Piquet - "Tel sera le plan pour toute la saison"

partages
Piquet -
Par : Jean-Philippe Vennin
11 nov. 2015 à 11:30

Quel plan? Celui d'adopter la meilleure stratégie possible en termes d'économies d'énergie pour refaire un peu du terrain perdu après s'être élancé en fond de grille.

Nelson Piquet Jr., NEXTEV TCR Formula E Team
Oliver Turvey, NEXTEV TCR Formula E Team
Nelson Piquet Jr., NEXTEV TCR Formula E Team
Oliver Turvey, NEXTEV TCR Formula E Team
Oliver Turvey, NEXTEV TCR Formula E Team
Oliver Turvey, NEXTEV TCR Formula E Team
La voiture accidentée d'Oliver Turvey, NEXTEV TCR Formula E Team

La situation de l'équipe NEXTEV TCR ne s'est pas vraiment améliorée côté performance lors de la deuxième manche du championnat en Malaisie, samedi dernier, même si après la 5e place d'Oliver Turvey en Chine, elle a signé un nouveau top dix avec Nelson Piquet Jr.

Seizième des qualifications en Malaisie samedi dernier, le Champion en titre a gagné une place avant même le départ quand Stéphane Sarrazin, qui s'élançait de la première ligne, a dû reculer en fin de peloton en raison d'un problème technique.

Après l'incident du premier virage mettant aux prises Jacques Villeneuve, Nick Heidfeld et Jean-Éric Vergne, il a gagné deux rangs au profit de ces deux derniers. Mais il a reperdu deux places ensuite, au profit de Sarrazin et Heidfeld en pleine remontée, pour retomber à la 15e au 11e tour.

Voir aussi: la galerie photo de Putrajaya

Piquet est ensuite parvenu à retarder son arrêt pour ne changer de voiture qu'au 20e tour, et en a ainsi passé trois en tête. Sa stratégie lui a permis de regagner les deux positions perdues précédemment.

Les problèmes au 31e tour de trois pilotes devant lui lui ont permis d'intégrer le top dix, avant que les abandons de Jérôme d'Ambrosio et Heidfeld, encore lui, ne lui fassent gagner deux autres places et terminer 8e.

“En plus de notre stratégie d'aller plus loin avec la première voiture, on a été un peu chanceux car beaucoup de voitures ont cassé et il y a eu beaucoup de problèmes devant nous.”

Nelson Piquet Jr

“En plus de notre stratégie d'aller plus loin avec la première voiture, on a été un peu chanceux car beaucoup de voitures ont cassé et il y a eu beaucoup de problèmes devant nous,” reconnaît le Brésilien, qui ne se fait déjà plus d'illusions quant à la suite du championnat et à ses chances de sauver sa couronne.

“Je pense que ça risque d'être le plan pour toute l'année,” reprend-il en effet. “Oliver l'a fait à Pékin, et moi ici. C'est la réalité pour nous. C'est dur de s'éloigner du fond de peloton dans un championnat du monde mais on va continuer et faire de notre mieux.”

Oliver Turvey, qui s'était qualifié un rang derrière son équiper, est remonté 16e puis 14e grâce aux mêmes incidents touchant Sarrazin, Heidfeld et Vergne. Mais après avoir dû s'arrêter deux fois à l'épingle en raison d'un problème technique, il est retombé au 16e rang avant de taper le mur pour le compte au 5e tour.

“L'accélérateur collait depuis le départ et quand je levais le pied, le moteur continuait de conduire la voiture – et piloter dans ces conditions était vraiment impossible,” explique l'Anglais. “En arrivant dans le Turn 5, un virage serré, ça m'a envoyé droit dans le mur.”

L'équipe va devoir trouver rapidement une solution à ses problèmes de groupe propulseur, même si son pilote leader ne semble lui-même pas vraiment croire à de réels progrès dans un avenir proche.

Prochain article Formule E
Sarrazin - Rester scotché sur la grille, "un sentiment horrible"

Article précédent

Sarrazin - Rester scotché sur la grille, "un sentiment horrible"

Article suivant

La course de Battersea pas encore confirmée

La course de Battersea pas encore confirmée

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités