Le Dakar renforce sa sécurité après une explosion

Une explosion ayant gravement blessé le pilote français Philippe Boutron a poussé les organisateurs du Dakar à renforcer la sécurité autour de l'épreuve.

Le Dakar renforce sa sécurité après une explosion

Alors que le Dakar 2022 s'est officiellement élancé ce samedi 1er janvier, les organisateurs ont annoncé un renforcement de la sécurité après un incident survenu jeudi 30 décembre, en marge des vérifications techniques et administratives. ASO a également alerté les 3500 personnes qui composent la caravane itinérante de l'épreuve. Une conséquence de l'explosion d'une voiture dans laquelle circulaient six personnes devant l'hôtel Donatello de Djeddah, ville de départ et d'arrivée du rallye-raid, qui a fait un blessé. 

Les organisateurs ont précisé qu'une enquête était en cours, en collaboration avec les autorités saoudiennes, et qu'un "acte de malveillance" n'était pas à exclure. La priorité demeure d'assurer la sécurité de tous les concurrents et personnes travaillant sur le Dakar, ainsi que du public. "Seul le pilote de la voiture a souffert de blessures graves à la jambe, et il a subi une opération", précise un communiqué d'ASO ce samedi. "Son état s'améliore et son rapatriement en France s'organise. Son véhicule a été stoppé net par une soudaine explosion, dont l'origine est encore inconnue à ce stade."

Dans l'immédiat, ASO a donc pris des mesures afin de renforcer la sécurité déjà en place autour de l'événement, organisé pour la troisième année consécutive en Arabie saoudite.  "Tout le parcours, les hôtels et les bivouacs bénéficieront donc d'une sécurité accrue", assure l'organisateur auprès des acteurs de cette 44e édition. "Dans ce contexte, nous vous demandons d'observer la plus grande vigilance."

Au micro de France 4, le directeur du Dakar, David Castera, a donné davantage de précisions et révélé que le pilote touché dans l'incident était Philippe Boutron. Celui-ci devait participer à son dixième Dakar avec un buggy engagé dans la catégorie Autos.

"Un véhicule d’assistance de la Team Sodicars, en sortant de l’hôtel, a été immobilisé d’un coup, une explosion sûrement, et le véhicule a pris feu", a-t-il expliqué. "Il y avait six personnes à bord, parmi eux un blessé, Philippe Boutron, qui a une blessure très grave à la jambe. Il a été opéré, aujourd’hui, il va mieux et il devrait rentrer en France dans les prochains jours. On pense évidemment bien à lui en ce moment."

"Dans ce contexte, les autorités saoudiennes se sont mobilisées et mènent une investigation très poussée. Dans l’attente d’une réponse, on ne peut pas exclure un acte de malveillance, donc on a décidé avec les autorités d’augmenter très forcement les mesures de sécurité sur le rallye."

Avec Sergio Lillo

Lire aussi :
partages
commentaires
Al-Attiyah et Sanders remportent le Prologue du Dakar 2022
Article précédent

Al-Attiyah et Sanders remportent le Prologue du Dakar 2022

Article suivant

Motos, Étape 1 - Sanders confirme, déjà des écarts

Motos, Étape 1 - Sanders confirme, déjà des écarts
Charger les commentaires