WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
24 jours

Le WEC précise le système de "Success Handicap"

partages
commentaires
Le WEC précise le système de "Success Handicap"
Par :
31 août 2019 à 12:42

On connaît désormais la méthode de calcul qui sera appliquée d'une course à l'autre pour renforcer le niveau de concurrence en LMP1 cette année en WEC.

Les organisateurs du WEC ont dévoilé les détails du nouveau système de "Success Handicap", qui sera mis en place au cours de cette huitième saison du Championnat du monde. Ce procédé vise à ralentir certaines autos du LMP1 en fonction de leurs résultats en course (et non de leur niveau de performance pur) afin d'ouvrir la voie au succès de différentes équipes. Il s'agit d'un levier supplémentaire pour densifier la concurrence au plus haut niveau, où l'EoT (Équivalence de Technologie) est en vigueur. 

Un calcul s'appliquera d'une course à l'autre après avoir établi un classement des autos concernées dans la catégorie, mais les organisateurs précisent d'ores et déjà que le mécanisme sera "limité et encadré sur la saison". Par ailleurs, il s'appliquera sur l'ensemble des courses figurant au calendrier, à l'exception des 24 Heures du Mans 2020. 

Lire aussi :

Le handicap de performance appliqué aux prototypes sera calculé sur la base des points inscrits au championnat ainsi que la distance du tracé. Techniquement, il se traduira par un lest et/ou des modifications de puissance. 

Exemple

Course 1
La voiture A gagne et marque 25 points 
La voiture B marque 15 points
La voiture C marque 0 point et occupe la dernière place du classement de référence

À l'issue de la course 1, chaque voiture sera ralentie par tour de 0"008 par kilomètre (donc X longueur du circuit de la course suivante,) pour chaque point de différence avec le dernier classé au classement de référence.

Par exemple, si le circuit de la course suivante développe une longueur de 5 kilomètres, le résultat obtenu pour les voitures A, B et C sera :

Pour la course 2, la voiture A sera ralentie de 1 seconde (soit 0,008x5x25)
Pour la course 2, la voiture B sera ralentie de 0,6 seconde (soit 0,008x5x15)  
Pour la course 2, la voiture C n’est pas ajustée

Il est précisé dans le règlement que ce calcul ne pourra s'appliquer que dans la limite d'un écart de 40 points entre la voiture A et la voiture C au classement de référence.

Article suivant
La pole et le doublé en qualifs pour Toyota à Silverstone

Article précédent

La pole et le doublé en qualifs pour Toyota à Silverstone

Article suivant

Toyota signe un doublé malgré la pluie à Silverstone

Toyota signe un doublé malgré la pluie à Silverstone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Tags lmp1
Auteur Basile Davoine