Course 2 - Premier succès pour Miguel Molina

partages
Course 2 - Premier succès pour Miguel Molina
Par : Emmanuel Rolland
27 sept. 2015 à 12:54

Miguel Molina (Audi) a remporté sa première victoire en DTM sur le Nürburgring devant Paul Di Resta (Mercedes) et Bruno Spengler (BMW).

Polesitter Miguel Molina, Audi Sport Team Abt Audi RS 5 DTM
Paul di Resta, HWA AG Mercedes AMG C-Coupé DTM
Bruno Spengler, BMW Team MTEK BMW M4 DTM
Tom Blomqvist, BMW Team RBM BMW M4 DTM
Pascal Wehrlein, HWA AG Mercedes-AMG C63 DTM
Maximilian Götz, Mücke Motorsport Mercedes-AMG C63 DTM
Mike Rockenfeller, Audi Sport Team Phoenix Audi RS 5 DTM
Daniel Juncadella, Mücke Motorsport DTM Mercedes AMG C-Coupé
Mattias Ekström, Audi Sport Team Abt Sportsline, Audi A5 DTM
Edoardo Mortara, Audi Sport Team Abt Audi RS 5 DTM

E.R., Nürburgring - Alors que Green (3e) reste scotché sur la grille et glisse en queue de peloton, le premier virage est fatal à Timo Scheider (Audi) qui échoue dans le bac à sable poussé par la Mercedes de Robert Wickens. Marco Wittmann (BMW), également impliqué dans la bousculade du premier virage, s’accroche quelques virages plus loin avec la Mercedes de Gary Paffett, qui part en tête à queue : la voiture de sécurité entre en action. Lors de cette confusion, Pascal Wehrlein (Mercedes) est passé de la 9e à la 6e place. Robert Wickens abandonne, Paffett l'imitera plus tard.

La course reprend ses droits au 3e tour, et Di Resta (Mercedes) met la pression sur Blomqvist (BMW) pour le gain de la 2e place, avec Spengler (BMW) en embuscade. Devant, Miguel Molina creuse un petit écart, à coups de meilleurs tours à chaque passage.

Les DRS étant maintenant activé, Tom Blomqvist ne peut résister à l’attaque de Paul Di Resta, qui s’empare de la deuxième place au 8e tour. Spengler en fait de même un tour plus tard, alors qu’Augusto Farfus se défend des attaques de Pascal Wehrlein, qui convoite sa 4e position. Le leader du championnat trouve finalement l’ouverture sur la BMW au 9e passage, emmenant dans son sillage Maximilian Götz et Daniel Juncadella, sa garde rapprochée de chez Mercedes. Mattias Ekström est remonté au 9e rang.

13e tour : Di Resta, Spengler et Blomqvist, notamment, observent leur changement de pneus alors que Miguel Molina demeure en piste. Wehrlein stoppe au tour suivant, toujours escorté par son équipier Götz. Mais le leader du classement reprend la piste derrière ce dernier et, pire, derrière la BMW de Farfus qui s’était également arrêtée. Encore une boucle plus tard, le leader Miguel Molina s’arrête à son tour : il conserve la première place virtuelle.

Pascal Wehrlein, toujours bloqué derrière Augusto Farfus, ne ménage pas ses efforts, ni son système de DRS, pour tenter de passer le pilote BMW : il parvient à ses fins au 19e tour, mais le voici à son tour sous la menace DRS de Farfus pour le tour suivant alors que, devant, Götz et Juncadella "oublient" d’activer le leur pour permettre à leur leader de revenir. 20e tour : Mike Rockenfeller (Audi) est le dernier à stopper pour changer ses gommes, Miguel Molina reprend la tête pour de bon, alors que "Rocky" reprend la piste entre Wehrlein et Farfus.

Stratégie d'équipe chez Mercedes

En difficulté face à la pression de Rockenfeller, Wehrlein reçoit l’aide de Juncadella, qui laisse revenir le paquet. L’Espagnol laisse passer son leader, mais évidemment pas l’Audi de Rockenfeller. Derrière, la bataille fait rage entre Timo Glock et Edoardo Mortara, ce dernier étant poussé hors piste par la BMW. Pendant ce temps, Rockenfeller et Farfus viennent finalement à bout de Juncadella.

Alors qu’il le devançait de 7,5 secondes deux tours plus tôt, Maximilian Götz (Mercedes) ouvre à son tour la porte à Pascal Wehrlein, qui s’installe au 5e rang. Devant, Miguel Molina trace sa route, imperturbable, devant Di Resta et Spengler. Il reste dix minutes à l’horloge.

Miguel Molina remporte son premier succès en DTM, devant Paul Di Resta et Bruno Spengler, qui peur regretter son abandon dans la course 1. 5e, Pascal Wehrlein est dans une situation idéale avant les deux dernières manches de la saison à Hockenheim. Mauvaise affaire en revanche pour Mattias Ekström (11e) et Edoardo Mortara (abandon) qui ne marquent aucun point à l'issue de cette journée.

Résultats complets à venir.

Article suivant
Qualifications 2 – Miguel Molina se porte en tête

Article précédent

Qualifications 2 – Miguel Molina se porte en tête

Article suivant

Championnat - Wehrlein en bonne position avant la finale

Championnat - Wehrlein en bonne position avant la finale

À propos de cet article

Séries DTM
Événement Nürburgring
Lieu Nürburgring
Pilotes Bruno Spengler , Paul Di Resta , Miguel Molina
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Résumé de course