Actualités

La marque TVR réfléchit à un engagement en Formule E

La marque britannique de voitures de sport TVR évalue la possibilité de s'engager en Formule E. L'entreprise vient d'opérer un premier rapprochement important avec la discipline en annonçant un partenariat dans le cadre des E-Prix de Monaco et de Londres.

Matt Scammel, Les Edgar, président TVR, Jim Berriman, PDG de TVR

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

TVR ambitionne de produire à nouveau des voitures puisque le tout nouveau modèle Griffith fera théoriquement son apparition en 2024, et le constructeur prévoit également d'introduire une version 100% électrique l'année suivante. Gordon Murray, célèbre concepteur des Brabham BT49 et BT52 victorieuses en Formule 1, a participé à la conception de la TVR Griffith.

Parallèlement à ces projets, TVR a manifesté son intérêt pour un retour en compétition et la marque est même conviée aux discussions qui ont lieu ce vendredi entre les constructeurs de Formule E pour évoquer la Gen4, alors que la future Gen3 a été présentée jeudi à Monaco.

Fondée au milieu du 20e siècle, la marque TVR a été rachetée en 2013 par l'homme d'affaires Les Edgar, après une période passée sous pavillon russe et durant laquelle aucune voiture n'a été produite. Le gouvernement gallois a également acquis une participation à hauteur de 3% et consenti un prêt qui a garanti les emplois. Dans le même temps, TVR espère terminer la rénovation de sa nouvelle unité de production dans le Val Ebbw.

"Nous sommes une entreprise de voitures de sport donc nous devons être présents en compétition ; toutes les entreprises de voitures de sport doivent prouver leur valeur", estime Les Edgar. "La compétition est une manière de le faire. Et la pression qu'apporte le fait de courir à un niveau comme celui de la Formule E permet de s'assurer d'être dans une situation optimale concernant les processus de fabrication ; l'utilisation de l'énergie est phénoménale et nous relevons tout ce défi pour nous aider à concevoir et développer de futures TVR."

"Nous ne sommes pas un grand constructeur, mais nous pouvons certainement nous battre aux côtés des plus grands. Alors nous sommes très impatients d'avoir l'occasion de prouver, à vous comme au reste du monde, à quel point TVR peut être un bon constructeur automobile."

TVR souhaite avant toute chose se concentrer sur ses obligations à court terme en devenant sponsor de la Formule E, mais un retour à la compétition dans un deuxième temps figure clairement dans les projets. On se souvient que la marque avait couru en GT au début des années 2000 avec les modèles Tuscan et Cerbera Speed 12.

"Nous sommes enthousiastes à l'idée de voir l'impact que nous pouvons avoir", explique le directeur exécutif Jim Berriman. "Nous avons vraiment hâte d'être au mois de juillet pour revenir chez nous à Londres et faire parler de nous là-bas. Nous verrons comment ça se passera. Mais nous sommes une marque de voitures de sport. On court le dimanche et on vend le lundi. Donc c'est ce que nous allons finir par faire. Mais on verra comment ça va se passer."

"Nous allons être impliqués [dans les discussions sur la Gen4], nous écouterons attentivement et nous observerons. C'est notre premier pas officiel dans cet univers. Nous avons donc décidé de prendre du recul pendant un certain temps pour voir si les partenaires travaillent bien ensemble, nous sommes vraiment impatients de découvrir les nouvelles technologies de la Gen3. En tout cas, nous avons discuté avec de nombreux partenaires en coulisses, car nous préparons notre avenir en matière de mobilité électrique. Ce sera donc important pour nous, et nous verrons quel est l'attrait, quelles sont les options, où va la tendance générale, puis nous évaluerons comment nous allons nous impliquer."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La Formule E dévoile la Gen3 et son design inattendu !
Article suivant Taille patron, Mitch Evans s'offre la pole à Monaco

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France