Le rêve envolé de Mauricio Lambiris

Le pilote uruguayen, qui devait effectuer ses débuts en WTCC en remplacement de Ferenc Ficza sur une Honda Civic du Zengo Motorsport, ne prendra finalement pas part à la course.

Le rêve envolé de Mauricio Lambiris
Daniel Nagy, Honda Civic Team Zengo, Honda Civic WTCC
Mauricio Lambiris
Daniel Nagy, Honda Civic Team Zengo, Honda Civic WTCC
Daniel Nagy, Honda Civic Team Zengo, Honda Civic WTCC
Norbert Nagy, Zengo Motorsport Seat Leon Cup
Charger le lecteur audio

Déjà engagé ce weekend dans les courses de Turismo Nacional sur le circuit de Termas de Rio Hondo, en ouverture du WTCC, le pilote uruguayen s'apprêtait à vivre son weekend le plus intense dans sa carrière de pilote automobile.

À peine arrivé sur le circuit argentin, Lambiris avait en effet été informé que l'une des Honda du Zengo Motorsport se retrouvait sans pilote suite au forfait de Ferenc Ficza, retenu en Hongrie pour raisons de santé. Après un accord conclu avec le Zengo Motorsport, Lambiris héritait ainsi de la seconde Honda Civic de la structure hongroise pour le weekend.

Mais le manque d'effectif du Zengo Motorsport - qui n'a envoyé que six mécaniciens en Argentine suite à la défection de Ficza -, ont empêché l'équipe de Zoltan Zengo de mettre la deuxième Civic en état pour le pilote sud-américain.

"Il s'agit d'un championnat du monde, et la voiture doit être prête à 100%", a expliqué Zoltan Zengo. "Avec six personnes seulement en Argentine, la priorité est la voiture de Daniel Nagy, et c'est ce que nous avons expliqué dès le début au manager de Mauricio".

La situation s'est en fait compliquée lorsque les membres du Zengo Motorsport ont été contraints de changer le moteur de la Honda Civic de Daniel Nagy en début de weekend. Une intervention qui les a empêché de s'atteler à la préparation de la deuxième voiture.

"Après la course de Vila Real, la voiture de Ficza a été embarquée dans un container, amenée ici, puis mise dans un garage", continue Zoltan Zengo. "Mais le temps de vérifier la boîte de vitesses, le différentiel, la transmission, le délai est trop court. Il y a aussi eu le problème sur le moteur de la voiture de Nagy, sur laquelle l'équipe a travaillé tard la nuit dernière [vendredi] et tôt ce matin [samedi]".

Je suis très déçu. Je pensais qu'ils étaient plus sérieux.

Mauricio Lambiris, sur son compte twitter.

La réaction de Lambiris était des plus amères. "Je suis très déçu de l'équipe", a écrit ce dernier sur son compte twitter. "Je pensais qu'ils étaient plus sérieux. C'est dommage que, après tant d'effort, nous ne puissions pas rouler".

Le Zengo Motorsport alignera ainsi le seul Daniel Nagy, qui sera pénalisé pour la course d'ouverture suite à son changement de moteur. Mauricio Lambiris se contentera lui de disputer les courses du Turismo Nacional ce weekend à Termas de Rio Hondo.

partages
commentaires

José Maria Lopez "désolé" pour Esteban Guerrieri

Sentiments mitigés pour Esteban Guerrieri après les qualifications