EL2 - Leclerc se faufile entre les drapeaux rouges

Dans une séance d'EL2 du Grand Prix d'Azerbaïdjan marquée par deux drapeaux rouges, Charles Leclerc (Ferrari) a signé le meilleur temps devant Sebastian Vettel (Ferrari) et Lewis Hamilton (Mercedes).

EL2 - Leclerc se faufile entre les drapeaux rouges

Après une séance d'Essais Libres 1 écourtée en raison d'un problème de plaque d'égout et de vérifications par la suite, le week-end du Grand Prix de Bakou peut reprendre normalement avec une seconde séance qui va donc être particulièrement importante pour accumuler des données. C'est avec une température dans l'air de 17°C et de 34°C sur la piste qu'elle débute.

Les Mercedes, qui ont été les seules à ne pas prendre la piste lors des EL1, sont les premières à la sortie des stands au moment du feu vert. Au début de son premier tour lancé, Bottas bloque très légèrement une roue avant le virage 2 et préfère tirer tout droit. Pour se remettre dans le sens de la marche, il effectue très rapidement un 180°, en flirtant légèrement avec le mur avec son pneu arrière. Quelques instants plus tard, c'est dans l'échappatoire du premier virage que le Finlandais se retrouve.

Lire aussi :

Hamilton signe le premier temps, mais sa référence est bien vite battue par Giovinazzi, Räikkönen et Magnussen. Leclerc s'empare des commandes peu avant les dix minutes de roulage, en 1'46"1, bientôt devancé pour 0"034 par Hamilton. Le Britannique, dans le tour suivant, va visiter l'échappatoire qui précède l'enchaînement des virages 8-9-10, avant d'améliorer sa marque en 1'45"4. Leclerc, au terme d'un tour où il touche le mur à la sortie du virage 7 et bénéficie de l'aspiration d'une Red Bull sur toute la fin de la pleine charge finale, se hisse à nouveau en tête, avec un 1'44"7.

Les drapeaux et les pneus rouges

Peu avant le quart d'heure de roulage, le drapeau rouge est brandi. Stroll s'est accidenté au virage 2. Le Canadien, surpris par un décrochage de l'arrière alors qu'il était engagé dans le virage, a tenté de prendre l'échappatoire au dernier moment mais n'a pu éviter le TecPro, arrachant toute la partie gauche de son aileron avant et son demi-train avant.

 

Quand le feu repasse au vert, une grosse dizaine de minutes plus tard, Vettel est le premier pilote à chausser les pneus tendres, mais son premier tour est gâché par un tout-droit au virage 2. Leclerc a plus de réussite avec 1'43"5 puis 1'43"3, en bénéficiant d'une légère aspiration de son équipier. Ce dernier, justement, améliore encore le meilleur temps en 1'43"1, mais le Monégasque répond immédiatement en 1'42"8. Chez Mercedes, Hamilton sur une configuration à faible appui est repoussé à six dixièmes alors que Bottas, avec plus d'appui, est à 1,1 seconde.

À mi-séance, le compliqué tracé azéri continue d'être le théâtre de petites erreurs et de tout-droit : Gasly se fait piéger au virage 2, Ricciardo au virage 15, sans gravité si ce n'est pour les pneus copieusement abîmés. Verstappen chausse les tendres à son tour et s'intercale entre les Mercedes avec un temps à neuf dixièmes de Leclerc. Derrière le top 5, on retrouve provisoirement Sainz, Kvyat, Albon, Gasly et Norris. Grosjean, obligé de passer dans l'échappatoire du virage 2, se plaint d'un "fort graining" sur les pneus arrière.

Alors que les longs relais ont débuté, Kvyat enchaîne les tours rapides après un début de séance gâché par un problème technique. Le Russe s'accidente à un peu moins d'une demi-heure du drapeau à damier à la sortie du virage 7. Les demi-trains avant et arrière gauche sont endommagés assez sérieusement et cela occasionne un nouveau drapeau rouge. 

 

La séance reprend avec 17 minutes au compteur, une fois la Toro Rosso évacuée. La plupart des écuries poursuivent le travail de récolte de données. Les Français offrent un feu d'artifice final de tout-droit : Grosjean tire dans l'échappatoire du virage 8, puis dans celle du virage 2 où, alors qu'il fait une marche arrière pour sortir, il est rejoint par Gasly ; le tout sans gravité. Vettel se joint à la fête en visitant le dégagement du virage 4.

Dans les virages rapides qui précèdent le virage 15, Hamilton et Magnussen manquent de s'accrocher : le Danois, alors que le Britannique le dépassait à l'intérieur, se décale d'abord vers lui une fois, puis une autre, entraînant un très léger contact entre l'aileron avant de la Mercedes et la roue arrière gauche de la Haas. La séance s'achève sur cet incident heureusement sans frais.

Azerbaijan GP d'Azerbaïdjan - Essais Libres 2

  Pilote  Équipe  Temps  Écart  Trs  
Monaco C. Leclerc   Ferrari 1'42.872   28
Germany S. Vettel   Ferrari 1'43.196 0.324 28
United Kingdom L. Hamilton   Mercedes 1'43.541 0.669 31
Netherlands M. Verstappen   Red Bull 1'43.793 0.921 24
Finland V. Bottas   Mercedes 1'44.003 1.131 31
Russian Federation D. Kvyat   Toro Rosso 1'44.177 1.305 9
Spain C. Sainz   McLaren 1'44.183 1.311 27
Thailand A. Albon   Toro Rosso 1'44.216 1.344 33
France P. Gasly   Red Bull 1'44.240 1.368 24
10  United Kingdom L. Norris   McLaren 1'44.295 1.423 32
11  Denmark K. Magnussen   Haas 1'44.901 2.029 25
12  Italy A. Giovinazzi   Alfa Romeo 1'45.366 2.494 31
13  Mexico S. Pérez   Racing Point 1'45.436 2.564 28
14  Finland K. Räikkönen   Alfa Romeo 1'45.482 2.610 30
15  Australia D. Ricciardo   Renault 1'45.483 2.611 15
16  France R. Grosjean   Haas 1'45.618 2.746 31
17  Germany N. Hülkenberg   Renault 1'46.717 3.845 24
18  Canada L. Stroll   Racing Point 1'47.875 5.003 8
19  Poland R. Kubica   Williams 1'48.111 5.239 27
20  United Kingdom G. Russell   Williams     0  

partages
commentaires
Red Bull va pouvoir tirer davantage sur le moteur Honda
Article précédent

Red Bull va pouvoir tirer davantage sur le moteur Honda

Article suivant

Renault à la peine dans la quête du bon compromis

Renault à la peine dans la quête du bon compromis
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021