Résumé de course
Formule 1 GP d'Italie

Course - Max Verstappen fait la passe de 10, Ferrari le spectacle

Max Verstappen a remporté le Grand Prix d'Italie 2023 de Formule 1, sa dixième victoire consécutive, un nouveau record. Sergio Pérez et Carlos Sainz complètent le podium, la Scuderia Ferrari s'étant offert une lutte fratricide en fin d'épreuve.

Le départ du Grand Prix d'Italie, avec la Ferrari de Carlos Sainz en pole position devant le leader incontesté du championnat Max Verstappen, a lieu dans des conditions parfaites, avec un grand soleil au-dessus de Monza. Une écrasante majorité de pilotes opte pour les pneus mediums (jaunes) sur la grille, avec comme exceptions Lewis Hamilton, Valtteri Bottas et Kevin Magnussen, en durs (blancs).

Lire aussi :

Faux départ pour commencer

Victime d'un problème technique durant le tour de formation, Yuki Tsunoda immobilise son AlphaTauri dans l'herbe de la ligne droite de retour. Le départ est donc annulé, ce qui donne lieu à un tour de formation supplémentaire. Toutefois, les commissaires ne parvenant pas à évacuer rapidement l'AT04, la procédure de départ est totalement annulée. Après un moment de flottement, avec l'ensemble des 19 monoplaces restantes positionnées sur la grille, les mécaniciens sont autorisés à revenir sur la grille. Le départ du nouveau tour de formation est donné à 15h20.

Cette fois, c'est la bonne. Sainz fait un écart sur la droite et se porte immédiatement devant Verstappen pour conserver autoritairement son avantage. Derrière, Charles Leclerc résiste à George Russell dans la seconde chicane. Alexander Albon, Hamilton et Fernando Alonso ont chacun perdu une position, mais le départ est sage. Dans le second tour, le pilote Williams reprend sa sixième position en dépassant Oscar Piastri dans la seconde chicane.

Sainz repousse un temps Verstappen

Carlos Sainz devant Max Verstappen et Charles Leclerc.

Carlos Sainz devant Max Verstappen et Charles Leclerc.

Alors que le top 3 se détache légèrement, le DRS est activé dans le troisième tour. Cela permet à Verstappen de demeurer à une demi-seconde de Sainz. Au sixième tour, le double Champion du monde en titre dispose de sa première occasion de dépasser le pilote Ferrari mais ce dernier se défend âprement dans la première chicane et résiste à la Red Bull. Cela permet à Leclerc se rester au contact.

Au huitième passage, Sergio Pérez se montre menaçant sur Russell mais le pilote Mercedes tient bon dans la première chicane. Le Mexicain retente sa chance deux boucles plus tard, sans succès. Aux avant-postes, Sainz maintient l'avantage sous la pression de Verstappen, aidé par une belle vitesse de pointe, Leclerc est pour sa part décroché, avec 1,2 seconde de retard. Pendant ce temps, Alonso a réintégré le top 10 en doublant Nico Hülkenberg, l'Espagnol pointant toutefois à quasiment quatre secondes de Hamilton devant lui.

Au 14e tour, la lutte entre Russell et Pérez connaît un nouvel épisode, les deux hommes quittant la piste dans la première chicane. Si le Mexicain se plaint d'avoir été poussé dehors, il semble surtout avoir freiné un peu hors piste. Il doit rendre la place au Britannique. Cela ne durera toutefois pas puisqu'il le passera deux tours plus tard.

Entretemps, au 15e passage, Verstappen met la pression sur Sainz dans la première chicane. L'Espagnol ne réussit pas un freinage parfait et se retrouve légèrement hors de position, ce qui lui coûte de la vitesse au moment de réaccélérer pour la pleine charge qui suit : la Red Bull parvient à se porter à hauteur avant la seconde chicane et à s'emparer de l'intérieur pour prendre la tête. Sans surprise, Verstappen s'échappe alors nettement et parvient à créer un écart de plus de trois secondes en trois tours.

Luttes internes chez Ferrari et McLaren

Sainz s'arrête au 19e tour, avant d'être couvert par Verstappen au tour suivant ; le Néerlandais ressort avec près de six secondes d'avance. Leclerc s'arrête aussi et revient au piste juste derrière son équipier, qu'il tente de surprendre dans la seconde chicane, sans succès. Pérez, au stand au 22e passage, se retrouve à moins de deux secondes du duo de la Scuderia. Norris puis Piastri, qui ont occupé provisoirement les commandes à la faveur des arrêts, passent par les stands, laissant Hamilton et ses pneus durs en tête, mais avec Verstappen à une seconde.

Au 24e tour, les deux McLaren se touchent légèrement dans la première chicane après la sortie des stands de Piastri, désormais devancé par Norris. Russell, qui a forcé Esteban Ocon à sortir de piste après sa sortie des stands, écope d'une pénalité de 5 secondes. Verstappen efface aisément Hamilton au début du 25e tour pour retrouver la première place.

Au 26e tour, Hamilton est dépassé par les deux Ferrari, avant et après Ascari, et plonge dans les stands. Il ressort en dixième place, derrière Alonso, mais prend l'avantage dès la boucle suivante sur l'Aston Martin. Verstappen compte alors 6 secondes d'avance sur le trio Sainz-Leclerc-Pérez, qui se tient en une seconde.

Le Monégasque est sous une grande pression du Mexicain, il résiste d'ailleurs dans la seconde chicane à la manière dont il l'avait fait en 2019 contre Hamilton, mais cette fois cela ne suffit pas puisque Pérez monte sur le podium provisoire au 32e des 51 tours. Hors du top 5, Albon, sixième, maintient les McLaren derrière lui en tirant parti de sa vitesse de pointe. Toutefois, au 38e tour, Norris tente sa chance par l'extérieur à la chicane et la coupe ; il juge avoir été contraint par le pilote Williams mais rend la place.

Ferrari anime la fin de GP, Hamilton pénalisé mais galvanisé

Alexander Albon devant les McLaren.

Alexander Albon devant les McLaren.

Dans la lutte pour le podium, Pérez ne parvient pas à se détacher de Leclerc mais parvient à mettre la pression sur Sainz. Derrière, au 40e tour, Hamilton, revenu sur le trio Albon-McLaren tente sa chance sur Piastri par l'extérieur dans la seconde chicane. L'Australien coupe la chicane en défense, ce qui oblige le Britannique à faire de même.

Au tour suivant, Hamilton tente cette fois l'intérieur et semble en passe de dépasser quand un contact a lieu entre les deux hommes, qui coupent à nouveau la chicane. L'incident est sous enquête, l'aileron de Piastri est cassé et il doit passer par les stands : Hamilton est sanctionné de 5 secondes pour sa responsabilité dans la collision.

Au 45e tour, Hamilton prend l'avantage sur Norris après la première chicane alors que Pérez finit par venir à bout de Sainz pour la seconde place. Au tour suivant, Leclerc dépasse son équipier dans la première chicane mais l'Espagnol réplique dans la seconde, les deux pilotes sont contraints de couper là aussi. Hamilton continue sa marche en avant en se hissant devant Albon dans la première chicane et en creusant vite l'écart.

Chez Ferrari, la lutte se poursuit mais on indique à Leclerc de ne pas prendre de risques d'ici la fin. Toutefois dans la chicane suivante, les deux hommes manquent de se rentrer dedans ; l'accident est évité de peu et Sainz conserve son podium. La victoire revient à un Max Verstappen désormais seul recordman au nombre de victoires consécutives dans l'histoire de la F1, avec 10 succès de rang.

Derrière Pérez, Sainz, Leclerc et Russell complètement le top 5 alors que Hamilton parvient à conserver sa sixième place après avoir creusé plus de cinq secondes d'écart sur Albon derrière lui. Norris, Alonso et Bottas sont les derniers pilotes dans les points.

Lire aussi :

Italy Grand Prix d'Italie 2023

 
 
         
Infos sur le pilote
 
 
 
   
P. Pilote # Tours Temps Intervalle km/h Stands Points Abandon Constructeur Moteur
1 Netherlands M. Verstappen Max Verstappen Red Bull 1 51 -     1 25   Red Bull Red Bull
2 Mexico S. Pérez Sergio Pérez Red Bull 11 51 +6.064 6.064   1 18   Red Bull Red Bull
3 Spain C. Sainz Jr Carlos Sainz Jr Ferrari 55 51 +11.193 5.129   1 15   Ferrari Ferrari
4 Monaco C. Leclerc Charles Leclerc Ferrari 16 51 +11.377 0.184   1 12   Ferrari Ferrari
5 United Kingdom G. Russell George Russell Mercedes 63 51 +23.028 11.651   1 10   Mercedes Mercedes
6 United Kingdom L. Hamilton Lewis Hamilton Mercedes 44 51 +42.679 19.651   1 8   Mercedes Mercedes
7 Thailand A. Albon Alexander Albon Williams 23 51 +45.106 2.427   1 6   Williams Mercedes
8 United Kingdom L. Norris Lando Norris McLaren 4 51 +45.449 0.343   1 4   McLaren Mercedes
9 Spain F. Alonso Fernando Alonso Aston Martin 14 51 +46.294 0.845   1 2   Aston Martin Mercedes
10 Finland V. Bottas Valtteri Bottas Alfa Romeo 77 51 +1'04.056 17.762   1 1   Alfa Romeo Ferrari
11 New Zealand L. Lawson Liam Lawson AlphaTauri 40 51 +1'10.638 6.582   2     AlphaTauri Red Bull
12 Australia O. Piastri Oscar Piastri McLaren 81 51 +1'13.074 2.436   2     McLaren Mercedes
13 United States L. Sargeant Logan Sargeant Williams 2 51 +1'18.557 5.483   1     Williams Mercedes
14 China Z. Guanyu Zhou Guanyu Alfa Romeo 24 51 +1'20.164 1.607   2     Alfa Romeo Ferrari
15 France P. Gasly Pierre Gasly Alpine 10 51 +1'22.510 2.346   2     Alpine Renault
16 Canada L. Stroll Lance Stroll Aston Martin 18 51 +1'27.266 4.756   1     Aston Martin Mercedes
17 Germany N. Hülkenberg Nico Hülkenberg Haas 27 50 1 lap     2     Haas Ferrari
18 Denmark K. Magnussen Kevin Magnussen Haas 20 50 1 lap     2     Haas Ferrari
dnf France E. Ocon Esteban Ocon Alpine 31 39 12 laps     2   Freins Alpine Renault
dns Japan Y. Tsunoda Yuki Tsunoda AlphaTauri 22 0             AlphaTauri Red Bull

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent LIVE F1 - Suivez le Grand Prix d'Italie en direct
Article suivant Carlos Sainz élu "Pilote du Jour" du GP d'Italie 2023

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France