Le système d'alimentation en carburant sera standard en 2021

Comme attendu, la FIA a procédé au lancement d'un nouvel appel d'offres, confirmant la standardisation de pièces supplémentaires sur les F1 dans deux ans. Place au système d'alimentation en carburant.

Le système d'alimentation en carburant sera standard en 2021

La FIA a lancé un nouvel appel d'offres dans le cadre de la standardisation de pièces à partir de 2021 sur les F1. Il s'agit cette fois-ci des éléments clés du système d'alimentation en carburant, après les appels d'offres récemment déclenchés pour les boîtes de vitesses, les freins ou encore les jantes. Cet appel d'offres est ouvert jusqu'au 15 juin, pour une décision finale attendue le 15 juillet. Il couvre la période 2021-2024, mais la FIA précise qu'il pourrait être prolongé d'une année et que les candidats ont la possibilité de formuler deux offres, dont l'une prenant en compte la saison 2025.

Lire aussi :

Au total, cinq composants sont concernés par l'appel d'offres sur le système d'alimentation, notamment la pompe à essence principale, la pompe HP (haute pression) ainsi que les conduits qui y sont reliés. Avec cette initiative, la FIA confirme la tendance qui va vers une standardisation de certaines parties des monoplaces, mais également son souhait de mieux contrôler certains domaines. Avec des équipes qui utilisent toutes les mêmes éléments, la vérification qu'aucune infraction n'est commise est clairement facilitée.

"L'objectif avec un fournisseur unique est de maintenir le niveau de performance actuel du système de carburant pour toutes les voitures à un coût réduit pour les concurrents, en retirant l'obligation qui leur est faite de concevoir leurs propres éléments pour ce système", explique la FIA en préambule de son appel d'offres. "Les composants peuvent être conservés d'une saison à l'autre, ce qui supprime la nécessité d'un développement continu et coûteux. L'application de la limite du débit de carburant est la clé pour une compétition équitable, et des éléments communs au niveau du système de carburant devraient contribuer à une législation équitable de la compétition par la FIA."

Comme pour les appels d'offres précédents, la FIA attribuera ce marché uniquement si un candidat prouve qu'il pourra fournir le travail demandé efficacement, et s'il démontre que son approche permet de réaliser des économies pour les écuries.

Par ailleurs, il s'agit du premier cas de figure qui présente une date ultérieure à celle du 30 juin, qui reste l'échéance officielle à laquelle la future réglementation devrait être établie, à moins qu'elle soit repoussée à octobre, voire décembre 2019. Si l'on en croit Nikolas Tombazis, responsable technique des monoplaces à la FIA, il devrait s'agir du dernier appel d'offres pour des éléments majeurs. "Il y a des choses pour lesquelles les équipes auront vraiment suffisamment de temps pour réagir, quoi que ce soit", a-t-il promis il y a quelques jours"Ensuite, les appels d'offres qui seront lancés plus tard seront peut-être pour des capteurs dans certains cas, des choses comme ça, qui ne sont vraiment pas majeures."

La trappe de carburant de la Ferrari SF70H

partages
commentaires
Renault cherchera la puissance si la fiabilité se confirme

Article précédent

Renault cherchera la puissance si la fiabilité se confirme

Article suivant

Le GP d'Allemagne sera incontournable si Mick Schumacher est en F1

Le GP d'Allemagne sera incontournable si Mick Schumacher est en F1
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021