Formule 1 GP d'Autriche

Red Bull déplore de n'avoir pas averti Verstappen de l'enquête sur Norris

Pour Helmut Marko, Red Bull aurait pu avertir Max Verstappen que Lando Norris faisait l'objet d'une enquête pour dépassement des limites de piste.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB20, devant Lando Norris, McLaren MCL38

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Alors que Max Verstappen et Lando Norris se sont accrochés au 64e tour, laissant la victoire du Grand Prix d'Autriche à George Russell, Helmut Marko estime que cet incident aurait sans doute pu être évité en avertissant le pilote Red Bull qu'une enquête était en cours à l'encontre de son adversaire.

En lutte avec Verstappen pour la tête depuis le dernier arrêt au stand de la course, Norris a tenté de s'infiltrer par l'extérieur au virage 3. Toutefois, dans la zone de freinage, le Néerlandais s'est décalé vers la gauche et est entré en contact avec la McLaren, entraînant alors sa propre crevaison à l'arrière droit et celle de Norris à l'arrière gauche. Le triple Champion du monde a terminé cinquième après avoir été jugé responsable de la collision, écopant de 10 secondes de pénalité et de deux points sur sa Super Licence.

Toutefois, alors que le combat faisait rage entre les deux pilotes, la direction de course avait lancé une enquête sur des dépassements répétés des limites de piste par Norris. Après trois dépassement de la ligne blanche, le Britannique s'est vu averti par un drapeau noir et blanc avant de sortir à nouveau lors de la seconde passe d'armes avec Verstappen. Bien qu'il ait immédiatement rendu la position lors de ce dernier incident, les commissaires ont décidé d'appliquer strictement la règle et de lui infliger cinq secondes de pénalité, une sanction tombée au moment du duel qui allait sceller le sort de la course.

S'exprimant pour ServusTV, chaîne détenue par Red Bull, après la course, le conseiller de la marque autrichienne Helmut Marko a déclaré : "La victoire a été perdue à cause de plusieurs facteurs : le fait que le [deuxième arrêt au stand de Verstappen] se soit mal passé, Lando a basculé dans la zone DRS en conséquence, et aussi notre hypothèse selon laquelle les pneus durs seraient le meilleur choix par temps chaud, ce qui n'a pas été le cas."

Max Verstappen, Red Bull Racing

Max Verstappen, Red Bull Racing

Photo de: Mark Sutton

"Les températures étaient plus basses, ce qui signifie que Lando avait des pneus neufs dans le dernier relais et que nous avions des pneus usés, ce qui a également été un facteur. Mais je dirais que tous deux ont été inutilement agressifs. C'est peut-être de notre faute : nous savions qu'une enquête sur les limites de la piste était en cours à l'encontre de Lando."

"Mais nous ne savions pas s'il serait puni et comment. Donc, avec le recul, on aurait pu dire : 'OK, laisse-le passer'. Mais voyons le bon côté des choses : nous avons augmenté notre avance au championnat, à la fois chez les constructeurs et chez les pilotes."

Outre les responsabilités éventuelles de l'équipe Red Bull, Marko a également souligné que l'erreur de Verstappen dans son tour de sortie, avec un blocage de roue au virage 4 qui l'a presque fait sortir de piste, avait joué un rôle : "Tout ça combiné a rendu [le retour de Norris] possible."

Avant cette séquence, Verstappen et Red Bull semblaient avoir la course en main, avec un premier relais nettement supérieur à celui de Norris sur les mediums, avant un relais plus équilibré en pneus durs. Le Néerlandais jouissait toutefois d'une avance de 7,5 secondes au moment de s'arrêter une dernière fois, Norris venant de commettre une erreur au virage 3.

Marko estime que leur lutte en fin de course a été "une très belle bataille par moments", jusqu'à ce qu'elle "dégénère en un combat pour savoir qui allait plus pousser l'autre, qui allait enfreindre les limites de la piste, au lieu de se concentrer sur une fin de course correcte".

Avec Alex Kalinauckas

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Leclerc : "Nous ne sommes pas assez compétitifs"
Article suivant Wolff a failli déconcentrer Russell avec un message radio "stupide"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France