DTM - Le Norisring se met aux normes

partages
commentaires
DTM - Le Norisring se met aux normes
30 juin 2012 à 10:08

De tout temps, les circuits urbains ont toujours nécessité des mesures particulières en terme de sécurité

De tout temps, les circuits urbains ont toujours nécessité des mesures particulières en terme de sécurité. L’absence de bas-côtés ou d’échappatoires y augmente considérablement le risque d’accidents, et outre les pilotes, ce sont les spectateurs qui sont les plus en danger.

Le Norisring est l’unique circuit de ce type figurant au calendrier du championnat DTM. Et son tracé si particulier en est aussi mythique que sa vétusté. Aussi, la DMSB (Fédération Allemande de Sport Automobile) a travaillé en étroite collaboration avec les organisateurs de la course pour mettre le circuit aux normes.

Concrètement, le changement le plus visible est sans nul doute la présence de barrière de sécurité FIA, servant à protéger les spectateurs d’éventuels éclats de voitures en cas d’accident. 500m supplémentaires de blocs en béton ont également été installés, réduisant légèrement la largeur de la piste, ce qui perturbe certains pilotes, comme par exemple Bruno Spengler. « Il manque maintenant quelques centimètres. J’avais pris l’habitude de prendre certaines trajectoires ces dernières années et maintenant il faut corriger un peu car les murs sont plus proches » , indique le Canadien.

Un tout nouvel asphalte a également été coulé, mais, en plus de s’être dégradé durant la journée de vendredi, il n’a pas convaincu les pilotes. « La piste est assez glissante » , regrette Rahel Frey. « Mais les bosses sont toujours là » , s’amuse encore la Suissesse, soutenue par le champion Martin Tomcky. « Ici, les voitures rebondissent comme l’an dernier » , surenchéri le pilote BMW.

Durant toute la nuit, des ouvriers ont travaillé d’arrache-pied pour remettre la chicane Schöller-S en état. Des trous s’y étaient formés dès vendredi matin, mettant un terme à plusieurs séances d’essais libres dans des compétitions annexes. Et malgré les fortes températures attendues ce samedi, la confiance est de rigueur quant à la tenue de ce nouveau bitume.

Via DTMLive

Prochain article DTM
DTM - EL2 : Green est dans son jardin

Article précédent

DTM - EL2 : Green est dans son jardin

Article suivant

DTM - Vidéo : Un tour au Norisring

DTM - Vidéo : Un tour au Norisring

À propos de cet article

Séries DTM
Pilotes Bruno Spengler , Rahel Frey
Type d'article Actualités