Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
2 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
23 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
37 jours

Le système d'alimentation en carburant sera standard en 2021

partages
commentaires
Le système d'alimentation en carburant sera standard en 2021
Par :
20 mai 2019 à 10:12

Comme attendu, la FIA a procédé au lancement d'un nouvel appel d'offres, confirmant la standardisation de pièces supplémentaires sur les F1 dans deux ans. Place au système d'alimentation en carburant.

La FIA a lancé un nouvel appel d'offres dans le cadre de la standardisation de pièces à partir de 2021 sur les F1. Il s'agit cette fois-ci des éléments clés du système d'alimentation en carburant, après les appels d'offres récemment déclenchés pour les boîtes de vitesses, les freins ou encore les jantes. Cet appel d'offres est ouvert jusqu'au 15 juin, pour une décision finale attendue le 15 juillet. Il couvre la période 2021-2024, mais la FIA précise qu'il pourrait être prolongé d'une année et que les candidats ont la possibilité de formuler deux offres, dont l'une prenant en compte la saison 2025.

Lire aussi :

Au total, cinq composants sont concernés par l'appel d'offres sur le système d'alimentation, notamment la pompe à essence principale, la pompe HP (haute pression) ainsi que les conduits qui y sont reliés. Avec cette initiative, la FIA confirme la tendance qui va vers une standardisation de certaines parties des monoplaces, mais également son souhait de mieux contrôler certains domaines. Avec des équipes qui utilisent toutes les mêmes éléments, la vérification qu'aucune infraction n'est commise est clairement facilitée.

"L'objectif avec un fournisseur unique est de maintenir le niveau de performance actuel du système de carburant pour toutes les voitures à un coût réduit pour les concurrents, en retirant l'obligation qui leur est faite de concevoir leurs propres éléments pour ce système", explique la FIA en préambule de son appel d'offres. "Les composants peuvent être conservés d'une saison à l'autre, ce qui supprime la nécessité d'un développement continu et coûteux. L'application de la limite du débit de carburant est la clé pour une compétition équitable, et des éléments communs au niveau du système de carburant devraient contribuer à une législation équitable de la compétition par la FIA."

Comme pour les appels d'offres précédents, la FIA attribuera ce marché uniquement si un candidat prouve qu'il pourra fournir le travail demandé efficacement, et s'il démontre que son approche permet de réaliser des économies pour les écuries.

Par ailleurs, il s'agit du premier cas de figure qui présente une date ultérieure à celle du 30 juin, qui reste l'échéance officielle à laquelle la future réglementation devrait être établie, à moins qu'elle soit repoussée à octobre, voire décembre 2019. Si l'on en croit Nikolas Tombazis, responsable technique des monoplaces à la FIA, il devrait s'agir du dernier appel d'offres pour des éléments majeurs. "Il y a des choses pour lesquelles les équipes auront vraiment suffisamment de temps pour réagir, quoi que ce soit", a-t-il promis il y a quelques jours"Ensuite, les appels d'offres qui seront lancés plus tard seront peut-être pour des capteurs dans certains cas, des choses comme ça, qui ne sont vraiment pas majeures."

La trappe de carburant de la Ferrari SF70H

Article suivant
Renault cherchera la puissance si la fiabilité se confirme

Article précédent

Renault cherchera la puissance si la fiabilité se confirme

Article suivant

Le GP d'Allemagne sera incontournable si Mick Schumacher est en F1

Le GP d'Allemagne sera incontournable si Mick Schumacher est en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Tags fia
Auteur Basile Davoine