Lowes et Van der Mark qualifiés en Superpole 2 dans la douleur

partages
Lowes et Van der Mark qualifiés en Superpole 2 dans la douleur
Par : Willy Zinck
17 juin 2017 à 08:30

Les deux pilotes du team Crescent participeront directement en fin de matinée à la Superpole 2. Un privilège que les deux hommes ont eu beaucoup de mal à obtenir.

Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha, Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha

Fort de son premier podium de la saison décrochée lors de la Course 1 à Donington il y a trois semaines par l'intermédiaire d'Alex Lowes, et d'une prestation d'ensemble de grande qualité, c'est plein d'espoir que Yamaha est arrivé vendredi sur le circuit de Misano pour tenter de confirmer.

Un optimisme renforcé par les tests concluants auxquels s'est livrée récemment l'équipe Crescent, lors desquels un gros travail a été entrepris, notamment au niveau de l'électronique et des suspensions.

Un labeur qui n'a cependant pas évité au team d'être en difficulté lors des premiers essais, alors que ses deux pilotes ont dû s'employer pour réussir à se qualifier directement pour la Superpole 2. Un contraste avec la situation vécue par l'équipe lors des tests, source d'incompréhension pour Michael van der Mark. "J'ai eu des sensations mitigées aujourd'hui [vendredi]", a-t-il déploré. "Nous avons quitté les tests il y a deux semaines ici avec le plein de confiance, et je m'attendais à venir ici et à être rapide de suite. Ce fut un peu une surprise, car nous avons été en difficulté aujourd'hui dans des domaines où nous avons progressé lors des tests."

Malgré les difficultés, l'essentiel est assuré

Huitième à l'issue de cette première journée, le pilote néerlandais a tout de même souhaité voir le bon côté des choses, en reconnaissant que l'essentiel a bel et bien été assuré, avec une qualification directe pour la seconde partie des qualifications, prévue aujourd'hui en fin de matinée, et qui devrait épargner des sueurs froides à l'équipe. "Au final, nous nous sommes qualifiés pour la Superpole 2, ce qui est bien, mais nous avons besoin de retrouver le rythme que nous avions lors des tests", reprend le Batave, tout en estimant qu'il faudra progresser en matière de freinage pour espérer être compétitif lors du reste du week-end. "J'ai une bonne régularité, mais il nous manque quelque chose au freinage, et nous devons trouver plus de grip."

Son coéquipier Alex Lowes a lui aussi d'ores et déjà composté son ticket pour la Superpole 2, mais de justesse, dans le money time des Essais Libres 2, au prix de plusieurs améliorations, réalisées tour après tour, et symboles des difficultés de l'Anglais ce week-end sur la côte adriatique. "Aujourd'hui fut une journée difficile", a-t-il reconnu en fin de journée, expliquant que les conditions de piste sont différentes ce week-end par rapport à celles rencontrées lors des tests, avec cette fois-ci un tarmac plus gras qui semble fausser les données recueillies il y a deux semaines. "La piste n'a pas procuré les mêmes sensations que lors des tests, et nous n'avons pas été capables d'obtenir le même feeling." 

Si la dixième place est clairement en deçà des objectifs que peut nourrir celui qui a fini sur le podium lors de sa manche à domicile, l'Anglais préfère voir le verre à moitié plein, considérant que les informations récoltées au cours de cette première journée pourront être exploitées en vue des courses. "Évidemment, la dixième place n'est pas ce que je veux, mais j'ai amélioré mes temps au tour, nous avons récolté de bonnes données, et nous allons essayer de davantage progresser demain. Nous avons eu des vendredis pires que ça, et la seule chose qui compte, c'est la course."

Il est vrai que les meilleurs tours des deux pilotes du team Crescent ont été claqués avec des pneus usés, signe du bon rythme que devraient afficher les R1 sur de plus longues distances. Mais s'il veut voir le bout des deux épreuves qui s'annoncent, il faudra également pour Lowes ne pas réitérer ses erreurs du vendredi, qui lui ont valu de chuter à trois reprises. "Nous avons juste besoin de faire quelques changements pour que je puisse avoir un peu plus de confiance avec la moto en milieu de virage, et je vais en outre travailler un peu sur mon style. Je suis impatient de réaliser des progrès demain."

Article suivant
Sur ses terres, Ducati espérait être en meilleure posture

Article précédent

Sur ses terres, Ducati espérait être en meilleure posture

Article suivant

Superpole - Nouvelle pole pour Sykes, Melandri devant Davies

Superpole - Nouvelle pole pour Sykes, Melandri devant Davies

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Misano
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Misano
Pilotes Alex Lowes , Michael van der Mark
Équipes Crescent Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions