BMW met fin à son programme en WEC après une seule saison

BMW va stopper son programme d'usine en Championnat du monde d'Endurance après seulement une saison dans la discipline.

BMW met fin à son programme en WEC après une seule saison

La firme bavaroise s'est engagée en catégorie GTE Pro avec la M8 GTE avant le début de la Super Saison 2018-19 mais les 24 Heures du Mans qui arrivent sonneront déjà le glas du programme d'usine. Cette nouvelle n'est pas vraiment étonnante vu que BMW ne s'était pas impliqué au-delà de la saison actuelle, que ce soit en WEC ou en IMSA, même si le constructeur a finalement décidé de maintenir sa participation à la série nord-américaine.

Lire aussi :

"Nous ne courrons plus en WEC à l'avenir", a indique le responsable de la compétition de BMW, Jens Marquardt, dans un communiqué. "Par conséquent, les 24 Heures du Mans en juin seront un temps fort pour nous – comme en 2018, quand nous avons y célébré avec succès la première mondiale de la BMW 8 Series Coupe. Mais alors que nous affûtons notre stratégie pour l'avenir, poursuivre notre engagement en WEC dans les années à venir ne correspond pas à notre direction."

"La présence de BMW M Motorsport à l'international est sauvegardée par les activités clientes et le DTM en Asie et en Europe, ainsi que l'IMSA en Amérique du Nord, même si nous ne participerons pas à un Championnat du monde. Nous souhaitons remercier BMW Team MTEK pour son dévouement ces dernières années et souhaitons tout le meilleur au WEC."

Ce nouveau départ dans la catégorie GTE Pro fait suite à celui de Ford. La marque allemande est actuellement dernière du championnat et la seule à n'avoir signé aucune victoire. Pour Le Mans, ses équipages seront composés comme suit : Nick Catsburg, Martin Tomczyk et Philipp Eng dans la #81 et Antonio Félix da Costa, Augusto Farfus et Jesse Krohn dans la #82.

Lire aussi :

"Bien sûr, nous devons respecter la décision de BMW, et nous sommes reconnaissants des opportunités qui nous ont été données ces dernières années", a déclaré Ernest Knoors, le patron de MTEK, qui gérait le programme de BMW. "En même temps, je dois dire que nous aurions aimé continuer. Nous nous sentons chez nous dans la pitlane du WEC et avons acquis beaucoup d'expérience dont nous aimerions tirer parti."

"Désormais, nous nous concentrons pleinement sur les 24 Heures du Mans, où nous espérons montrer de bonnes performances selon les possibilités que nous aurons avec la BoP. En même temps, nous chercherons activement d'autres projets. Mon ambition est que cette équipe soit engagée en compétition au plus haut niveau du sport automobile. Le WEC serait l'option la plus logique, car c'est là que nous avons l'expérience la plus récente, mais nous avons bien sûr gardé nos marques en DTM et étudions sérieusement d'autres opportunités."

partages
commentaires
Les Toyota seront bien ralenties pour les 24 Heures du Mans
Article précédent

Les Toyota seront bien ralenties pour les 24 Heures du Mans

Article suivant

Ginetta annonce son retour en WEC la saison prochaine

Ginetta annonce son retour en WEC la saison prochaine
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021