Course - Buemi résiste juste au bout à Di Grassi

Sébastien Buemi a renoué avec la victoire, ce samedi en Principauté, résistant à son rival Lucas Di Grassi jusqu'au terme d'une course où aucune stratégie osée n'a pu être tentée en raison d'une neutralisation survenue pile à mi-parcours.

Course - Buemi résiste juste au bout à Di Grassi

Après un envol assez calme ayant vu les pilotes du haut de la grille conserver leurs positions à l'exception de Maro Engel, qui a perdu sa cinquième place au profit de Nick Heidfeld passé par l'extérieur à Ste Dévote, Buemi s'est rapidement détaché pour compter près de cinq secondes d'avance sur Di Grassi au 20e tour.

À quelques secondes de celui-ci, Piquet, qui avait heurté le rail avec ses deux roues gauches au virage Antony Noguès à la fin du premier tour, s'est retrouvé sous la pression de Vergne, l'affrontement se terminant par un accrochage à la sortie de l'épingle située au niveau de la chicane du port pour le tracé F1, au 21e tour. Un accrochage fatal au Français, qui avait tenté l'extérieur à cet endroit.

Compte tenu du timing de l'incident, l'ensemble du plateau a profité de la sortie du Safety Car pour rentrer au stand et effectuer son changement de voiture. Heidfeld, désormais troisième, avait passé Piquet au moment de l'accrochage entre celui-ci et Vergne, et précédait le Brésilien suivi d'Engel et Rosenqvist, qui s'étaient livré une belle bagarre durant la première moitié de course. Suivaient Abt, Frijns, Gutiérrez et Félix da Costa pour compléter un top 10 qui allait très peu changer.

Di Grassi a mieux tenu le rythme de Buemi dans la seconde moitié de course mais comptait quand même un peu moins de deux secondes de retard à 15 tours de l'arrivée. Puis le vainqueur de Mexico s'est mis à réduire l'écart, lequel est passé sous la seconde à huit tours de l'arrivée. Revenu sous l'aileron arrière de son éternel rival, avec un restant d'énergie équivalent, le pilote Audi Sport Abt n'a pas été en mesure de prendre l'ascendant.

Bérézina chez DS Virgin

Après s'être élancé de l'avant-dernière ligne suite à une erreur en qualifications, Nicolas Prost est remonté lentement mais sûrement dans la première moitié de course et a encore gagné deux places pour se retrouver 12e après les arrêts aux stands puis intégrer le top 10 sur la toute fin de course en passant Evans et Frijns.

Parti de la sixième ligne, Stéphane Sarrazin a rencontré un problème au départ et s'est retrouvé bon dernier derrière Loïc Duval, qui s'est finalement élancé de la 20e place après avoir été déclassé des qualifications. Tous deux se sont classés en dehors des points, ayant dû faire l'un et l'autre un arrêt supplémentaire.

Sam Bird, qui occupait alors la septième place, a heurté le rail avec sa roue arrière droite, à la sortie du second S de la Piscine, au septième tour. S'en est suivi un long passage au stand, et les affaires de DS Virgin ne sont pas allées en s'arrangeant puisque trois boucles plus tard, José María López a dû rentrer au stand à la demande de la direction de course pour changer son aileron arrière abîmé dans un choc avec un Daniel Abt un peu trop optimiste. Un samedi blanc, donc, pour l'équipe franco-britannique dont les deux voitures ont terminé en bas de tableau, Bird inscrivant l'unique point du meilleur tour en course.

ePrix de Monaco - Classement

ClaPiloteTeamsToursÉcart
1 switzerland  Sébastien Buemi  Renault e.dams 51 -
2 brazil  Lucas Di Grassi   Audi Sport Team Abt 51 0.320
3 germany  Nick Heidfeld   Mahindra Racing 51 13.678
4 brazil  Nelson Piquet Jr.   NextEV NIO 51 19.074
5 germany  Maro Engel   Venturi Formula E 51 19.518
6 sweden  Felix Rosenqvist   Mahindra Racing 51 19.599
7 germany  Daniel Abt   Audi Sport Team Abt 51 20.430
8 mexico  Esteban Gutiérrez   Techeetah 51 32.295
9 portugal  António Félix da Costa  Andretti Autosport 51 35.330
10 france  Nicolas Prost   Renault e.dams 51 35.667
11 new_zealand  Mitch Evans   Jaguar Racing 51 38.410
12 netherlands  Robin Frijns   Andretti Autosport 50 39.626
13 united_kingdom  Oliver Turvey   NextEV NIO 50 34.085
14 united_kingdom  Adam Carroll   Jaguar Racing 50 1 tour
15 france  Stéphane Sarrazin   Venturi Formula E 49 1 tour
16 argentina  Jose Maria Lopez   Virgin Racing 43 7 tours
17 belgium  Jérôme d'Ambrosio   Dragon Racing 43 7 tours
18 france  Loïc Duval   Dragon Racing 40 11 tours
19 united_kingdom  Sam Bird   Virgin Racing 36 14 tours
partages
commentaires
La grille de départ de l'ePrix de Monaco
Article précédent

La grille de départ de l'ePrix de Monaco

Article suivant

Championnats - Buemi reprend un peu d'air sur Di Grassi

Championnats - Buemi reprend un peu d'air sur Di Grassi
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021