Gasly, quatrième, était le plus rapide avec un chrono de 1'31"896. Son coéquipier Ocon comptait un dixième de retard. Sixième et pénalisé ce dimanche, Charles Leclerc avait roulé en 1'32"005 avec les pneus les plus durs de Pirelli. Lui aussi en gommes à bandes blanches, Alexander Albon étonnait avec son septième temps.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB19

Sergio Perez, Red Bull Racing RB19

Peu avant la mi-séance, Verstappen est remonté en première position, mais de peu. Avec un temps de 1'30"494, il comptait 15 millièmes d'avance sur Alonso et un dixième sur Pérez. Il est intéressant de noter que l'AMR23 semble avoir l'avantage dans les portions plus lentes et la RB19 dans les longues lignes droites de Djeddah.

Mais Verstappen n'avait pas encore dévoilé toutes ses cartes : une nouvelle tentative rapide, avec le record dans les trois secteurs, s'est conclue avec un chrono de 1'30"062 et lui a conféré une avance de près d'une demi-seconde sur Alonso. Puis une autre, sans le record dans le dernier secteur toutefois, en 1'29"815.

Il était déjà l'heure pour le reste du peloton de passer les pneus tendres et se lancer dans une simulation de qualifications. Seules les Mercedes de George Russell (+0"956) et Lewis Hamilton (+0"972) sont parvenus à ne pas accuser une seconde de retard sur la référence, preuve de la supériorité des RB19 et AMR23 en ce début de saison.

Verstappen a légèrement amélioré sa marque en fin de séance (1'29"617), tandis que Pérez a repris la deuxième place. Pour l'heure, les autres monoplaces ont dû se contenter des miettes : Lance Stroll est remonté jusqu'à la quatrième place, à neuf dixièmes, après quelques excursions hors piste. Les Mercedes, en formation serrée, sont finalement à plus d'une seconde de Verstappen aux cinquième et sixième rangs. Les Ferrari de Carlos Sainz et Charles Leclerc, respectivement septième à 1"262 et onzième à 1"456, sont séparées par la Williams d'Albon, l'Alpine de Gasly et l'AlphaTauri de Yuki Tsunoda.

Bon dernier, à 2"359 de Verstappen, Lando Norris a été épinglé par la direction de course pour ne pas avoir respecté les instructions du directeur de course, probablement après avoir coupé la ligne blanche délimitant la zone d'entrée des stands.

Lire aussi :

Saudi Arabia Grand Prix d'Arabie saoudite - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 18 1'29.617  
2 Mexico Sergio Pérez Red Bull 20 1'30.100 0.483
3 Spain Fernando Alonso Aston Martin 22 1'30.315 0.698
4 Canada Lance Stroll Aston Martin 20 1'30.577 0.960
5 United Kingdom George Russell Mercedes 26 1'30.771 1.154
6 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 26 1'30.787 1.170
7 Spain Carlos Sainz Jr Ferrari 23 1'30.924 1.307
8 France Pierre Gasly Alpine 24 1'30.949 1.332
9 Thailand Alexander Albon Williams 23 1'31.030 1.413
10 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 25 1'31.110 1.493
11 Monaco Charles Leclerc Ferrari 26 1'31.118 1.501
12 France Esteban Ocon Alpine 22 1'31.181 1.564
13 Netherlands Nyck de Vries AlphaTauri 29 1'31.450 1.833
14 Australia Oscar Piastri McLaren 24 1'31.491 1.874
15 Germany Nico Hülkenberg Haas 22 1'31.552 1.935
16 Denmark Kevin Magnussen Haas 23 1'31.566 1.949
17 United States Logan Sargeant Williams 26 1'31.922 2.305
18 Finland Valtteri Bottas Alfa Romeo 25 1'31.970 2.353
19 China Zhou Guanyu Alfa Romeo 22 1'31.986 2.369
20 United Kingdom Lando Norris McLaren 21 1'32.149 2.532

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Lewis Hamilton et Angela Cullen se séparent
Article suivant Piastri ne regrette pas d'avoir préféré McLaren à Alpine

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France