Colciago et Comini vainqueurs à Monza, Vernay toujours leader

partages
commentaires
Colciago et Comini vainqueurs à Monza, Vernay toujours leader
Par : Emmanuel Rolland
15 mai 2017 à 11:11

Roberto Colciago (Honda) et Stefano Comini (Audi) ont remporté deux manches très disputées à Monza, quatrième étape du championnat TCR. Jean-Karl Vernay occupe toujours la première place du classement.

Roberto Colciago, M1RA, Honda Civic TCR
Roberto Colciago, M1RA, Honda Civic TCR
Frédéric Vervisch, Comtoyou Racing, Audi RS3 LMS
06.Stefano Comini, Comtoyou Racing, Audi RS3 LMS
Hugo Valente, Lukoil Craft-Bamboo Racing, SEAT León TCR
Jean-Karl Vernay, Leopard Racing Team WRT, Volkswagen Golf GTi TCR
Mato Homola, DG Sport Compétition, Opel Astra TCR
Attila Tassi, M1RA, Honda Civic TCR

Après le doublé des Audi du Comtoyou Racing à Spa il y a une semaine, la structure belge et l'Audi ont confirmé leur bonne forme actuelle à Monza avec la première pole en TCR International pour Frédéric Vervisch, le pilote belge devançant alors les deux Honda Civic du M1RA Motorsport (l'équipe de Norbert Michelisz), Roberto Colciago devançant Attila Tassi, alors que Davit Kajaia (Alfa Roméo) complétait le top 4 et que le leader Jean-Karl Vernay (Volkswagen) devait se contenter du septième rang.

Course 1 : deuxième victoire de la saison pour Colciago

Au départ de la Course 1, Vervisch était cependant surpris par les deux Honda de Colciago et Tassi, qui viraient en tête à la première chicane alors qu'une bousculade dans le peloton impliquait Homola, Oriola, Comini et Morbidelli, Mat'o Homola partant en tête-à-queue avant de reprendre la piste en fond de peloton. Un tour plus tard, Kajaia touchait légèrement Vervisch à la première chicane également, le pilote belge perdant encore de nombreuses positions. Au troisième tour, Colciago emmenait ainsi Tassi, Oriola, Vernay bien remonté, Nash, Van Lagen et Valente, alors que Vervisch avait rétrogradé à un lointain 11e rang.

Les longues lignes droites de Monza permettaient de nombreuses bagarres serrées dans le peloton mais, devant, Roberto Colciago gardait la tête froide pour s'imposer finalement devant son équipier Attila Tassi, alors que Pepe Oriola complétait le podium sur sa SEAT. Jean-Karl Vernay sauvait les points de la quatrième place devant Ferenc Ficza (Honda), Vervisch finalement remonté, Hugo Valente (SEAT), Mat'o Homola (Opel), Stefano Comini (Volkswagen) et Dusan Borkovic (Alfa Romeo).

Course 2 : Comini résiste

Dixième des qualifications, Hugo Valente héritait de la pole pour la Course 2 devant son équipier James Nash alors que Stefano Comini et Jean-Karl Vernay se partageaient la deuxième ligne. Comini prenait un excellent départ et se faufilait en tête à la première chicane, tandis que Valente perdait gros en accrochant Vernay et Oriola, et que Tassi partait en tête-à-queue avant de percuter Borkovic, lequel abandonnait là.

Comini bouclait le premier tour en tête devant Nash, Vernay, Oriola, Homola, Colciago et Vervisch. Oriola perdait rapidement deux positions au profit de Colciago et Vervisch, qui avaient tous deux disposé de Homola avant cela. Colciago poursuivait sur sa lancée et s'emparait de la troisième place au détriment de Vernay, le pilote italien étant une nouvelle fois imité par son équipier Vervisch, qui passait quatrième dans la foulée.

Décidément irrésistible, Colciago s'emparait désormais de la deuxième place après un dépassement sur Nash au septième tour, avant de revenir sur les talons du leader Comini, alors que les sept voitures de tête se tenaient en 1,5 secondes !

Dixième tour : Roberto Colciago prenait le commandement face à Comini à la première chicane alors que Vervisch en faisait de même avec Nash pour la troisième place. Mais Comini reprenait la première place quelques virages plus loin.

Colciago tentait une dernière manœuvre sur Comini dans le dernier tour, mais le Champion en titre défendait sa position pour passer la ligne en vainqueur devant Colciago, Vervisch, Nash, Vernay, Homola, Kajaia, Oriola, Tassi et Ficza.

Au championnat, Vernay conserve la première place, le Français comptant désormais 16 points d'avance sur Colciago, qui devance de deux points Stefano Comini alors que Attila Tassi et Pepe Oriola complètent le top 5.

Les deux prochaines manches se disputeront les 10 et 11 juin sur le Salzburgring, en Autriche, un autre circuit de hautes vitesses.

Article suivant
Comini inaugure, Vernay en patron

Article précédent

Comini inaugure, Vernay en patron

Article suivant

Hugo Valente se retire du sport automobile

Hugo Valente se retire du sport automobile
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries TCR
Pilotes Roberto Colciago , Stefano Comini
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Résumé de course