BMW renoncera probablement au LMP1/Hypercar

partages
commentaires
BMW renoncera probablement au LMP1/Hypercar
Par : Basile Davoine
12 déc. 2018 à 10:02

Le patron sportif de BMW écarte pour le moment la possibilité de voir le constructeur s'engager dans la future catégorie reine du FIA WEC, dont la réglementation a été dévoilée au début du mois.

Le constructeur bavarois a pris part aux discussions qui ont permis d'aboutir à la future réglementation LMP1/Hypercar, présentée la semaine dernière, mais l'histoire devrait s'arrêter là. Directeur de BMW Motorsport, Jens Marquardt a laissé entendre que le format retenu ne conviendrait pas à la marque allemande, au moins pour le cycle sur lequel il entrera en vigueur, à savoir 2020-2025.

Engagé en FIA WEC depuis cette année, BMW a intégré la catégorie GTE avec sa M8 et pouvait aspirer à regarder plus haut, mais les conditions ne seraient pas réunies. Le point sensible concerne directement le choix d'un règlement typé Hypercar – le nom définitif de la catégorie sera connu en janvier – alors que le constructeur ne dispose d'aucun modèle estampillé de la sorte, aussi bien dans sa gamme actuelle que dans ses cartons.

Lire aussi :

"Pour le moment, nous n'avons pas de véritable hypercar dans notre portfolio, donc ce n'est pas quelque chose que nous pouvons réaliser en l'espace de deux ans", tempère immédiatement Jens Marquardt. "Le règlement peut être attrayant avec les coûts étalés sur cinq ans. Mais tout le monde sait que lorsque vous n'avez pas de voiture comme ça dans le portfolio, c'est très difficile, et il faut dépenser beaucoup d'argent pour investir dans une telle auto si on veut la développer. Les très grandes dépenses au début sont deux fois et demie plus élevées. Pour le moment, ce n'est pas une mission pour nous." 

#82 BMW Team MTEK BMW M8 GTE: Antonio Felix da Costa, Alexander Sims, Augusto Farfus

BMW faisait en fait partie des constructeurs qui espéraient voir le GTE prendre de l'importance avec un "boost" notable apporté à la réglementation actuelle. Cette idée n'a pas été retenu par l'ACO et la FIA.

"Nous espérions une catégorie GTE devenant la catégorie reine, pour susciter plus d'attention", admet Jens Marquardt. "C'est là que sont les grands constructeurs et qu'il y a les courses les plus serrées dans la discipline. Avec les performances de ces hypercars, nous devons prendre en compte l'effet que ça a sur la catégorie GTE. Nous devons analyser ça. Dans l'ensemble, nous sommes dans une bonne position. Je ne suis donc pas vraiment inquiet quant au fait de ne pas avoir d'hypercar."

Pour BMW, une implication dans une autre catégorie du WEC à l'avenir pourrait passer par l'hydrogène, récemment mis en avant par les organisateurs des 24 Heures du Mans mais comme une perspective plus lointaine.

"Nous avions fait un concept pour vérifier si c'était possible ou non, et nous sommes arrivés à la conclusion que c'était faisable avec quelques contraintes", expliquait en avril dernier Jens Marquardt, selon qui les progrès en matière de pile à combustible pourraient lever des barrières en 2024. "Mais venir dans un environnement comme le 56e garage n'a du sens que lorsque l'on verra la technologie arriver également sur la route, dans deux, trois ou cinq ans. À un moment donné, la technologie de la pile à combustible sera pertinente pour la route, mais nous devrons voir quand cela arrivera."

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC
Équipes BMW Team MTEK Boutique
Auteur Basile Davoine
Tags endurance , lmp1 , hypercar