Le Mans : Nissan annonce officiellement son retour

partages
commentaires
Le Mans : Nissan annonce officiellement son retour
24 mai 2014 à 08:30

C'était un secret de Polichinelle

C'était un secret de Polichinelle. Depuis plus de six mois maintenant, Nissan laissait fuiter des informations sur son retour dans la Sarthe. C'est désormais officiel, la marque japonaise, alliée de Renault, a annoncé à Londres son retour en 2015 dans la catégorie reine, celle des LMP1.

Deux Nissan LM GT-R, la même appellation que la Skyline de... 1995, seront donc au départ de la course mancelle l'année prochaine. L'entreprise franco-japonaise met en place une structure très internationale avec des ingénieurs japonais mais aussi européens afin de s'en aller se battre contre Toyota, Porsche et Audi.

« C’est un projet global pour Nissan, ce qui signifie que nous n’utiliserons pas seulement les ressources de Nismo au Japon, mais de partout dans le monde. Nous avons des entités au Japon, en Europe et aux Etats-Unis qui joueront un rôle essentiel pour le développement de la nouvelle voiture. Nissan et Nismo ont une grosse expertise du sport automobile à travers le Super GT au Japon, les courses GT3 et d’endurance comme le FIA WEC en LMP2 », a précisé Shoichi Miyatani, le président de Nismo, la structure sportive de Nissan.

La stratégie de Nissan au Mans était de plus en plus confuse ces derniers temps avec la volonté d'une présence visuelle importante mais aussi des choix sportifs assez surprenants.

Le ''56 ème stand'' par exemple est cette année réservé à la Nissan ZEOD RC, une récupération assez opportuniste du projet Delta Wing. Avec un moteur thermique 3 cylindres turbo (400 cv) et des moteurs électriques, cette ZEOD devrait effectuer un tour sans énergie thermique tous les 12 tours .

Quand aux moteurs ''Nissan'' équipant bon nombre de LMP2, ce sont en fait des Zytek rebadgés.

Le retour officiel au plus haut niveau est donc une très bonne nouvelle pour Le Mans mais aussi pour l'image de Nissan qui s'était un peu diluée dans ses multiples apparitions sur le circuit manceau.

L'histoire de la marque au Mans a connu son apogée en 1998 avec un podium pour Hoshino, Suzuki et Kageyama au volant d'une efficace R90 GT1 gérée alors par le team du regretté Tom Walkinshaw.

Les Nissan officielles au Mans
Année Modèle Pilotes Classement
1986 March-Nissan R86V Hoshino-Matsumoto-Suzuki Abandon
March-Nissan R86V Weaver-Hasemi-Wada 16e - 284 tours
1987 Nissan 87 E Hoshino-Takahashi-Matsumoto Abandon
Nissan 87 E Hasemi-Wada-Suzuki Abandon
1988 Nissan-March R88C Grice-Wilds-Percy 14e - 344 tours
Nissan-March R88C Hasemi-Wada-Suzuki Abandon
1989 Nissan R89C Brabham-Robinson-Luyendick Abandon
Nissan R89C Hasemi-Wada-Suzuki Abandon
Nissan R89C Bailey-Blundell-Donnelly Abandon
1990 Nissan R90CP Hasemi-Hoshino-Suzuki 5e - 348 tours
Nissan R90CP Blundell-Bailey-Brancatelli Abandon
Nissan R90CP Acheson-Donnelly-Grouillard Abandon
1995 Nissan Skyline GT-R LM Fukuyama-Kondo-Kasuka 10e - 271 tours
Nissan Skyline GT-R LM Hoshino-Suzuki-Kageyama Abandon
1996 Nissan Skyline GT-R LM Hoshino-Hasemi-Suzuki 15e - 307 tours
Nissan Skyline GT-R LM Suzuki-Kageyam-Kondo Abandon
1997 Nissan R90 GT1 Brundle-Taylor-Mullet Abandon
Nissan R90 GT1 Van De Poele-Patrese-Suzuki Abandon
Nissan R90 GT1 Hoshino-Comas-Kageyama 12e - 294 tours
1998 Nissan R90 GT1 Hoshino-Suzuki-Kageyama 3e - 347 tours
Nissan R90 GT1 Nielsen-Lagorce-Krumm 5e - 342 tours
Nissan R90 GT1 Comas-Lammers-Montermini 6e - 342 tours
Nissan R90 GT1 Kurosawa-Motoyama-Kageyam 10e - 319 tours
1999 Courage C52 Cottaz-Goosens-Ekblom 8e - 335 tours
Nissan R391 Krumm-Motoyama-Comas Abandon
Nissan R391 Suzuki-Kageyam-Van de Poele Non partante
Prochain article Endurance
Alonso donnera le départ des 24 Heures du Mans !

Article précédent

Alonso donnera le départ des 24 Heures du Mans !

Article suivant

Keiko Ihara, l'unique femme des 24 Heures du Mans 2014

Keiko Ihara, l'unique femme des 24 Heures du Mans 2014

À propos de cet article

Séries Endurance
Pilotes Tom Walkinshaw
Type d'article Actualités