Autos, Étape 1 - Al-Attiyah devance Loeb, Audi perd gros

Remportée par Nasser Al-Attiyah, leader affirmé du Dakar 2022, la première étape a coûté cher à Stéphane Peterhansel, accidenté, ainsi qu'à plusieurs autres favoris, piégés par la navigation.

Autos, Étape 1 - Al-Attiyah devance Loeb, Audi perd gros

Premier du Prologue samedi et libre de choisir sa position de départ pour la première étape, Nasser Al-Attiyah a fait fructifier cet avantage qu'il avait sur la concurrence pour s'imposer dimanche, au terme d'une boucle chronométrée autour de Haïl. Celle-ci était composée de 514 km dont 333 chronométrés, avec un terrain essentiellement fait de sable tandis qu'il y avait des dunes impressionnantes à franchir durant la seconde partie. Celles-ci proposaient en effet des descentes parfois vertigineuses avec une hauteur annoncée entre 200 et 300 mètres. 

Lire aussi :

Impeccable de bout en bout, Nasser Al-Attiyah a dominé ce premier acte en passant en tête à tous les points intermédiaires. Au volant du nouveau Toyota Hilux T1+, il a ainsi adressé un signal très clair à une concurrence parmi laquelle de nombreux cadors ont mordu la poussière. 

Pourtant, sur le début d'étape, l'on a pensé que le duel face à Stéphane Peterhansel était de nouveau engagé, le recordman des victoires et tenant du titre pointant à seulement six secondes après 121 km. Mais le pilote Audi a tout perdu une trentaine de kilomètres plus loin dans un accident qui a arraché le train arrière du RS Q e-tron. Le Français et son copilote Édouard Boulanger ne sont pas blessés mais attendaient encore leur assistance dans l'espoir de repartir plusieurs heures après l'incident...

Stéphane Peterhansel a certainement perdu toute chance de victoire.

Stéphane Peterhansel a certainement perdu toute chance de victoire.

Il y a eu un autre malchanceux, cette fois dans le clan Toyota, en la personne de Henk Lategan, victime d'une crevaison et d'une roue perdue alors que lui aussi avait réalisé un début d'étape encourageant. 

Derrière le vainqueur du jour, Sébastien Loeb a fait une étape régulière qui lui a permis de terminer à 12'07 avec son BRX et de s'installer à la deuxième place du classement général. Car derrière le duo de tête, la navigation a fait de gros dégâts ! Mattias Ekström, un bon moment deuxième, et Carlos Sainz, se sont tous les deux perdus et ont longtemps cherché leur route, plombant les espoirs d'Audi. Même punition pour Nani Roma (BRX), qui faisait très bonne figure avec seulement huit minutes de retard au 240e kilomètre mais a ensuite perdu plus d'une heure. Très longtemps dans les chronos des meilleurs, Yazeed Al-Rajhi a également cédé de nombreuses minutes en fin d'étape. 

La manière dont tous ces concurrents ont été piégés a bouleversé la hiérarchie et profité à des outsiders qui, bien que moins rapides, n'ont pas perdu autant de temps avec la navigation. Ainsi Martin Prokop (Ford) a terminé troisième à 21'21.

Au classement général, Nasser Al-Attiyah pointe en tête à la veille de l'étape marathon, avec une avance de 12'44 sur Sébastien Loeb et de 22'39 sur Martin Prokop. Mattias Ekström accuse 1h30 de retard et Calors Sainz 2h07.

Classement général provisoire après l'Étape 1

  Pilote Auto Temps
1 Qatar N. Al-Attiyah Toyota 3:30'53
2 France S. Loeb BRX +12'44
3 Czech Republic M. Prokop Ford +22'39
4 Argentina L. Alvarez Toyota +27'42
5 Russian Federation V. Vasilyev BMW +28'58
6 Argentina S. Halpern Mini +29'37
7 South Africa G. De Villiers Toyota +33'33
8 France G. Chicherit Buggy +37'00
9 Poland J. Przygonski
Mini
+41'51
10 Saudi Arabia Y. Al Rajhi Toyota +43'40
11 France C. Despres Peugeot +48'53
... Spain N. Roma BRX +1:18'34
... France M. Serradori Century +1:23'45
... Sweden M. Ekström Audi +1:30'50
... Spain C. Sainz Audi +2:07'07

partages
commentaires
Motos, Étape 1 - Sanders confirme, déjà des écarts
Article précédent

Motos, Étape 1 - Sanders confirme, déjà des écarts

Article suivant

L'étape marathon du Dakar 2022 supprimée

L'étape marathon du Dakar 2022 supprimée
Charger les commentaires