WTCC - Bennani : "Un jour incroyable pour moi"

partages
commentaires
WTCC - Bennani :
14 oct. 2014 à 12:15

Vainqueur de la course 2 à Shanghai au volant de sa Civic privée du Proteam Racing, Mehdi Bennani a offert à Honda sa première victoire de la saison, mais aussi la première victoire d’importance en sport automobile à son pays, le Maroc

Vainqueur de la course 2 à Shanghai au volant de sa Civic privée du Proteam Racing, Mehdi Bennani a offert à Honda sa première victoire de la saison, mais aussi la première victoire d’importance en sport automobile à son pays, le Maroc.

Ironie du sort, alors que Honda s’impose pour la première fois cette saison en WTCC, la firme japonaise doit ce succès non pas à l’une des deux Civic officielles de Tiago Monteiro et Gabriele Tarquini, voire celle de l’écurie semi-privée du Zengo Motorsport pilotée par le talentueux Norbert Michelisz, mais bien à Mehdi Bennani et sa "petite" structure du Proteam Compétition.

Si le pilote marocain a certes été bien aidé par la règle de la grille inversée pour les dix premiers des qualifications, qui lui octroyait la pole position pour la course 2, le natif de Fes a su conserver son avantage au départ, puis creuser méthodiquement l’écart en tête pour décrocher son premier succès en WTCC, pour sa sixième saison dans la discipline. Il emmenait même un doublé Honda avec la deuxième place de Tiago Monteiro.

"C’est un jour incroyable pour moi, déclarait Bennani à l’issue du week-end. Je n’arrive toujours pas à y croire, et j’essaie d’imaginer ce qui va se passer au Maroc. Mon pays est nouveau dans le domaine des sports mécaniques, où il a fait son entrée lors du premier Grand Prix de Marrakech en WTCC en 2009. Un événement qui m’avait alors donné l’opportunité d’être présent en tant que pilote invité et, depuis, c’est comme si je vivais un rêve".

"Je voudrais remercier tout ceux qui m’ont soutenu, poursuit-il, et en premier lieu le Roi du Maroc. Sans oublier Proteam Racing et Honda bien sûr. Nous sommes une équipe indépendante mais nous bénéficions d’un soutien total de Honda et de l’équipe officielle, qui partagent avec nous leurs données et qui nous fournissent toutes les évolutions techniques".

Un succès qui fera oublier l'incident tumultueux dans lequel fut impliqué Mehdi Bennani à Marrakech où, deuxième sur la grille de départ de la course 2, il tassait Tom Coronel (Chevrolet) parti de la pole position, amenant un carambolage monstre au départ.

Prochain article WTCC
WTCC - Pénalisé, Loeb reconnait ses torts

Article précédent

WTCC - Pénalisé, Loeb reconnait ses torts

Article suivant

Loeb, Muller et Lopez à la rencontre du public sur le Mondial de Paris

Loeb, Muller et Lopez à la rencontre du public sur le Mondial de Paris
Load comments

À propos de cet article

Séries WTCC
Pilotes Tom Coronel , Tiago Monteiro , Gabriele Tarquini , Mehdi Bennani , Norbert Michelisz
Type d'article Actualités