Autos, Étape 7 - Vainqueur, Loeb relance la chasse !

Sébastien Loeb a décroché dimanche sa deuxième victoire d'étape sur le Dakar 2022. Il reprend la deuxième place au classement général, ainsi qu'une poignée de minutes à Nasser Al-Attiyah.

Autos, Étape 7 - Vainqueur, Loeb relance la chasse !

Nasser Al-Attiyah a peut-être fait le ménage assez rapidement lors de la première semaine du Dakar, le triple vainqueur de l'épreuve sait aussi très bien qu'à mi-parcours, il n'est pas question de crier victoire. C'est avec l'intention de contrôler ses adversaires les plus proches qu'il a repris la route ce dimanche, dans une septième étape proposant d'abord une centaine de kilomètres de dunes puis des pistes plus roulantes mais avec une très grosse part de navigation. Au total, 402 km d'une spéciale tracée entre Riyad et Al Dawadimi, dans une région de l'Arabie saoudite encore jamais visitée par le Dakar. 

Contrôler, c'est ce qu'a fait le Qatari en ne prenant pas de risques inconsidérés, sans non plus trop compromettre son rythme. Lâcher quelques minutes n'est pas un problème compte tenu de l'avance dont le pilote Toyota s'est doté lors des étapes précédentes. Gare tout de même, car le Dakar est imprévisible et Sébastien Loeb est bien décidé à attaquer autant que possible pour ne rien regretter. C'est donc tambour battant que le Français a lancé sa deuxième semaine. Dépossédé de sa place de dauphin vendredi dernier après une journée galère, il avait dans un premier temps un bien à récupérer ! 

En revanche, la lutte pour le podium a mal tourné pour Giniel de Villiers. Enfin débarrassé des polémiques des derniers jours, qui l'ont affecté mentalement, le Sud-Africain entendait se concentrer sur sa course mais il a rencontré un problème au 198e kilomètre. Un temps en lice pour le scratch mais relégué très loin au général, Henk Lategan s'est arrêté pour lui prêter main forte et le vainqueur du Dakar 2009 a pu repartir après avoir perdu pas loin d'une heure. 

Lancé vers une deuxième victoire d'étape sur cette édition, Sébastien Loeb a dû faire face à un Carlos Sainz en verve pendant la moitié de la spéciale. L'Espagnol, en tête au deuxième puis au troisième point de passage, a ensuite cédé pour ne plus jamais représenter la moindre menace sur l'étape du jour. 

Sébastien Loeb s'est finalement imposé avec une avance de 5'26 sur Nasser Al-Attiyah, dont il redevient la menace principale avec toutefois un retard conséquent de 44'59 au classement général. Surtout, l'Alsacien connaît le revers de la médaille : il ouvrira la route lundi sur une huitième étape présentant, selon les organisateurs, un niveau de difficulté qui "retardera de nombreux concurrents".

Carlos Sainz a terminé troisième de l'étape du jour à 7'43, devant Stéphane Peterhansel, quatrième à 9'40, et Yazeed Al-Rajhi (+10'03).

Classement général provisoire après l'Étape 7

  Pilote Auto Temps Pénalité
1 Qatar N. Al-Attiyah Toyota 23:52'22  
2 France S. Loeb BRX +44'59  
3 Saudi Arabia Y. Al Rajhi Toyota +53'31 00'35
4 Argentina L. Alvarez Toyota +1:15'09  
5 Poland J. Przygonski
Mini
+1:30'04  
6 Russian Federation V. Vasilyev BMW +1:34'47  
7 Argentina O. Terranova
BRX
+1:36'55 12'00
8 Czech Republic M. Prokop Ford +1:44'48 07'00
9 South Africa G. De Villiers Toyota +1:47'14 05'00
10 Argentina S. Halpern Mini +1:58'24  
11 Lithuania V. Žala Mini +2:28'51 03'00
12 France M. Serradori Century +2:34'37 15'00
13 Sweden M. Ekström Audi +2:50'38 15'00
... Spain C. Sainz Audi +3:58'38 17'00

partages
commentaires
Van Beveren "ému" aux larmes mais "tout reste à faire"
Article précédent

Van Beveren "ému" aux larmes mais "tout reste à faire"

Article suivant

L'offensive de Loeb contrariée par un problème moteur

L'offensive de Loeb contrariée par un problème moteur
Charger les commentaires